Imágenes de páginas
PDF
EPUB

FRAMÉE DESGERMAINS

LEURS BOUCLIERS, LEUR COSTUME.

PLANCHE QUATRIÈME.

Cette partie de la colonne Antonine représente une défaite des Romains. Nous l'avons choisie, parce que l'artiste y a très-bien représenté la manière dont les Germains se servaient de la framée ou javelot terminé par un fer étroit et court; c'était leur arme offensive, avec laquelle ils combattaient de près et de loin : leurs boucliers étaient divisés en compartimens peints de toutes sortes de couleurs. Ces compartimens coloriés ont été l'origine du blason.

L'artiste romain a décoré ces boucliers de dessin's qui sembleront peut-être d'un goût trop pur chez des peuples encore dans la barbarie. Les Germains n'étaient cependant pas étrangers à cet art d'imitation, puisque Quintilien dit

que
à Rome un bouclier

germain sur lequel était peint un coq.

Leur vêtement était une saye qui enveloppait tout le corps, et un pantalon qui, selon l'expression de Tacite, n'était pas flottant comme l'habillement des Sarmates, mais qui exprimait toutes les formes du corps.

Tacite ne parle pas du manteau qui, dans tout le monument, couvre les guerriers germains. Voyez chap. vi, p. 24 et 26.

Marius rapporta

[graphic]
[ocr errors]

Desimé et Grmé par Ambroise Candiea.

FRAMÉE, BOUCLIERS ET COSTUMES DES GERMAINS.

La Germanie , Traduction rowelle, par C.L.F. Panckoucke :

- PL49

« AnteriorContinuar »