Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Cycle.

An du Après les Huns,

Cycle. J. c.
Lieou-içan, fils de Lieou-tçung , non compté.
Tchu-licou-yao , parent de Lie-tçung, regne 12 26

329

ans.

Licou-yao étant monté sur le trône , transporta sa cour à Si-gan-fou , & donna à sa Dynastie le nom de Tchao. Cependant plusieurs de ses Officiers abandonnerent son service, & passerent chez les Tçin. Le Roi de Tchao fut obligé de marcher contre les rebelles , & il les soumit. Mais les Heoutchao qui commençoient à devenir puissans , enleverent à Lieou-yao plusieurs provinces , & quelque tems après ils défirent ce Prince. Lieou-yao fut tué par Che-le Roi de ces feconds Tchao. Cette Dynastie a regné pendant 26 ans.

I V.

Royaume des HeoU-TCHAO. Che-le, fondateur de cette petite Dynastie,étoit un Chef des Huns qui s'attacha au service du Roi des Han ou Tchao. Après une course qu'il fit, & dans laquelle il fut battu, il fut fait Général des troupes des Han. Dans la fuite profitant de la foiblesse des Princes des Han , il fit des conquêtes , & se forma un petit Etat ; plusieurs Généraux se soumirent à lui , & le reconnurent pour leur Souverain , & alors il prit le titre de Roi de Tchao. Sa cour étoit à Siam-koue dans le Petche-li. Il détruisit les Tçien-tchao. Il commença son regne

à l'an 319.

An du, Après
Cycle.

Cycle. J. c.
Kao-tçu-che-le , regna 15 ans.

SI 30

333 Tchu-che-hung , fils de Che-le , regna 1 an.

32 335 Tai-tçu-che-hou , fils de Che-le , regna 15 ans.

46

349
Che-chi, fils de Che-hou , regna i mois.
Che-tçun , fils de Che-hou , regna 10 mois.
Che-kien , fils de Che-hou, regna 2 mois.
Tchu-che-ki, fils de Che-hou , regna i an.

351 Sous ces derniers Princes ce petit Etat n'étoit rempli que de troubles. Che-kien tua Che-içun , & monta sur le trône. I enyoya attaquer pendant la nuit Che-min qui s'étoit

48

que cela

révolté. Pao, chargé de cette expédition, manqua son coup, & Les Huns. Che-kien qui appréhendoit

, le fit périr dans la crainte ne fût découvert. Il fit attaquer une seconde fois Che-min mais celui-ci eut le dessus , fit périr les Officiers du Roi de Tchao, & le tua ensuite. Il prit le titre de Roi , & changea le nom de Tchao en celui de Goei. Alors Che-ki se fit proclamer Empereur à Siam-koue. Il envoya un de ses Généraux, nommé Lieou-hien contre le Roi de Goei. Lieou-hien fut battu, & perdit environ trente mille hommes. Peu de tems après ce Général tua Che-ki Roi de Tchao, &

regna lui-même. Ainsi finit cette Dynastie. Lieou-hien fut tué à fon tour par Che-min Roi de Goei qui regna pendant quel, que tems. Les Heou-tchao ont fubfifté pendant 33 ans.

Dynastie de Goei.
Cette petite Dynastie n'est pas mise au nombre des seize
Royaumes qui s'établirent alors dans la Chine.

An dul Après
Cycle.

Cycle. J. c. Tchu-jen-min, ou Che-min , regna 3 ans. SI

49 1352 Ce Prince qui avoit usurpé l'Empire sur les seconds Tchao, fut défait les premiers Yen & emmené prisonnier , & il fut mis à mort par les ordres de Mou-yung-tsiun Roi des Tçien-yen.

V.

