Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

19.

Dec. 24.

880.

881.

LIVRE CINQUANTE-TROISIEME.

Appel de Photius. 11. Mort de saint Ignace. 111. Pherius 879.

rétabli. iv. Il envoye à Rome, v. Concile de Rome. vi. Lettres du pape aux Sclaves. vii. Lettres pour C. P. vii. Inftruction aux legats. ix. Autre concile de Rome. x. Bofon roy.

xi. Affaires d'Italie. xii. Concile de C. P.faux huitiéme. xiii. SeNov. 17. conde feffion, Lettres du pape alterées, xiv. Apologie de Photius.

xv. Lettres des Orientaux, xvi. Troisiéme feffion. xviii. Quatrieme session, XVII. Articles de la réunion. xix. Cinquiéme fesion.

xx. Canons, XXI. Souscriptions. XXII. Sixiéme fession. L'empereur Janv. 26. prefent. XXIII. Septiéme & derniere feffion. xxIv. Lettre du pape Mars. 8. 13. thodius des Sclaves. xxvir. Lettres du pape pour C.P. XXVIII.

Jur le filioque. xxv. Etat de l'orient. xxvi. Fin de faint McCharles le gros empereur. xxIx. Athanase de Naples excommunié. xxx. Concile de Filmės. xxxi. Lettres d'Hincmar pour les

élections, XXXII. Odacre excommunié. xxxIII. Forme des élec882. tions d'évêques. xxxiv. Examen de l'élu xxxv. Confecration,

XXXVI. Affaires d'Italie. xxxvi. Mort de Fean VIII. Marin 11. pape. xxxvii. Instructions d'Hincmar au roy Carloman. xxxix. Mort d' Hinciar. Xl. Ravages des Normans. xli. Foulques archevêque de Reims. xlii. Capitulaire de Carloman. xlii. Al

frede le grand R. d'Angleterre. xliv. Ses loix. xlv. Mort de 884.

Marin 11. Adrien 111. pape. xlvi. Lettre de Photius contre
les Latins. XLVit. Sarrasins en Italie. XLVIII. Mort d'Adrien
III. Eftiene v. pape. xlix, Lettre à l'empereur Bafile. L.
Mort de Bafile. 11. Leon le philosophe chasse photius. lli. Let.

tre de Stylien au pape. Luit. Lettres de Foulques au pape, liv, 887. Normans devánt Paris. Lv. Conciles de Châlon o de Cologne,

LVI. Seconde translation de faint Martin,

883.

$85

886.

LIVRE CINQUANTE-QUATRIEME.
My

Ort de Charles le gros , plusieurs rois. 11. Concile de
Mayence. III. Concile de Mets. IV. Statuts de Riculfe

An, 887.

I.,

889.

891.

893.

894 895.

899

di Soifons. v. Louis R. de Provence, vi. Commissions du

pape sgoi à l'archevêque de Reims. vi. Mort d'Estiene V. vii. Savans en Angleterre. ix. Ecrits du roy Alfrede. x. Sa pieté. xi. Letires de Foulques en Angleterre. xii. Formose pape. xii. Sa réponse à Stylien. xiv. Fin de Photius , fa bibliotheque. xv. Son No- 892. mocanon. xvi. Eglise de C. P. xvii. Affaires de France. XVIII. Gui 0 Lambert empereurs. Charles le fimple roy. xix. Baudoüin comte de Flandres excommunié. xx. Lettres de Formose en Franc. xxi. Regle des reclus. XXII. Saint Gerauld d'Aurillac. XXIlI. Concile de Châlon, XXIV Concile de Tibur. xxv. Arnoul empereur. Mort de Formose. Eftiene VI. xxvi. Lettres de Foulques au Rape & auroy. xxvii. Mort d'Eftiene VI. Romain. Theodore 11.

8966 Jean 1X. papes. xxvIII. Concile de Rome. xxix. Concile de Ravenne. xxx. Argrim rétabli. xxxi. Mort d' Arnoul. Loüis R.de Germanie. xxx11

. Lettre des évêques de Baviere au pape. XXXIII. Hongrois en italie. xxxiv. Eglise de C. P. xxxv. Mort de Foulques. Hervé archevêque de Reims." XXXVI. Oviedo métropole. XXXVII. Mort de Jean 1X. Benoît Iv. pape. XXXVIII. Fin du Toy Alfrede. xxxix. Mort de Benoît IV. Leon V. Christofle papes. sl. Quatriémes noces de l'empereur Leon. XLI. Etat de l'orient; 903i ÁLil. Sergius Ill. pape. xlii. Ecrits d'Auxilius pour Formose. 90%. XLIV. Concile de Trofé. xlv. Fondation de Clugni. xlvi. Eglise 909. d'Allemagne. XLVII. Mort de Leon. Alexandre & Conftantin 910 empereurs. XVIII. Lettre de Nicolas le mystique. xlix. Suite des papes . Fean X. l.fean abbé du mont-Caslin. Li. Conversion des

900.

