Imágenes de páginas
PDF
EPUB

de la Chine, que les Annales Chinoises n'en font plus de

LES TURCS mention , & on ignore s'il a eu des successeurs.

XIII.

Empire des Hoei-ke.
Les Hoei-ke sont des Tartares qui habitoient vers les
sources des fleuves Amour & Selinga. Ils s'étendoient juf-
qu'aux environs du lac Paikal. Ils étoient descendus des an-
ciens Hiong-nou, ou Huns, & suivoient les mêmes coutu-
mes. Ils campoient sous des tentes, avoient de grands trou-
peaux, ce qui leur faisoit rechercher le voisinage des rivieres
& les prairies. On les appelloit aussi Kao-tche, c'est-à-dire,
hauts Chariots , parceque les roues de leurs chariots étoient
élevées. Vers l'an 610 Tchu-lo-khan , Empereur des Turcs,
défit plusieurs de ces Hordes , & par les cruautés qu'il exerça
sur les Chefs, il fut cause que cette nation se révolta contre
lui, & se nomma un Chef qui porta le titre de Kikin , il s'ap-
pelloit Chi-kien. Il eut un fils nommé Pou-fa , qui lui suca
céda. C'étoit un brave qui soumit plusieurs nations. Il avoit
établi son campement au Nord du fleuve Toula. Dans la suite
les Princes Hoei-ke se sont emparés de tous les pays que les
Turcs possédoient, & ont été très-puissans en Tartarie.

An. du| Après
Cycle.

Cycle. 1. c.
Chi-kien-ki-kin , regnoit vers l'an 616.
Pou-fa-ki-kin , fils de Chi-kien. Il regnoit en 629.
Tou-mi-tou-ki-kin.

45 648 Po-jun , fils de Tou-mi-tou.

661 Pe-li , parent de Po-jun , regnoit en 663. To-hiai-tchi , fils de Pe , regnoit en 685.

57 52 715 Fou-ti-fou , fils de To-hiai-tchi. Tching-tçung , fils de Fou-ti-fou. Hou-chou , parent de Tching-tçung. Ko-li-fi-lo , ou Hoai-gin-khan , ou Ko-to-lou-vikia-kiue-kan , fils d’Hou-chou. Il regnoit en

745 742. Il prit le titre de Khan lan 744, 21 du

Cycle.
Ko-le-khan , ou Ing-vou-goei-yuen-pi-kia-kiue-

759
khan, nommé Mo-yen-tcho.
Meou-yu-khan , ou Teng-li-khan , fils de Ko-le- 57
khan. On le nomme encore Kie-tou-teng-li-

1780

56

58

22

30

ز

12

22

805

808

821

38 41 49 56 57

839 840

3 846

LES TURCS

An. du Après
Cycle.

Cycle. J. c.
ko-tcho-mi-to-ho-kiu-lou-ing-y-kien-kum-pi-kia-
khan , tué

par

son fuccefleur.
Ho-ko-tou-lou-pi-kia-khan , ou Vou-y-tchim- 59 6 789

kum-khan , nommé Tun-mo-ho ; il porta en

core le titre de Tchang-cheou-tien-tçin-khan.
Tchung-tchin-pi-kia-khan , fils de Pi-kia-khan;

7 790
il est appellé To-lo-fe.
0-tcho - khan , ou Fung - tching - khan, fils de

795
Tchung-tchin-khan.
Hoai-fin-khan , nommé Ko-to-lou , auparavant

Ministre d'O-tcho-khan..
Teng-li-pi-kia-khan , fils de Hoai-fin.

25
Pi-kia-pao-y-khan.
Pi-kia-tçung-te-khan.

824
Tchao-li-khan, nommé Ko-fa-te-le.

832
Tchang-fin-khan , nommé Hou-te-le.
Ko-fan-te-le , tué. Alors ces peuples se dispersent,

& plusieurs se rendent aux Chinois.
Qu-kiai-khan, nommé Ou-hi-te-le, proclamé Khan 60

en 841, tué,
O-nie , frere d'Ou-kiai. L'an 848 ses sujets sont

dispersés.

