Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

Beaumont le Roger, C. P. Ce Comté fut érigé en Pairie par Lettres Patentes données à Paris, au mois de Février 1328. en faveur de Robert d'Artois, Comte de Beaumont-le- Roger. Il fur confifqué fur lui, par Arrêt du Mercredi avant Pâques Fleuries 1331. & donné en Pairie, par Lettres du 16. Avril 1344. à Philippe de France, l'un des fils du Roi Philippe de Valois: mais fon fils aîné & fucceffeur, le Roi Jean le reprit de fon frere le 5. Mars 1553. & l'ayant de nouveau érigé en Pairie,il le donna à Charles d'Evreux, fecond du nom, Roi de Navarre, par Lettres Patentes du mois de Janvier 1354. fon fils Charles III. Roi de Navarre, renonça au droit qu'il avoit fur ce Comté &fur autres terres, par Traité du 9. Juin 1404. ainfi qu'il fera dit ciaprés.

Clermont en Beauvoifis, C. P. érigé de nouveau en 1331. Voyez ci devant, pag. 7.

Normandie, D. P. donné en 133 1. à Jean de France. Voyez pag. 5.

Anjou, C. P. donné au même en la même année, Voyez pag. 1 1.

Maine, C. P. n'avoit pas encore ce titre, lors qu'en 1202. ce Comté fur confifqué für Jean Roi d'Angleterre,

de

de la Maifon d'Anjou, qui l'avoit eu de fes anciens Seigneurs. Saint Louis le donna avec le Comté d'Anjou, à fon frere Charles, depuis Roi de Naples ; & les Lettres de ce don furent éxpediées à Melun au mois d'Août 1246. Margue rite de Sicile fa petite-fille, époufant en 1290. Charles de France, Comte de Valois, fils puîné du Roi Philippe le Hardy, lui porta en dot ces deux Comtez, par ceffion de fon pere Charles II. du nom, Roi de Naples & de Sicile ; ce qui fut confirmé par le roi Philippe le Bel qui les érigea en Comtez-Pairies, 6 l'an 1297. Philippe de Valois, né de ce mariage étant monté fur le Trône, les Comtez d'Anjou & du Maine furent unis à la Couronne. Il les donna, avec le duché de Normandie, à Jean de France fon fils, par Lettres Patentes du 17. Février 1331. pour tenir le tout en Pairies. Elles furent éteintes, lorfque ce Prince fucceda à fon pere en 1350. Mais par fes Lettres Patentes données à Boulogne en Octobre 1360. il érigea de nouveau le Comté du Maine en Pairie, & le donna avec le Comté d'Anjou, qu'il érigea en D. P. à Louis de France fon fecond fils. Ce Comté ne revint au Domaine de la Couronne, que, Tome III. B

4

1

1

par la mort de l'arriere petit-fils de Louis premier duc d'Anjou, Charles Roy de Naples, &c. & Comte du Maine, decedé le 1. Décembre 1481. Henri III. qui avoit eu ce Comté, comme partie de fon appanage, le donna à fon frere François duc d'Alençon, après la mort duquel, en 1584. il revint à la Couronne & n'en a plus été feparé. Louis XIV. par fes Lettres du mois de Décembre 1676. registrées le 20. du même mois, ordonna que Louis-Augufte de Bourbon, fon fils légitimé, feroit nommé Duc du Maine, fans pourtant que ce Comté ait été érigé en duché, ni que fa proprieté ait été accordée à celui qui en a le titre.

Mortain, C. P. nouvelle érection en 1335. Voyez page 7,

Orleans, (qui dès l'an 1255. avoit été donné avec titre de duché, à Philippe de France, fils du Roi Philippe IV.) Valois, & Beaumont le Roger, ComtezPairies, Breteuil, Vic. P. & les Terres qui appartenoient à Robert d'Artois en Normandie, ensemble celles que Jeanne d'Evreux, veuve de Charles IV, du nom, dit le Bel, Roi de France, tenoit en Normandie, en Champagne & Brie fon douaire, furent données en appour panage à Philippe de France, par Lettres

[merged small][ocr errors]

Patentes de fon pere le Roi Philippe VI. en date du 16. Avril 1344. pour les tenir en Pairie: mais Jean Roi de France fon frere, reprit le 5. Mars 1353. le Comté de Beaumont-le-Roger, le Vicomté de Breteuil, & les Seigneuries de Conches, de Domfront, & d'Orbec, qui avoient appartenu à Robert d'Artois, & ainfi ces Pairies furent éteintes. Quant aux Terres dont Jeanne d'Evreux jouiffoit pour fon douaire, dont le Comté de Brie Comte Robert, & la Châtellenie de Château Thierry faifoient partie, il ne s'en put mettre en poffeffion que par la mort de cette Princefle, arrivée le 4. Mars 1370. Ce Prince Philippe de France, étant décedé fans enfans légitimes, le premier Septembre 1375. tout ce qu'il poffedoit de ces Seigneuries, fut réuni au Domaine de la Couronne, & les Pairies éteintes.

Nivernois & Rethel, Comtez-Pairies, avec la Baronnie de Donzy, furent éri gées en Pairies, par Lettres Patentes données à Moncel-les-Ponts le 27. Août 1347. en faveur de Marguerite de France, fille du Roi Philippe V. dit le Long, & femme de Louis II. du nom, Comte de Flandres, & de Louis de Flandres, Comte de Nevers, fon fils. Le Niver

nois avoit eu fes Comtes particuliers de puis le commencement du XI. Siécle, leur pofterité mafculine étoit finie en 1181. & Agnés foeur du dernier, avoit porté ce Comté dans la Maison de Courtenay, d'où il étoit paffé de filles en filles, dans les Maifons de Donzy, de Châtillon, de Bourbon-Ancien, & de Bourgogne de la premiere race. Enfin il étoit tombé dans celle de Flan dres par Yoland de Bourgogne, Comteffe de Nevers, & Baronne de Donzy, qui fut ayeule paternelle de Louis II. Comte de Flandres. Louis III. fon fils ne laiffa qu'une fille, Marguerite de Flandres, Comteffe de Nevers & de Rethel, Baronne de Donzy, qui eut pour fecond mari, Philippe de France duc de Bourgogne, tige de ces ducs de la feconde race: leur troifiéme fils, nommé Philippe, eut les trois Seigneuries de fa mere, & fut pere de Charles de Bourgogne, Comte de Nevers & de Rethel, Baron de Donzy, en faveur de qui le Nivernois fut de nouveau érigé en Comté-Pairie, par Lettres données au Bourg de Champigny, en Juillet 1459.regiftrées au Parlement le 1 2. Novembre fuivant. Mais étant mort fans enfans légitimes fur la fin de May 1464. fon frere

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »