Imágenes de páginas
PDF
EPUB

rendit à Damas. Dans la suite il s'empara de cette ville au LES TURCS préjudice des enfans de Decac.

An de An de

l'Heg., J. C.
Decac, fils de Toutousch, meurt dans le mois Ramadhan.' 497 1104
Un fils de Decac, pendant quelque mois.
Yaltasch, fils de Toutousch, pendant quelque mois.
Dhahireddin toghreghin , tué dans le mois Sepher. 522 1128
Tadgelmoulouk bouri, fils de Toghteghin. Il a regné 4 526 1132

ans & 5 mois. Il est mort le 21 de Redgeb.
Schamselmoulouk i, mail, fils de Bouri , tué le 14 de Ra- 529

529 1135
bi el akher.
Schehabeddin mahmoud, fils de Bouri , tué dans le mois 533 1139

Schoual.
Dgemaleddin mohammed, fils de Bouri,meurt vers le mois 434 | 1139

Rabiel aoual.
Modgireddin abc , fils de Mohammed.

549 | 1954) Aboulfedha Après que les François & les Allemands, conduits

par Benelashir. le Roi Louis le jeune & l'Empereur Conrad furent arrivés

en Syrie, ils s'approcherent de Damas pour en faire le siége, le Roi Modgireddin abc n'avoit aucune autorité dans cette ville, Moïneddin enar, esclave de Togteghin , qui e étoit le Gouverneur , y étoit le maître absolu. A l'approche des François & des Allemands , la garnison de Damas fortit pour aller à leur rencontre, mais ce fut sans succès, & les Chrétiens vinrent camper dans le Meidan verd. Moïneddin enar fut alors obligé d'avoir recours à l'Atabek Seifeddin. Seifeddin se rendit aussi-tôt à Hemes avec son armée. L'arrivée de ce Prince les pratiques du Gouverneur avec les Francs de Syrie, auxquels on faisoit entendre qu'il étoit dangereux que les François & les Allemands, nouvellement arrivés, ne devinssent trop puissans, déterminerent les Francs à trahir leur parti. Ils у étoient encore portés par la crainte qu'ils avoient que Şeifeddin , après s'être rendu maître de Damas, ne voulût s'emparer de Jérusalem, & par les offres qu'on fit de leur livrer le château de Paneas , à condition qu'ils se retireroient. En conséquence ils intimiderent tellement les Alleniands & les François étrangers au sujet de l'approche de Seifeddin , qu'ils leverent tous le siége , & décamperent. Noureddin mahmoud qui appréhendoit que tôt

ou

ou tard Damas ne tombât entre leurs mains , après s'être af

LES Turcs
suré de la fidélité des habitans , s'approcha de cette ville.
Les habitans lui ouvrirent la porte orientale. Après avoir in-
vesti le château , il fit offrir à Modgireddin la ville d'Hemes
en échange. Modgireddin évacua le château ; alors Noured-
din , fans aucun égard pour sa parole, ne voulut lui donner
qu’une petite place. Modgireddin la refusa ; & se retira à
Bagdad, où il demeura jusqu'à sa mort.

X X V.
TURKOMANS ORTO KIDES.

Rois de Maredin é de Miafarekin.
Les Turkomans sont une espece de Turcs qui vinrent en Sy-
rie, lorsque les Seljoucides firent leur irruption en Perse. Plu-
sieurs Historiens les regardent comme ceux d'entre les Turcs
qui s'adonnent le plus à la vie champêtre , & qui ont con-
servé la maniere de vivre des Tartares, c'est-à-dire , de
conduire leurs troupeaux. Jacques de Vitry tire l'origine de
leur nom de Túrk & de Coman, c'est-à-dire , Turk venus
du pays des Comans ou du Captchaq. Ils ont habité en dif-
férens pays. Les uns , à l'Occident de la Mer Caspienne,
qui sont ceux dont il s'agit ici ; les autres, vers le Kharis-
me, où ils fubfiftent encore. Plusieurs Historiens leur don-
nent le nom de Gozz , les mêmes que les Uzes d'Europe , Sciliczes:
qui sous le regne de Constantin Ducas inonderent la Grece
& la Macédoine.
L’Emir Ortoq, fils d'Aksak, ancêtre de ces Princes , de- Aboulfedha