Quoique les Hoei-ke eussent été chassés du côté de l'Oc-
cident, & que leur Empire 'eût été détruit , on ne laisse pas
de trouver encore dans les Historiens les noms de quelques
uns de leurs Khans.
Gin-moei. Il étoit appellé Kuen-tchi-khan , & surnommé par les Chi-

nois Ing-y-khan. Il mourut en 923.
Tçieou-in , fils de Gin-moei. Il regnoit en 927.
Gin-yo, ou Chun-hoa-khan , regnoit en G28 & en 939.
King-kiong , fils de Gin-yo , regnoit en 964. Pendant ce tems-là Long-

te-le , Ministre d'un de ces Khans, s'étoit fait proclamer Khan à Kan-
tcheou & à Cha-tchequ , vers l'an 844 , & il avoit pris le titre de Pi-

kia-hoai-kien-khan.
Vam-lou-ching , regnoit en 1001. Ses Etats s'étendoient depuis les

frontieres occidentales de la Chine jusqu'à celles du Maouarennahas.
Ye-la-li étoit Khan des Hoei-ke à Kan-tcheou en 1010,
Ye-lou-ke regnoit dans la même ville en 1011.
Gan-mi , regnoit en même tems à Tçin-tcheou.

Ho-li-khan

1

LES TURCS

Ho-li-khan , regnoit en 1127.
Huo-la-fan , regnoit à Cha-tcheou dans la même année.

L'an 1257 ces peuples furent entierement soumis par les Mogols.
Novairi & quelques autres Historiens Arabes font men-
tion de plusieurs Princes Turcs qui étoient très-puissans dans
le Maouarennahar. Je soupçonne qu'ils sont de ces Hoei-ke,
parceque ceux-ci occupoient le même pays. L'an 1024. sui-
vant les Chinois, il y avoit un Khan des Hoei-ke à Ak-
sou , dont les frontieres du côté de l’Occident étoient voisi-
nes de l'Empire des Mahométans, ce qui me fait croire que
les Khans suivans sont des Hoei-ke.
Sabac cara-khan. Ce Prince fe fit Mahométan.
Mousa , fils de Sabac.
Schehåbeddoulet haroun, surnommé Bogra khan illik, fils de Soliman

illik', succéda à Mousa. Il vint vers Bokhara , l'an 382 de l'Hégire, 992 de J. C. Il étoit maître de Kaschgar, de Balasgoun , de Khoten , de Tharaz, jusqu'à la Chine. Il mourut lan 384 de l'Hégire ,

994 de J. C.
Illik-il-khan fchamfeddoulet abounasr ahmed , fils d’Aly , lui succéda.

Il mourut l'an 403 de l'Hégire , de J. C. 1012.
Toghan-khan, frere d’Illik-il-khan, mourut à Balasgoun l'an 408 de

l'Hégire , de J. C. 1017. Sous son regne les Khata, ou Khitans firent

une irruption dans ses Etats. Aboulmodhaffer arslan-khan lui succéda. Scharfeddoulet étoit Khan des Turcs en 435 de l'Hégire , de J. C. 1043:

Il partagea ses Etats entre son frere Bogra-khan, son oncle Toghan, & Aly-teghin , & se contenta de la soumission des peuples.

Les Turcs Seljoucides qui devinrent puissans vers l'an 429 de l'Hégire , 1037 de J. C. se rendirent maîtres dans la suite de toutes ces provinces du Maouarennahar.

XI V. Dynastie Impériale des HEOU-TAM , ou seconds Tam. Sous les derniers Empereurs de la Chine de la Dynastie des Tam, Li-ke-yong,âgé de 28 ans,commandoit les troupes impériales. Il étoit fils de Tchu-ye-tche-lin , Turc de la Horde de Chato. En récompense des services qu'il rendit à l'Empire, on lui donna le nom de famille Li , & il fut appellé Kou-tchang. Son fils Li-ke-yong , qui lui succéda , remporta une grande victoire sur les rebelles, & rétablit l’Empereur qui étoit chassé

Introd. Tom. I. Part. I.

