Imágenes de páginas
PDF
EPUB

SI

21

2

au Nord-Ouest par différentes Hordes.de Huns ; du côté Les Topa. de l'Occident ils s'étendoient jusques vers l'Irtisch ; à l'O

rient, jusqu'à la Corée ; ainsi ces Princes posséderent l'ancien pays des Huns. Tou-lun, après avoir réduit sous fon obéissance plusieurs autres peuples, prit le titre de Kieouteor-fa-khan. C'est pour la premiere fois que nous voyons le titre de Khan employé chez les Tartares. Il commença à regner l'an de J. C. 402 , du Cycle 39.

An du Après Cycle.

Cycle. J. c. Kieou-teou-fa-khan , nommé Tou-lun.

52

47 410 Gnai-teou-kai-khan, nommé Ho-liu , frere de

414 Kieou-teou-fa. Pou-lo-tchin-khan.

SI

414 Meou-han-ke-chim-kai-khan , nommé Ta-lan.

53

6 429 So-lien-khan, nommé Ou-ti, fils de Ke-chim-kai

444 khan. Tchou-lo-khan, fils de So-lien, nommé Tou-ho-tchin.

41 454 Tcbeou-lo-pou-tchin-khan , nommé Yu-tchim , fils

54

485 de Tchou-lo. Fou-mim-tun-khan , nommé Teou-lun , fils de

9 492 Tcheou-lo-pou-tchin. Heou-ki-fou-tai-kou-tche-khan , nommé No-kai.

23 To-han-khan , nommé Pou-tou , fils de Kou-tche

25
khan.
Teou-lo-fou-po-teou-fa-khan , nommé Tcheou-nou , 37 520

fils de To-han-khan.
Ona-hoei-khan , frere de Teou-lo-fou-po-teou-fa-

khan, ne regne que dix jours.
Mi-gneou-ko-che-kiu-khan, nommé Po-lo-muen; 39

522 dans la suite il partagea l’Empire avec Ona

hoei.
So-lien-teou-pim-teou-fa-khan, c'est le titre que 55 9 552

Ona-hoei prit l'an 525.
Tie-fa-khan.

553
Tem-tchou-heou-li , tué auffi-tôt.
Kou-ti-khan, déposé aussi-tôt.
Gan-lo-chin-khan , fils d'Ona-hoei , déposé.

1554 No-hoan-khan.

Il est vaincu par les Turcs , & l’Empire des Geou-gen fut alors détruit ; les Turcs leur succéderent, & les Geou-gen passerent en Europe,où ils furent connus sous le nom d'Ayares.

[ocr errors]

IO

[ocr errors]
[ocr errors]

III.

SIEN-PI Dynastie des premiers SIE N-P1. Après la déroute des Hiong-nou du Nord, ou des Huns, les Tartares Sien-pi entrerent en foule dans le pays que ceuxci abandonnoient , & s'y établirent. Il paroît qu'ils resterene long-tems fans Rois , n'étant gouvernés que par des Chefs, sous la conduite desquels ils ravagerent en différens tems toutes les provinces septentrionales de la Chine, depuis le Leao-tong jusqu'au pays d'Ortous. Dans la suite un de ces Chefs se distingua par son courage , réunit sous sa puissance toutes ces Hordes,

& en forma un Empire très-puissant dans cette partie de la Tartarie. Ce Chef étoit nommé Tan-chehoai. Îl mit de la police parmi ses sujets. Il fut nommé Chef de la nation. Il établit alors fa cour à la montagne Tanhan, au-dessus de la riviere Yo-kieou-choui, qui est éloignée de 300 li de Kao-lieou vers le Nord. Tous les Chefs des Hordes de l'Orient & de l'Occident se soumirent à lui. Au Nord il vainquit les peuples nommés Tim-lim dans la Sibérie ; à l'Orient , le pays de Fou-yu ; à l'Occident , celui des Ou-siun ; ce qui formoit un Empire de quatorze mille lis d'étendue. L'an 33 du Cycle, iso de J. C. il commença à faire des courses dans la Chine.

Cycle. An dul Après!

