Imágenes de páginas
PDF
EPUB

II.

Dordech. ann. 1163.

de l'empe

mort.

tion des coûtumes publiquement dans l'assemblée

An. 1163 des évêques & des seigneurs. L'empereur Frideric celebra cette année à Vor

Eglisc d'Allca mes la fête de Pâques , qui fut le vingt-quatriéme magne. de Mars; & le jour de l'octave dernier du même mois , il tint avec les seigneurs sa cour à Maïence. Presque tous les bourgeois s'enfuirent de la ville, craignant la punition du meurtre de leur évêque commis trois ans auparavant ; & il n'en demeura que très-peu des moins considerablcs, & quelques sup. liv. Let: uns qui avoient déja obtenu leur

grace reur. Un des coupables fut pris & exccuté à L'abbé de S. Jacques fut presenté à l'empereur comme complice , & obtint du tems pour se justifier : mais ne le pouvant faire, il fut chassé de son abbaïe & du pais. Les moines furent enfermez dans une maison d'où les uns se sauverent par les fenê. tres ou autrement, les autres furent congediez: ainsi le service divin celsa dans ce monastere. Les murailles de la ville furent abbatuës par ordre de l'empereur , & ne furent retablies que sous son successeur trente-sept ans après. L'année suivante 1164. Conrad élû archevêque de Maïence se rangea à l'o- 14.1200; bédience du pape Alexandre : de quoi l'empereur irrité le charia de son fiége, & mit en possession Christien, qui avoit été élu auparavant.

En Saxe Gerold évêque d'Oldembourg obtint Hift. archiepa du duc Henri le Lion la translation de son siége à Brem. 2.1042 Lubec, où il inftitua douze prébendes & une treiziéme pour le prevôt. Ensuite voulant établir les Helmold. livi dîmes dans la Hollace, il écrivit une lettre aux

id. 1164.

1. C. 92.

AN. 1163.

habitans de Burnhovede , où il represente ce de voir comme un precepte divin , sans l'accomplissement duquel les autres sont inutiles. Ce peuple peu docile répondit : qu'il ne se soûmettroit jamais à cette servitude, qui exposoit tous les Chrétiens l'oppression des évêques ; & presque toutes les dîmes s'emploïoient en luxe seculier. En quoi, dit le prêtre Helmold auteur du tems , ils ne s’eloignoient pas beaucoup de la verité. L'évêque raporta cette réponse au duc, qui commanda aux Hollatiens , sous peine de perdre ses bonnes graces , de parer les dîmes, comme faisoient d'autres peuples, dont les terres étoient plus nouvellement cultivées & plus exposées aux guerres. Mais les Hollaticns obstincz répondirent, qu'ils ne donneroient jamais

peres n'avoient point donneés & qu'ils aimoient mieux brûler leurs maisons & quitter leur païs. Ils fongerent même à tuer l'évêque, le comte & tous les étrangers qui paroient les dîmes , mettre le feu au païs & s'enfuir sur les terres de Danemarc. Mais leur inauvais dessein fut arrêté

par l'alliance renouvellée entre le roi de Danemarc & le duc de Saxe : car ils convinrent de ne point recevoir les transfuges l'un de l'autre. Les Holsatiens furent donc contraints de se foûmettre aux dîmes & promettre pour chaque feu une certaine quantité de grain. Mais comme on étoit prêt à séller le traité, les notaires demanderent un marc d'or suivant la coûtume : ce qui revolta ce peuple feroce & le traité demeura imparfait : joint la guerre qui survint & la mort de l'évêque, qui arriva

les dîmes que

que leurs

An. 1164.

III. Assemblée de

la même année 1163.

L'année suivante 1164. sur la fin de Janvier le roi d'Angleterre tint à Clarendon une assemblée de Clarendon.