Benschou puis l'établissement des Seljoucides de Syrie, s'étoit emparé nah. de Jérusalem , dont il s'étoit fait Roi. Il mourut l'an 484, de J. C. 1091 , laissant deux enfans, Ilghazi & Sokman , qui posséderent cette ville , jusqu'à ce que Aphdhal, Commandant des armées des Phathimites qui regnoient en Egypte, les en chassa l'an 489, de J. C. 1096, & les obligea de se retirer en Syrie. Sokman alla s'établir à Roha, & Tighazi, dans , l’Eraque: nous apprenons par l'Histoire, qu'il s'empara de Maredin l’an 498, de J. C. 1104, à la mort de son frere Sokman.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Introd. Tom. I. Part. I.

Ii

LES TURCS

An de An de

l'Heg. J. C. Emir il ghazi, fils d'Ortoq. Il mourue dans le mois Ra- 516 1122

madhan. Houfámeddin timourtasch, fils d’Il ghazi. Il a regné 30547 1152 ans. Benelathir met sa mort à l'an 548.

Il y a au Cabinet du Roi une Médaille de ce Prince,
qui porte cette légende : El malek el alem el adel hou-
Jam eddin timourtafch , fils d'Ilghazi , fils d'Ortoq. La

figure que l'on voit est Romaine.
Nodgmeddin albi, fils de Timourtasch. On n'a pas trou-
vé l'époque de fa mort.

Une Médaille de ce Prince qui est au Cabinet du
Roi,

, porte cette légende , Nogdmeddin aboul modhaf-
fer albi, fils de Timourtasch , fils d’Ilghazi , fils d'Or-

toq, Roi du Diarbekr. Les figures font Romaines. Cothbeddin il ghazi, fils d'Albi.

580 | 1184
Une médaille de ce Prince qui est au Cabinet du
Roi , porte cette légende , Cothbeddin, fils de Nodg-
meddin , fils d’Houlameddin , ensuite le nom du Kha-
lif, Nasereddin emir el moumenin. Cette Drachme a été
frappée dans le château de Miafarekin, l'an 577 de

l'Hégire. Les figures font Romaines.
Housameddin youlouc arslan, fils de Cothbeddin. Sa mort

n'est pas indiquée. Il regnoit encore en 594 de l'Hé-
gire , de J. C. 1197.

Il y a deux médailles de ce Prince au Cabinet du
Roi : la premiere , qui représente d'un côté trois figu-
res debout, & une aflife, de l'autre on lit le nom du
Khalif El imam el naser eddin emir et moumenin , au-
tour de ce nom, Houfameddin malek diarbekr (Roi du
Diarbekr ) youlouc arslan, fils d'Ilghazı, fils d'Ortoq,
l'an 587. L'autre Médaille représente deux têtes qui
se regardent , & au-dessus desquelles on lit, Housamed-
din, Roi du Diarbekr, de l'autre côté, le nom de
Saladin, Malek el naser selaheddin ...emir el moume-

nin yousouf, fils d’Ayoub.
Malek el mansour nafereddin ortoq arslan , fils de Coth-637 1239

beddin. Quelques-uns le font mourir en 636.
Malek efsaid nodgmeddin ghazi , fils d'Ortoq arslan. 653 1255
Malek elmodhaffer cara arslan, fils de Nodgmeddin ghazi. 191 1292
Schamseddin daoud , fils de Cara arflan.

692 1242) Malek el mansour Nodgmeddin ghazi, fils de Cara arslan. | 712 | 1312

Je n'ai plus trouvé la suite chronologique de ces Princes,

LES TURCS mais il y a beaucoup d'apparence qu'ils furent dépouillés de leurs Etats par les Princes de la famille de Saladin, qui sont devenus dans la suite maîtres de Maredin.