Cycle. J. ce
Tan-che-hoai , meurt âgé de 45 ans.

181
Ho-lien, fils de Tan-che-hoai, tué par ses sujets.

59
Kuei-teou, neveu d'Ho-lien, tué aussi-tôt.
Pou-tou-ken, frere de Kuei-teou. Sous son regne la 49 so 233

puissance des Sien-pi diminua , & l'an 224
paya tribut aux Chinois. Il est tué par Pi-nem.
Alors cet Empire des Sien-pi ne subsista plus;
les Chefs de Hordes s'emparerent de l'autorité.

I V.
Sien-Pi du Le AO-TONG, nommés ensuite TGIEN-YEN , ou

premiers Yen.
Anciennement un Chef des Tartares Sien-pi , nommé Lie-rai-kis
Mo-hou-po , vint avec ses sujets habiter dans le Leao-li, 'fam-me,
au Nord de la ville de Ki-tching, & donna à ses Hordes le

A a iij

48

58

182

il

SIEN-PI.

so

30

nom de Mou-yong. Il eut un fils nommé Mo-yen, pere de Pou-kuei, qui transporta ses sujets au Nord du Leao-tong. Celui-ci se soumit alors aux Chinois , & leur rendit de grands fervices dans leurs armées. En récompense , il fut décoré du titre de grand Tanjou. L'an 281 de J. C. il commença à faire des courses aux environs de Tchang-li.

An. dul Après Cycle.

Cycle. J. c. Mou-yung-pou-kouei , meurt.

40 283 Mou-yung-chan , fon frere, lui succede. Il veut

42 | 285 tuer le fils de Pou-kouei , nommé Hoei , qui

se sauve. Tué par les sujets. Regne 3 ans.
Mou-yung-hoei, ou Jou-lo-hoei, fils de Pou-kouei. Si

333
Il fait la guerre à une autre Horde des Sien-pi,
nommée Yu-ven, établie dans le Leao-fi, mais
il est vaincu par les Chinois.

L'an 294 il alla habiter dans la ville de Ta-
ki-tching , apprit à ses fujets à cultiver les
mûriers , & entreprit de leur donner des Loix
pareilles à celles de la Chine. Il fut ensuite dé-

claré grand Tanjou.
Mou-yung-hoang , fils de Hoei. Il devint très-

48 351
puissant , & fut appellé Roi de Yen. Dans la
suite , pénétrant plus avant dans la Chine , il
s'empara de la ville de Po, aujourd'hui Tchang-
te-fou dans le Ho-nan , & en fit sa capitale. On
fixe le commencement de cette nouvelle Dy-

nastie de Yen à l'an 303. Il
Mou-yung-tçiun , fils de
Hoang , regna 9 ans.

57 360 Mou-yung-goei , fils de Tçiun, regna 10 ans. 52

370 Kien , Roi des premiers Tsin, devenu ennemi de Goei Roi de Yen, envoya un de ses Généraux dans le

pays & s'empara de plusieurs places, quoique le Roi de Yen eût trois cents mille hommes sur pied. La capitale fut assiégée, le Roi de Tsin y vint lui-même, & s'en rendit maître. Goei avec ses Officiers se fauva à Long-tching , mais il fut pris par les troupes , & amené devant ce Prince Kien qui lui demanda pourquoi il ne s'étoit pas rendu. Goei lui répondit qu'il préféroit la mort , & qu'il aimoit mieux aller avec ses ancêtres, que de yiyre son sujet. Kien cependant lui

regna 18

18 ans.

[ocr errors]

7

des Yen,

و

donna la liberté, & quelque tems après il le transporta à Si-
gan-fou avec quarante mille familles des Sien-pi. Cette Dy- Sier-PI,
nastie avoit subsisté pendant 68 ans sous le nom de Tçien-
yen.

