Histoire de l'Académie royale des sciences

Portada
1735
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 353 - Selon la loi d'une attraction en raiion inverfe du quarré de la diftance dans les parties de la matiere , les fpheres exercent de tous côtés fur les corps placés au dehors une attraction qui fuit la même proportion ' de la diftance à leur centre.
Página 353 - ... ne peut jamais avoir lieu que fur les corps placés hors d'elles , puifqu'elles font les dernieres parties de la matiere.
Página 354 - ... n'eft point ici un avantage réel par rapport à l'analogie ou à l'accord de la même loi dans les parties & dans le tout...
Página 351 - ... cule fuivent les mêmes proportions que l'attraction générale des parties de la matiere. Par rapport à des diftances infinies , toutes les parties d'une fphere finie font comme réunies dans un point. Mais lorfque les diftances du corpufcule ne font pas infiniment plus grandes que le diametre des fpheres , il n'eft plus vrai en général que l'attraction que les fpheres ou les fuperficies fphériques exercent fuive la même proportion que l'attraction de la matiere dont elles font formées....
Página 6 - Il avoit l'air d'un parfait Stoïcien, renfermé en lui-même , & ne tenant à rien d'extérieur, bon ami cependant, officieux , généreux , mais fans ces aimables dehors, qui fouvent fuppléent à l'eflentiel, ou du moins le font extrêmement valoir.
Página 206 - ... qu'en 23 jours à peu près , elle revient environ à la même heure, à la même fituation dans la Planete de Vénus , ce qui ne fe fait pas néanmoins fans quelque irrégularité.
Página 353 - ... le centre. Si donc on fuppofe que Dieu ait voulu que quelque corps confervât la même propriété qui devoit être répandue dans la matiere , d'attirer de tous côtés également les corps , fuivant la même proportion ; il falloit que...
Página 133 - De plus, les observations d'un pays sont ordinairement perdues pour un autre. On ne profite point à Paris de ce qui a été remarqué à Montpellier. Chacun est comme renfermé chez soi , et ne songe point à former de société. L'histoire d'une maladie qui aura régné dans un lieu , ne sortira point de ce lieu là , ou plutôt on ne l'y fera pas.
Página 133 - Paris auroient compole une Académie, qui eût été en correfpondance avec les Médecins de tous les Hôpitaux du Royaume, & même des Pays étrangers , qui l'euflent bien voulu.
Página 350 - L'attraftion , qu'on fuppofe répandue dans la matiere , ne dépend point de la figure des corps. Chaque partie ayant cette force attraftive , la fomme de toutes ces forces demeure toujours la même dans la même maffe , quelque changement qui arrive dans fa figure.

Información bibliográfica