Mémoires pour servir à l'histoire des hommes illustres dans la république des lettres, Volumen8

Portada
1729
0 Opiniones
Las opiniones no están verificadas, pero Google revisa que no haya contenido falso y lo quita si lo identifica

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 149 - Et certainement il faut avouer que c'était entreprendre sur la liberté publique, et exercer une espèce de tyrannie dans l'empire des lettres que de s'attribuer le droit de juger des ouvrages de tout le monde.
Página 247 - Scaliger y trouve toutes les parties qui font eflentiellcs à la Poëfie pour en faire un beau corps comme font les nerfs , la jufte proportion , l'air naturel , & la beauté ; & toutes ces parties y font animées , félon lui , par un admirable tempérament comme le corps l'eft par fon ame. Il ajoute que Sannazar a la veine très-pure & très-modérée, & qu'elle coule avec beaucoup d'égalité (4.). Jofeph Scaligery reconnoît aufll (5) une grande netteté & beau...
Página 150 - Se où il exerça toujours avec toute la modération néceflaire le pouvoir dont il étoit revêtu. M. Colbert touché de l'utilité & de la beauté du Journal, prit du goût pour cet Ouvrage, & bientôt après pour l'Auteur. En i66S il lui donna dans cette Académie prefque encore naiffante, une place avec la fonction de Se-?
Página 5 - Folengo eft une Piece de fort bon goût , remplie d'agrémens , qui cache des fentimens &- des maximes fort ferieufes fous des termes facétieux & fous les railleries apparentes d'un rieur , & qui contient un mélange du plaifant & de l'utile fait avec beaucoup d'art. Il y tourne en ridicule les vains titres des Grands avec une grande...
Página 152 - Geo^ mètre, & entreprit de travailler fur la Géométrie des Anciens, & principalement fur le Recueil de Pappus, dont il vouloit imprimer le texte Grec qui ne l'a jamais été , & corriger la traduction Latine, fort défedueufe.
Página 14 - Son tems fini , il fît un voyage à Paris , après lequel il revint à Loudun, pour n'en plus fortir. Cette Ville , dont il avoit par fon crédit empêché la ruine pendant les guerres civiles , le regardoit comme le pere de la Patrie , & lui en donna même le furnom. Il y mourut le 2p. Mars 16-23.
Página 283 - Profefleur avec une penfion de quatre cens ducats. Mais Poftel le remercia de fes offres , aimant mieux fe perfectionner dans fes études , que d'enfeigner aux autres ce qu'il croyoit lui-même n'entendre pas encore aflez à fond. Quelque tems après il eut le bonheur de gagner les bonnes graces de Jeetn Ro court Batilif à.
Página 305 - Proteftans , & il parla d'eux dans fes écrits d'une manière trop outrée : mais quand il fe fut mis dans l'efprit de ne faire qu'une religion de toutes celles qui font dans le monde , il parla fur un autre ton. Il poufla la...
Página 58 - Hughens profiterent de l'occafion & engagerent M. Hartfoeker à revendiquer fon bien par un Memoire , qu'il feroit inferer dans le Journal. Comme il ne fçavoit pas encore aflez de François pour le compofer , differentes plumes le fervirent,& chacun lança fon trait contre M.
Página 147 - Orientales >. neceflaires du moins à qui veut remonter jufqu'aux premières fources de la Théologie , mais il ne renonça ni à l'Hiftoire profane , ni aux Langues vivantes , telles que...

Información bibliográfica