Imágenes de páginas
PDF
EPUB

XV. Fin du schisme d'Escofle Roger. Hoved. p. 646.

[ocr errors]

A N. 1188. les vices du clergé, particulierement la simonie,

que

soixante-six chanoines resignerent leur prebende, & illes pourvût en d'autres églises. L'évêque Raoul se croisa pour l'expiation de ses pechez & partit en 1190.

Dés le commencement de cette année 1188. le

pape Clément III. voulanc finir le differend entre 1.919. gone. ep. 1. Jeanévêque de S. André en Escosse , & Hugues son

competiteur, avoit écrit sur ce sujet aux prélats du. Sup. liv. lxxi. pays, aux rois d'Escofle & d'Angleterre , & au cler

gé de l'église de faint André. Les lettres sont toutes dattées de Pise le seiziéme de Janvier, & portent en substance : Hugues ne s'étant point presenté au faint siege suivant l'ordre du pape Urbain III. nous l'avons déclaré déchu de l'évêché de saint André, & suspens de toutes fonctions épiscopales, & ses vassaux absous du serment de fidelité. Et parce que les canons ne permettent pas que les églises demeurent long-tems vacante ; nous voulons que le chapitre de S. André élise un digne pasteur ; & s'il se peut l'évêque Jean , dont nous connoissons le merite. Il exhorte le roi d'Escosse à recevoir cet évêque en ses bonnes graces, & le roi d'Angleterre à y contraindre ce prince , par l'autorité qu'il a sur lui. Ces lettres furent apportées par Jean évêque

de Durham , qui revint de la cour du pape aprés Rag. p. 649.. la Chandeleur ; & le roi d'Escose en ayant oui la

lecture, se laissa enfin persuader de rendre ses bonnes graces à l'évêque Jean , il lui lailla la paisible poffesfion de l'évêché de Dunquelde avec la restitution des fruits, à condition que ce prelat renonceroit à toute prétention sur l'évêché de S. André.

An. 1188. L'évêque Jean se soầmit à la volonté du roi,

pour

le bien de la paix. Hugues alla à Rome,& obtint une absolution du pape; mais il mourut peu de jour aprés à Rome même, d'une maladie causée par la corruption de l'air,qui emporta plusieurs des cardinaux, & des plus riches de la ville avec une grande multitude de peuple. Le roi d'Escosse donna l'évêché de S. André à son chanchclier Robert, fils de Robert comte de Leicestre; en presence de Jean évêque de Dunquelde, & sans opposition de sa part. Ainsi finit cette affaire qui duroit depuis huit ans.

Le roi d'Eicosse 'ayant satisfait le pape , voulut Ep. 6. à l'avenir se mettre à couvert contre les censu- Reg.p.6520 res des prélats d'Angleterre, que cette affaire lui avoit attirées. Pour cet effet il obtint du pape un privilege, par lequel il ordonne que l'église d'Elcofle fera desormais sollmise auS.Siege sans moyen: il nomme les neuf évêchez qui la composoient alors, savoir S. André, Glascou, Dunquelde, Dumblain, Brechim, Aberdon, Maurai , Roffe & Catne. Il ne sera pas permis , ajoûte-t-il, qu’au pape ou à son légat à lateré, de publier interdit ou excommunication sur le royaume d'Escoffe , à peine de nullité. Personne ne pourra y exercer la fonction de legat, s'il n'est Escoflois, ou tiré du corps

de l'église Romaine. Les differends pour les biens situez dans le royaume ne pourront être tirez à aucun tribunal du dehors, sinon à Rome par appel. La bulle est du treiziéme de Mars 1188. jusques là les évêchez d'Escofle étoient suffragans de la métropole ďYorc,

Dddd ij

l'an 1471.

XVII. Conference de

AN, 1189. dont on ne voit point que l'archevêque ait été ap!

pellé pour consentir à cette diminution fi notable de la province ; & l'Escosse demeura prés de trois cens ans sans archevêque, jusques à ce que le pape Sixte IV.ériga S. André & Glascou en métropoles

Le voyage des deux rois de France & d'Anglela. Ferté-Bernard. terre pour la croisade , fut retardé par une guerre

qui survint entre-eux; ou Richard fils aîné du roi Roger. poost. d'Angleterre se mit sous la protection du roi de

France. Pour les accorder le pape envoya le legat Chr. ClaiaHenri cardinal évêque d’Albane , qui y travail

loit. quand il mourut à Arras le premier jour de l'an 1189. son corps fut porté à Clairvaux dont il avoit été abbé, & il y fut enterré entre S. Malachie & S. Bernard. Le pape ayant apris sa mort, envoya pour la même negociation le cardinal Jean d'Anagni ; qui fit si bien , tant par

la force de ses discours , qu'il fit promettre aux deux rois de s'en rapporter au jugement des archevêques de Reims, de Bourges, de Rouen & de Cantorberi ; & ils marquerent le lieu de la conference à la Ferté-Bernard , & le jour de l’octave de la Pentecôte. Aussitôt le cardinal & les quatre archevêques prononcerent sentence d'excommunication contre tous ceux qui mettoient obstacle à la paix , tant clercs que laïques ,.excepté les seules personnes des rois.