Royaume de Hia. Ho-lien-po-po, fondateur de cette Dynastie , descendoit Van-sim- des anciens Empereurs Hiong-nou. Un de ses ancêtres , rum-poue sous le

sous le regne de Lieou-tçung Roi des Tçien-tchao , avoit eu des charges considérables qui avoient illustré sa famille. Par son courage il se rendit maître de Liu-tchuen mais ayant ensuite été battu par le Roi de Tai , il se retira plus loin. Un de ses descendans devint puissant , & rassembla plusieurs Hordes. Les Rois des Heou-tchao lui donnerent des titres. Le pere de Ho-lien-po-po, nommé Lieou-goeichin , rentra dans la Chine. Kien, Roi des premiers Tsin le fit Tanjou de l'Occident. Pendant les troubles qui arriyerent sous le regne de Kien, il se rendit maître du pays

par

Xam-me:

[ocr errors]

couN

428

d'Ortous, mais dans la suite il fut battu par les troupes des

LES Huns. Empereurs Goei, & Po-po son fils fut obligé de se fauver.Ce dernier s'empara de quelques Hordes,& commença à se former une armée assez nombreuse. L'an 407 de J. C. il se révolta entierement contre les Heou-tsin, & prit le titre de Roi de Hia & de grand Tanjou. Il battit les Tartares Sien-pi & le dernier Prince des Leam du Midi. Il se rendit maître de Si-gan-fou dans le Chen-si , & prit même le titre de Hoamti ou Empereur. Sa cour étoit à Hia-tcheou dans le pays d'Ortous , aujourd'hui Nim-hia.

An du Après
Cycle.

Cycle. J. c.
Tchu-ho-lien-po-po , regna 18 ans.

53

425 Tchu-ho-lien-ichang , fils de Po-po, regna 3 ans. Tchu-ho-lien-ting, fils de Po-po, regna 4 ans.

431 Quoique Ting Roi de Hia eût été en guerre avec les Empereurs Goei, qu'il eût été batru par leurs armées , & qu'il eût perdu plulieurs places, il ne laissa pas d'attaquer les Tfin Occidentaux , qu'il détruisit. Il voulut ensuite faire la guerre à Mum-lun, Roi des Leam du Nord, & s'emparer de fon pays. Mais le Roi des Tou-ko-hoen envoya trente mille hommes de cavalerie au secours des Leam. Le Roi de Hia fut battu , & fait prisonnier. Dans la fuite les Tou-ko-hoen remirent ce Prince entre les mains de l'Empereur des Goei, nommé Tai-vou, qui le fit mourir, & la Dynastie de Hia fut détruite. Elle a sublitté pendant 25 ans.

V I.

Royaume de PE-leang. Mum-sun est proprement le fondateur de cette Dynastie. Il se révolta contre Tuon nie , qui étoit Roi de Leam, & se fit alors appeller Roi. Mum-sun descendoit des anciens Hiong-nou. Il étoit devenu puissant. Il battit le dernier Prince des Leam du Midi , se rendit maître de Kou-tçang proche Leam-tcheou dans le Chen-li, & se forma un petit Etat. Le titre de Tçiu-kiu qu'il porta, est le nom d'une charge dans l'Empire des Hiong-nou , qui fut possédée par un de les ancêtres, & qui en conséquence devint le nom de famille de

53

IO

ses descendans. Sa capitale étoit à Kou-tçang, aujourd'hui LES Huns. Kan-tcheou.

Cycle.

An duAprès

Cycle. J. c. Vang-tuon-nie , regna 4 ans.

52 38

401 Vang-tçiu-kiu-MUNG-SUN, regna 33 ans.

433 Vang-tçiu-kiu-MO-KIEN, fils de Mung-fun, regna

16

439 6 ans.