Gg

[ocr errors]

61

926

de son palais. Il obtint alors le titre de Roi de Tsin. Il conLES TURCS

serva cette Principauté pendant le regne de la Dynastie des Leam. Il mourut sous le regne de l'Empereur Tai-tçu. Son fils Li-tsun-hiu lui succéda , comme il l'avoit recommandé en mourant. Mais à peine celui-ci fut-il reconnu Roi de Tsin, que quelques rebelles fongerent à le déposséder. Il vint å bout cependant de les soumettre. Il fit ensuite la

guerre aux Empereurs des Leam , & se rendit maître de plusieurs villes. Il remporta aussi plusieurs victoires contre les Khitans peuples Tartares qui commençoient à s'établir sur les frontieres de la Chine. Devenu plus puissant , il prit le titre d'Empereur ,

& donna à sa Dynastie le nom de Tam. Il défit ensuite le dernier Empereur des Leam. La cour de ces Princes étoit à Po, & ensuite ils la transporterent à Lo-yam dans le Ho-nan. Ils commencerent à regner l'an 923

An du Après Cycle.

Cycle. J. c. TcHOA M-TCUNG-hoam-ti, ou Li-tfun-hiu , vế

23 cut 33 ans , regna 4 ans; tué dans l'été à la

quatrieme lune. Sa derniere année est la premiere

de son fucceffeur. MIM-TÇUNG-hoam-ti , vécut 67 ans , regna 8 30 933

ans; meurt à la onzieme lune.
MI V-Ti-hoam-ti , fils de Mim-tçung, regna peu; 31 934

dépofé & tué à la quatrieme lune.
Lou-hoam--TI,'ou Tcong-ko, fils adoptif de Mim-

33
tçung, vécut si an, regna 3 ans ; se brûle à la
onzieme lune.

Min-ti, Empereur de cette Dynastie, avoit donné des charges considérables à Tçung-ko & à Che-kim-tam. Lepremier ne tarda pas à se révolter. Il leva des troupes , & se rendit maître de quelques places. Il entra dans Lo-yam , & déposa l'Empereur Min-ti, auquel il donna le fimple titre de Roi, & il monta lui-même sur le trône. C'est lui que l'on appelle Lou-vam, ou Lou-hoam-ti. Il fit ensuite mourir l’Empereur Min-ti. Che-kim-tam profitant de tous ces troubles, se révolta contre Lou-hoam-ti , & entra dans Lo-yam. L'Empereur , abandonné de tous ses Officiers, prit le parti de

936

LES TURCS

948

s'enfuir ; mais se voyant sur le point d'être pris , il monta dans
une tour avec les Reines , & plusieurs de ses Officiers , &
s'ensevelit dans les Aammes. Cette Dynastie a regné pendant
14 ans.

X V.
Dynastie Impériale des Heou-HAN, ou seconds Han.

Pendant que les Khitans se rendoient 'maîtres d'une partie de l’Empire de la Chine,parmi les différens Généraux que l'Empereur avoit chargés de marcher contre ces Tartares, il y en avoit un nommé Lieou-tchi-yuen , qui étoit Turc de la Horde de Chato. Après que l'Empereur eût été pris , il se forma un parti considérable, il s'assura des Khitans , en leur envoyant des Ambassadeurs. Il se fit ensuite proclamer Empereur à Tçin-yang, & fit massacrer les Khitans que l'on trouva. Il mit sa cour à Pien-tcheou, ou Kai-fong-fou.

An du Après
Cycle.

Cycle. J. c.
KAO-rçu-hoam-ti , regna 2 ans, vécut 5 4 ans; 61 45

meurt à la premiere lune. Yn-ti , fils de Kao-tçu , regna 3 ans. Siam-in-kung , frere de Kao-tçu , non compté;

951 établi & déposé à la premiere lune.

Cette Dynastie n’a regné que s ans ; sous le regne de Kao-tçu même il y eut des révoltes dans l’Empire , les Khitans y firent des courses de leur côté ; un des Généraux , nommé Goei , tua l'Empereur In-ti, & monta sur le trône.

X V I. Dynastie des PE-HAN, ou des Han du Nord. Lieou-tçung étoit frere de Kao-tçu Empereur des Heouhan. Ayant été informé que In-ti , Empereur de cette Dynastie, avoit été tué , il voulut lever des soldats dans les provinces méridionales ; mais il s'arrêta lorsqu'il sçut que

fon propre fils avoit été mis sur le trône sous le nom de Siamin-kung, & il le reconnut pour Empereur. : après que ce dernier Empereur eût été tué, Lieou-tçung fe fit déclarer Empereur à Tçin - yam. Il fit la guerre aux Tcheou qui avoient succédé aux Han , & fit alliance avec les Khitans.

47

950

48

« AnteriorContinuar »