Vita quadrip tout son roïaume , pour y faire reconnoître les tit.1.0.1.5

. coûtumes , qui lui étoient contestées par le clergé. En cette assemblée il pressa Thomas archevêque de Cantorberi d'executer la promesse qu'il lui avoit fait à Oxford , d'approuver les coûtumes, sans

у ajoûter la restriction : Sauf nôtre ordre. Mais l'archevêque craignant que si on accordoit au roi ce qu'il desiroit, il ne gardât pas de mesure dans l'execution des coûtumes, ne pouvoit se resoudre à les accorder. Cependant l'évêque de Sarisberi & celui de Norvic, craignant les effets de l'ancienne indignation du roi: prioient l'archevêque avec larmes d'avoir pitié de son clergé, & de ne pas s'exposer à la prison , son clergé à être détruit , eux à perdre la vie. Il étoit encore pressé par deux comtes très-puissans dans le roïaume , qui difoient quc s'il n'acquielçoit à la volonté du roi, il les contraindroit d'user de violence , qui attireroit au roi & à eux une infamie éternelle. Richard maître des Templiers homme d'un grand nom, vint à la charge pour la troisiéme fois , &'avertit l'archevêque de prendre garde à lui & d'avoir pitié du clergé. Il leur sembloit à tous voir les épées déja levées sur sa tête.

Il se rendit enfin à leurs conseils & à leurs prieses ; & s'obligea le premier à observer les coûtumes roïales de bonne foi , sans autre addition. If y joignit le serment , promettant en parole de vecité de le faire ainsi , & tous les autres évêques-le

IV. Coûtuines d'Angleterre

Collect...

[ocr errors]

An. 1164. jurerent en la même forme. Aussi-tôt quelques sei?

gneurs qui devoient savoir ces coûtumes en dicterent la reconnoissance ; & comme la plậpart fu. rent redigées par écrit , l'archevêque voïant que l'on en vouloit ajoûter beaucoup davantage , interrompit & dit qu'il ne pouvoit être bien instruit de ces coûtumes, n'étant ni des plus anciens du roïaume ni archevêque depuis long-tems, ajoûtant qu'il étoit tard , & que l'affaire étoit assez im portante pour la remettre au lendemain. Cet avis fut suivi & chacun se retira à son logis.

Le lendemain on se rassembla & on acheva de rediger les coûtumes roñales dont le mémoire fut dressé en ces termes : L'an de l'incarnation de N. S. 1164. du pontificat d'Alexandre le cinquiéme du très-illustre roi d'Angleterre Henri II. Ie dixiéme, en presence du même roi a été faite la reconnoissance d'une partie des coûtumes , libertez & dignitez de ses predecesseurs , savoir du roi Henri son aïeul & des autres, lesquelles doivent être obfervées & tenuës dans le roïaume. Et à cause des dissentions qui se sont élevées entre le clergé, les justiciers du roi & les barons du roïaume touchanç ces coûtumes , la reconnoissance en a été faite en presence des archevêques, des évêques , du clergé, dcs comtes, des barons & des grands du roïaume, Ces coûtumes reconnuës par eux & par les plus nobles & plus anciens du roïaume , ont été accordées par Thomas archevêque de Cantorberi, Roger archevêque d’Yorc, Gilbert évêque de Londres, Henri évêque de Vinchestre , Nigel évêque d'Eli,

ر

Guilaume de Norvic , Robert de l'Incolne , Hi- An. 1164. laire de Chichestre, Josselin de Sarisberi, Richard de Chestre , Barthelemi d'Oxford; Robert d'Herford, David de Meneye, & Roger élu évêque de Vorchestre. Ce sont douze évêques outre les deux archevêques. L'acte continuë : Ils ont promis de vive voix en parole de verité de tenir & observer ces coûtumes,au roi & à ses heritiers, de bonne foi & fans artifice, en presence de ces seigneurs:Robert comte de Lochestre, Reinaud de Cornouaille, Conan de Bretagne & des autres seigneurs qui font nommez au nombre de 39.On met ensuite les coûtumes dont il s'agit rédigées en 16. articles savoir.

10. S'il s'émcut un different touchant le patronage & la presentation des églises, soit entre laïques, soit entre clercs & laïques : il sera traité & terminé dans la cour du roi. 2°. Les églises du fief du roi ne peuvent être données à perpetuité sans son consentement. 3°. Les clercs citez & accusez de quelque cas que ce soit étant avertis par le Justicier du roi viendront à la cour , pour y répondre sur ce qu'elle jugera à propos. Enforte qne le justicier du roi envoïera à la cour de l'églife , pour voir de quelle maniere l'affaire s'y traitera ; & fi le clerc eft convaincu , l'église ne doit plus le proteger. 4o. Il n'est pas permis aux archevêques , aux évêques & aux personnes constituées en dignité de sortir du roïaume sans la permission du roi ; & en ce cas ils donneront affûrance , que pendant leur voïage ils ne feront rien au préjudice du roi ou roïaume. so. Les excommuniez ne doivent point

du

« AnteriorContinuar »