Tai-vou-ti, Empereur des Goei , qui avoit des sujets de mécontentement contre Mo-kien, se mit à la tête de ses troupes, & le vint attaquer. Mo-kien demanda du secours aux Tartares Geou-gen. L'Empereur des Goei s'approcha de la capitale des Leam : il assiégea cette place; alors Mokien , avec tous ses Officiers , se soumit aux Goei. Vou-goei, frere de Mo-kien , voyant la destruction de sa famille , se mit à la tête de quelques troupes, & fit des courses sur les terres des Goei. 11 s'empara du pays d'Igour , & en chassa le Roi qui étoit appellé Han-choam. Il regna dans ce pays. Vou-goei. Gan-tcheou, frere de Vou-goei.

L'an 460 сe Prince fut vaincu par les Geou-gen qui donnerent le Royaume d'Ygour à Han-pe-tcheou, auteur d'une nouvelle Dynastie

dans ce pays.

و

La nation des Huns qui s'étoit dispersée dans toute la Tartarie , perdit alors son nom de Hiong-nou , ou de Huns, sous lequel elle avoit été connue depuis long-tems chez les peuples voisins. Une Horde , qui étoit celle des Turcs , étant devenue puissante , donna son nom à tout le reste de la Nation

, ou plutôt les autres peuples ne connurent plus les Huns que sous ce nom de Turc ; comme dans la suite Gengiz-khan, qui étoit de la Horde des Mogols, fut cause

que le nom de Mogol deyint celui de presque tous les Tar

tares,

LES TURCS

V I I. Empire des Turcs Orientaux. Ces peuples sont appellés Tou-kioue par les Chinois, & Lie-sai-ki- Turcs par les autres peuples. Ils habitoient dans les monts

Altaj

Kam-mo.

fu.

LES TURCS

Altai , qui sont situés le long de l'Irtisch. Là ils étoient soumis aux Tartares Geou-gen, dont nous avons parlé. Vers l'an 5 15 de J. C. ils avoient pour Chef Tou-muen, dont le nom de famille étoit Asena. De tems en tenis il faisoit des courses sur les frontieres occidentales de l'Empire des Goei. Les Empereurs de cette Dynastie crurent devoir lui envoyer des Ambassadeurs , afin de l'engager à cesser les hoftilités. Les Turcs tirerent un bon augure de cette ambafsade , qu'ils regarderent comme très-honorable pour eux. Ils se crurent dès lors en état de fe foutenir contre les Khans des Geou-gen.

Il arriva dans le même tems qu’une Nation Tartare , nommée Tie-le , avoit déclaré la guerre aux Geou-gen. Tou-muen qui avoit été chargé du commandement des troupes, battit les Tie-le, & les obligea de se soumettre. Cette grande victoire augmenta considérablement l'orgueil que l'ambassade des Goei avoit fait naître dans son cæur. Il se crut en droit de demander en mariage la fille du Khan des Geou-gen , nommé Teou-pim-khan. Ce Prince qui regardoit toujours les Turcs comme les esclaves , fut surpris que des gens destinés à ne travailler qu'à ses forges, osassent lui demander une Princesse de son sang. Il renvoya honteusement les Ambassadeurs de Tou-muen. Celui-ci encore plus irrité que le Khan, fit tuer ses Officiers, rompir tout commerce avec lui, & se tourna du côté de l'Empereur des Goei qui lui accorda une Princesse Chinoise. Il déclara alors la guerre aux Geou-gen, & les battit en plusieurs rencontres. Teoupim-khan le tua lui-même de désespoir , & Tou-muen prit le titre de Khan. Il se fit appeller İl-khan. Cet événement arriva l'an 552.

C'est ainsi que se forma l'Empire des Turcs dans la Tartarie. Ces peuples étoient descendus des anciens Hiong-nou, qui après leur destruction s'étoient cantonnés vers l'Irtisch. Ils soumirent toute la Tartarie , une partie de la Sibérie firent de fréquentes incursions dans la Chine & dans la Perse, & envoyerent des Ambassadeurs aux Romains. La cour, ou le principal campement du Khan des Turcs, étoit situé à la Introd. Tom. I. Part. I,

Ff

« AnteriorContinuar »