[ocr errors]

915. Normans. LII. Question sur les Hongrois. Lin. Eglise d'Alle

920. magne. Liv. Eglise d'Espagne. [v. Réunion à C. P. lvi. Richer évêque de Liege. Lvii. Conciles de Coblents & de Reims. LVIII.

925. Ravages des Hongrois. Lix. Sainte Viborado.

922.

[ocr errors]

APPROBATION DE MONSIEUR Courcier, Docteur de la Faculté de Sorbone

Theologal de Paris. ,

*Ai là

par ordre de Monseigneur le Chancelier, un Manuscrie, qui est le onziéme volume de l'Histoire Ecclesiastique de Monsieur l'abbé Fleury. Fait à Paris le 29. Decembre 1704. :

COURCIER, Theologal de Paris,

APPROBATION DE MONSIEUR

Pastel, Docteur eg" Professeur de Sorbone.

[ocr errors]

'Ai lû par l'ordre de Monseigneur le Chancelier , un Manuscrie,

qui a pour titre lonxiéme volume de l'Histoire Ecclefiaftique de Monsieur l'abbé Fleury. Je n'y ai rien trouvé qui ne soit conforme à la foy catholique & aux bonnes meurs ; & j'ai continué à y admirer la sincerité & l'exactitude de l'auteur , & le fond d'érudition qu'on admire dans les volumes precedens, Fait à Paris le 29. Decembre 1704,

PASTEL, Professeur de Sorbone,

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

В.

LIVRE CINQUANTIEM E.

ARDAS cefar oncle de l'empe- Bardás réta-
reur Michel gouvernoit cependant blir des études :
à C. P. sous ce jeune prince aban- Poft. Theophan.-
donné à ses plaisirs. Bardas releva les Cedren. tom. 2.

études tombées depuis long-temps & P: 547.
presque ancanties par la rusticité & l'ignorance
des empercurs précedents ; & établit dans le palais
de Magnaure des écoles de mathematique & de
philosophic, dont le chef fut Leon surnommé le
philosophe. Il étoit cousin germain du patriarche
Tome XI.

А

4

N. 29.

Jannés, c'est-à-dire, Jean Lecanomante, & avoit
été lui-même archevêque de Thessalonique : mais
il faut parcourir la suite de la fortune.

Lcon étudia la gramınaire & la poëtique à C.P.
la retorique, la philosophie & l'arithmetique dans
l'Isle Antros , où il en aprir les principes. Mais vou-
lant en sçavoir davantage, il revint en terre ferme
& parcourut les monasteres, d'où ayant tiré des li-
vres, il se retira sur le haut des montagnes & se
donna enticrement à l'étude. S'étant ainsi rendu le

plus savant homme de son temps dans la philoN. 27. Tophie & les mathematiques, c'est-à-dire, l'arithme

cique, la geometrie & la musique : il revint à C. P.
où il menoit une vie tranquille & retirée dans un
petit logement, recevant ceux qui venoient le trou-
ver, & leur enseignant telle science qu'ils vou-
loient.

Entre plusieurs qui profiterent de ses leçons, un
jeune homme tres-sçavant en geometrie fe fit fe-
cretaire d'un capitaine , le suivit à la guerre , fur
pris par les Musulmans, & devine esclave d'un des
plus illustres d'entre eux. Le calife Almamon, qui
régnoit alors, étoit comme j'ai dit tres-curieux des
sciences des anciens Grecs , paroiculierement des
mathematiques. Le jeune captif ayant cüi parler
chez son maître de la curiosité du calife pour la
geometrie : dit qu'il voudroit bien l'en entendre
parler lui & les maîtres ; parce que lui-même en
avoit quelque connoissance. Le calife le fit venir
en la presence avec ses mathematiciens, à qui le
jeunc captif montra qu'ils ne sçavoient que les dé,

Sup. I. XLVU.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
« AnteriorContinuar »