V.
Royaume des Si-ren, ou Yen d'Occident.
L'an 385' de J. C. Tchung , de la nation des Sien-pi, se
fit proclamer Empereur à O-fang. Il fit ensuite la

guerre au Roi de Tsin nommé Kien, le battit , & lui enleva Si-ganfou ; mais quelque tems après il fut défait lui-même

par

les troupes de Tsin. Il trouva cependant moyen de reprendre cette ville qu'il abandonna au pillage. Il y périt un nombre très-considérable d'habitans. Mais dans la même année , pendant que Tchung étoit à se divertir dans Sigan-fou , il fut tué par ses sujets, & l'on mit à sa place Yung-tuon-loui. Il ne regna que deux mois. Ces Princes ont regne si peu , que plusieurs Ecrivains n'ont pas fait mention de leur Dynastie.

An du Après
Cycle.

Cycle. J. C.
Tchu-mou-yung-tchung , regna 1 an.

52

385 Tchu-mou-yung-yung-tuon-foui , regna 2 mois. Il

fut tué. Tchu-mou-yung-tchung. Il prend le titre d'Empe

reur. Il regna 2 mois. Il fut tué. Tchu-mou-yung-yung prend le titre de Roi de Ho

31 394 tung, & ensuite celui d'Empereur. L'an 394 cette petite Dynastie fut détruite par

Tchoui Roi des Heou-yen. "Ce Prince prit la ville de Tchang-tsu, & tua Yung Roi des Si-yen. Yung avoit demandé du secours aux Empereurs des Tçin & des Goei qui ne lui en avoient pas envoyé. Ses Officiers l'abandonnerent, & reçurent les troupes des Heou-yen. Yung fut pris , & eut la tête tranchée. Il possédoit huit petits cantons, dans lesquels il y avoit environ soixante-dix mille familles qui tomberent sous la domination des Heou-yen.

VI.
Royaume des Nan-ren , ou Yen du Midi.
Mou-yung pao étant monté sur le trône des Yen posté-

22

[ocr errors][ocr errors]

& peu

rieurs, ou Heou-yen , donna un grand Gouvernement à Sien-pi. Mou-yung-te, fils de Mou-jung-hoam, de la nation des Sien

pi, & Roi des premiers Yen. Dans la suite celui-ci fut fait Roi
d'un petit canton, de tems après s'étant mis à la tête de
quelques familles , il se fit appeller Roi des Yen Méridio-
naux , malgré les efforts que firent ses ennemis pour le perdre.
Il mit sa cour à Kuam-kou.

An du Après
Cycle.

Cycle, J. c.
Tchu-mou-yung-te , regna 7 ans.

52 41 404
Tchu-mou-yung-ochao , neveu de Yung-te, regna 47 410
6 ans.

Lieou-yu , fondateur de la Dynastie des Sum, qui commandoit alors les armées de Gán-ti, Empereur des Tçin, entra dans les Etats du Roi de Yen. Il y eut un très-grand combat entre les deux armées ; le Roi de Yen fut battu. Lieou-yu lui enleva plusieurs places , & vint assiéger Kuangkou. La moitié des habitans périssoit de misere , il en sortoit continuellement un grand nombre qui venoit se rendre. Lieou-yu fit monter à l'assaut , & se rendit maître de la ville. Tchao, Roi de Yen, voulut passer à travers les ennemis , mais il fut pris. On le conduisit à Nan-king , où il fut décąc pité. Cette Dynastie a subsisté pendant 13 ans.

VII.

Royaume des Heou-yen.
Mou-yung-tchuy étoit fils de Mou-yung-hoang Roi des pre-
miers Yen. Mou-yung-tçiun étant monté

sur le trône des pre-
miers Yen , il le fit Roi de Ou; dans la suite celui-ci se fauva
chez les premiers Tsin, où il eut des charges. Kien , Roi
de ces premiers Tsin, étant entré avec une armée considé-
rable sur les terres de Hiao-vou-ti , Empereur des Tçin , fut
battu. Mou-yung-tchui se retira dans le pays de Yen, où il
se révolta , & prit le titre de Roi de Yen. Il battit les troupes
de Tlin, & coupa la tête à leur Général. Il fit de grands ef
forts pour s'emparer de Tcham-te-fou dans le Ho-nan : mais
n'y pouvant réussir , il mit sa cour à Tchong.chan prochę
Tchin-ting-fou dans le Pe-tche-li,

Chi-tçu

« AnteriorContinuar »