XXVI.
TURKOMANS ORTOK I DE S.

Rois d’Emed en de Khipha.
Après que les troupes Egyptiennes eurent chassé de Jé-
rusalem les enfans d'Ortoq, Sokman , frere d'Il ghazi , vint
en Syrie , le Roi de Moussoul , nommé alors Mousa el turko-
mani, lui donna le château de K hipha. Dans une guerre que
Sokman eut avec Kerboga , il fut battu, & son neveu Yacouti
fait prisonnier. Kerboga l'enferma dans le château de Mare-
din , où commandoit un Emir nommé Mogna. Dans la suite
Yacouti fut élargi, & par les amis qu'il s'étoit ménagés dans
le château , il trouva le moyen de s'en rendre le maître,
& de s'y établir. Après la mort de Yacouti , son frere Ali
regna à Maredin , mais s'étant soumis à Dgiokarmisch Roi de
Moussoul , & celui-ci voulant mettre une de ses créatures
dans Maredin , Sokman alla aussi-tôt s'en emparer , & la
conserva jusqu'à sa mort. Alors Il ghazi son frere prit cette
place , & laissa Khipha à Ibrahim , fils de Sokman. Ces Or-
tokides s'emparerent ensuite d'Emed.

An de An de

l'Heg. J. C. Sokman, fils d'Ortoq.

1104 Ibrahim, fils de Sokman. Rocneddoulet daoud. Il regnoit en 522 de l'Hegire , de

J. C. 1128. Phakhreddin qara arslan , fils de Daoud , fils de Sok- 562 1166 man. Il regnoit dès l'an 556.

Il y a au Chbinet du Roi deux Médailles de ce Prince. La premiere porte cette légende , El malek el alem el adel phakhreddin cara , fils de Daoud, fils d'Ortoq. La seconde, Cette drachme est frappée pendant le regne de Phakhreddin cara arslan, fils de Daoud, fils de Sokman. Noureddin mahmoud , ou mohammed, fils de Cara arslan. 581 1185! Cothbeddin fokman, fils de Mahmoud.

597 Malek esaleh nasereddin mahmoud , fils de Mahmoud. 618 Malek el masoud , fils de Nasereddin,

629 | 12311

498

I 200
1221

Les Princes de la famille de Saladin qui étoient maîtres LES TURCS

de l’Egypte, avoient fait de grandes conquêtes en Syrie. L'an 629 de l'Hegire, de J. C. 1231, Malek el kamel , avec tous les Rois de la maison, vint alliéger Emed, & s'en empara. Il emmena Masoud en Egypte , où il lui donna des terres.

Outre ces Princes de la famille des Ortokides on trouve encore, Balak, fils de Bahram , fils d'Ortoq, qui étoit puissant en Syrie , où

il possédoit plusieurs villes. Il fut tué l'an 5 18 de l’Hegire, de J.C.

1124, par Joscelin , Comte d'Edesse. Badreddoulet soliman, fils d’Abdoldgiabbar, fils d'Ortoq, avoit aufli pof

fédé Alep après la mort d’Ilghazi , l'an 5 16 de l'Hegire , de J.C.

1122. Elle lui fut enlevée l'année suivante par Balak. Soliman, fils d'Ilghazi, lui succéda l'an 5 16 de l'Hegire , de J.C. 1122, à Miafarekin.

XXVII.

TURKOMANS de Cappadoce. Aboulfedha

Pendant Guillaume

les Francs inondoient les pays du Sulthan

que de Tyr. conium , nommé Kilidge arslan , & que ce Prince étoit

occupé à les repousser , & à défendre ses Etats, un Turkoman, nommé Kamsch-teghin , fils de Thilou , & furnommé Ben el danischmend, c'est-à-dire , fils du Danischmend , ou du Sçavant , rassembla des troupes , & devint assez puissant pour se former un petit Etat aux environs de Malathie. L'an 493 de l'Hegire, 1099 de J. C. il assiégea cette ville , dans laquelle commandoit un Arménien nommé Gabriel. Ce fut dans cette expédition qu'il fit prisonnier Boëmond qui alloit prendre possession de Malathie. Le Turkoman ne put se rendre maître cette fois de cette ville. Il regna dans la Cappadoce ; & lorsque dans la suite il se fut emparé de Malathie, cette ville devint la capitale de son petit Etat.

An de Ande

l'Heg., J. C. Mohammed ben el danischmend.

537 | 1142 Yaghi arslan, fils de Mohammed. Il étoit Roi de Mala

thie en 56o.
Ibrahim , petit-fils de Mohammed.

Dhoulnoun , son frere, regnoit dans le même tems 567 1171

à Césarée. Il a aussi poffédé Malathie.

« AnteriorContinuar »