Le jour de la conference étant venu, les deux rais se trouverent prés de la Ferté-Bernard, avec le comie Richard, le cardinal , & les quatre arche

la douceur que par

[ocr errors]
[ocr errors]

vêques , & les seigneurs des deux royaumes. Le roi An. 1189. de France demanda l'accomplissement du mariage promis entre sa soeur Alix & Richard comte de Poitiers ; que ce prince lui fit hommage de ses terres, & que Jean son frere prit la croix. Le roi d'Angleterre le refufa , offrant seulement de faire époufer Alix à fon fils Jean, qu'il ne craignoit pas comme Richard. Ainsi on ne pût s'accorder ; & le cardinal Jean d'Anagni protesta que si le roi de France ne convenoit entierement avec le roi d'Angle. terre, il mettoit l'interdit sur toutes ses terres. Le roi de France répondit , qu'il ne craignoit point sa sentence &'ne l'observeroit pas , parce qu'elle n'étoit pas juste. Car, ajoûta-t'il, n'appartient pas à l'église Romaine de porter aucune censure contre le royaume de France'; quand le roi se met en devoir de reprimer ses vassaux rebelles, & de vanger ses injures & les mépris de fa couronne. Il dit ausli que le cardinal avoit déja senti les sterlins du roi d'Angleterre. Ce sont les paroles de Roger de Ho- p. 652. veden auteur Anglois.

Le roi Henri fut toutefois reduit peu de tems aprés; c'est-à-dire, vers la fin de Juin, à faire avec Mort de Henri

II. R. d’Angle le roi Philippe un traité, par lequel il se mit à la discretion; & ils convinrent entre-autres choses de fe rendre à Vezelai à la mi-Carême de l'année suivante, afin de parur pour la croisade. Mais le roi Henri fut si vivement touché de se voir abandonné

par ses enfans , qu'il tomba malade à Chinon en Touraine, & leur donna sa malediction, qu'il ne voulut jamais revoquer quelque instance que Rog.p 654.

D d d d iij

XVIII.

terre.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

XIX. Richard 1. roi d'Angleterre.

An. 1189.

lui en pussent faire les évêques & les autres person-
nes pieuses. Se voyant à l'extremité il se fit porter à
l'église devant l'autel , où il reçût devotement la
communion du corps & du fang de N. S. confef-
fant ses pechez , & aprés avoir reçû l'absolution
des évêques du clergé, il mourut le jeudi sixié-
me jour de Juillei 1189. jour de l'octave de saint
Pierre aprés avoir regné trente-quatre ans & fept
mois. Il fut enterré à Fontevraud dans le chæur des
religieuses.

Richard comte de Poitiers son fils aîné, lui suc

ceda en tous ses états & regna dix ans. Aussi-tốt Ral. Dic.p.646. aprés la mort de son pere, il alla à Rouen se faire Jo. Brops.p.1155. reconnoître duc de Normandie; & cette cerémonie

se fit le jeudi jour de sainte Marguerite vingtiéme
de Juillet 1189. dans l'église N. Dame, en presence
des évêques, des comtes & des barons du

pays.
Richard prit sur l'autel l'épée ducale , que l'arche-
vêque Gautier lui ceignit , & il reçût de la main l'é-
tendart.

Ensuite le nouveau duc paffa en Angleterre le dimanche avant l'Asomption treiziéme jour

d'Août. L'archevêché d’Yorc avoit déja vaqué huit Sup. liv. Ixiuit ans depuis la mort de l'archevêque Roger ; & le

duc Richard le donna à Geofroi lon frere bâtard,
qui avoit été élû pour l'évêché de Lincolne, sans
être sacré.Il fût élû par les chanoines d’Yorc, non-
obstant l'opposition de Barthelemi agent de Hu-
bert Gautier doyen de la même église ; qui appella
au pape devant & aprés l’élection, à cause de l'ab-
sence de ceux qui devoient y avoir les premieres

[ocr errors]

Rog. p oss.

n. 34•

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »