Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[blocks in formation]
[ocr errors]

DE LA

LITTÉRATURE

ANCIENNE ET MODERNE,

CONTENANT:

etc;


1° LE LYCÉE DE LA HARPE, LES ÉLÉMENTS DE LITTÉRATURE DE MARMONTEL ,
UN CHOIX D'ARTICLES LITTÉRAIRES DE ROLLIN, VOLTAIRE, BATTEUX,

DES NOTICES BIOGRAPHIQUES SUR LES PRINCIPAUX AUTEURS ANCIENS ET
MODERNES , AVEC DES JUGEMENTS PAR NOS MEILLEURS CRITIQUES , TELS QUE :
D'Alembert, Batteux, Bernardin de Saint-Pierre, Blair, Boileau, Chénier,

Delille, Diderot, Fénelon, Fontanes, Ginguené, La Bruyère , La Fontaine,
Marmontel, Maury, Montaigne, Montesquieu , Palissot , Rollin, J.-B.

Rousseau, J.-J. Rousseau, Thomas, Vauvenargues , Voltaire , etc.;
Et MM. Amar, Andrieux, Auger, Burnouf, Buttura , Chateaubriand,

Dussault, Duviqnet, Feletz., Gaillard, Le Clerc , Lemercier , Patin,

Villemain, etc.;
3° DES MORCEAUX CHOISIS AVEC DES NOTES.

TOME VINGT-QUATRIÈME.

A PARIS,
CHEZ CASTEL DÈ COURVAL, LIBRAIRE-ÉDITEUR ,

RUE DE SAVOIE , No 6, ET RUE DE RICHELIEU, N° 87.

M DCCC XXVI.

[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors]

RACINE (Louis), second fils de l’immortel Jean Racine, naquit à Paris, le 6 novembre 1692. Privé de bonne heure des soins paternela , il fut confié à ceux du savant Rollin, alors principal du collège de Beauvais , qui se plut , ainsi que Mésenguy, à le diriger dans ses études et à le fortifier dans les principes de vertu qu'il avait puisés dans sa famille.

Le jeune Racine au sortir du collège s'attacha à l'étude du droit et se fit recevoir avocat; mais le penchant qu'il avait toujours eu pour la poésie le dégoûta bientôt de cette profession. Boileau , qu'il consulta sur ses premiers essais, lui dit en vain : « Depuis que le monde est monde on n'a jamais vu « de grand poète fils d'un grand poète, et d'ailleurs a vous devez savoir mieux que personne, à quelle « fortune cette gloire peut conduire. » Rien ne put le détourner du commerce des muses; il prit l'habit

XXIV.

I

« AnteriorContinuar »