Imágenes de páginas
PDF
EPUB

plusieurs Khans avant ce Prince, ils rapportent leurs noms. Mocols. Ces Khans ne peuvent être que ceux que j'ai rapportés plus haut, c'est-à-dire, des Tanjou , ou des Khans des Turcs. Mais comme je n'ai tiré les noms de ces derniers que des Historiens Chinois qui défigurent tous les noms étrangers, je crois devoir rapporter ici la suite des Khans des Turcs , afin

que si dans la suite on acquéroit de nouvelles connoifsances, on pût les comparer avec les autres noms pris dans les Annales Chinoises. Les Arabes & les Persans font remonter ces Khans jusqu'à Japhet , fils de Noé. Je transcris ici les traditions qui nous ont été conservées par Aboulghazi bahadur khan , Prince du Kharizme , descendu de Gens ghiz-khan ; & Auteur de l'Histoire généalogique des Tatars. Taunak , fils de Turc, vécut 240 ans. Jelza-khan , fils de Taunak. Dibbakui-khan , fils de Jelza-khan. Kaiouk-khan, fils de Dibbakui. alindge-khan , fls de Kaiouk.

Sous ce Prince l’Empire des Turcs fut divisé en deux parties, qui formerent deux nations considérables ; les Tartares & les Mogols. Je pense que les Khans de ces derniers sont les Tanjou des anciens Hiong-nou.

Anciens Khans des Tartares.
Tatar-khan , fils d’Alindgé-khan.
Bucha-khan, fils de Tatar-khan.
Jalinze-khan , fils de Bucha-khan.
Ettele-khan , fils de Jalinze-khan.
Attaisir-khan, fils d'Ettelé.
Orda-khan , fils d'Attaisir.
Baidou-khan , fils d'Orda.
Siuntz-khan , fils de Baidou.

Anciens Khans des Mogols.
Ces Princes regnoient en même tems que les Khans des
Tartares qui précedent.
Mogol-khan , fils d’Alindgé-khan.
Cara-khan, fils de Mogol-khan.
Ogouz-khan, fils de Cara-khan, regna 116 ans.

Introd. Tom. I. Part. I.

Mm

Kian-khan , ou Ghoun-khan, fils d'Ogouz , regna 70 ans.
MOGOLS. Ai-khan, frere de Kiun.

Youldouz-khan, parent d'Ai-khan.
Mengli-khan , fils d’Youldouz.
Tingis-khan , ou Tongour-khan, fils de Mengli.
Ill-khan, fils de Tingis.

Ce Prince fut vaincu par les Tartares , & l’Empire des Mo gols détruit. Kaïan & Nagos qui échapperent au massacre général, se sauverent dans la montagne Erkené-kom, où leur postérité se multiplia tellement, qu'elle devint assez puissante pour former un nouvel Empire , qui doit être celui des Turcs. Pendant que cette nation étoit renfermée dans ses montagnes, elle avoit des Khans particuliers. Bertezena étoit Chef des Mogols lorsqu'ils sortirent de la montagne

d'Erkené-kom.
Kaw idill, fils de Bertezena.
Bizin-kaian , fils de Kaw-idill.
Kipzi-mergan , fils de Bizin-kaian.
Menkoazin-borell, fils de Kipzi-mergan.
Bukbendun, fils de Menkoazin-borell.
Simfauzi , fils de Bukbendun.
Kaimazu, fils de Simsauri.
Temirtasch, fils de Kaimazu.
Mengli-khodgia, fils de Temirtasch.
Youldouz-khan, fils de Mengli-khodgia.

Ce Prince eut deux fils qui moururent avant lui. Le pre-
mier laissa un enfant appellé Dejun baïan ; & l'autre , une
fille nonimée Alancava. Il les maria ensemble, & il vint
de ce mariage deux enfans, qui porterent le nom de Bel-
gadei & de Begdsadei. Alancava resta veuve , & eut trois
autres fils d'une maniere miraculeuse , Bocum catagun ,
Boskin zalzi , & Bouzendgir mogak , qui fut Khan des
Mogols.
Bouzendgir, fils d’Alancava.
Toca, ou Boucar, fils de Bouzendgir.
Doutoumin-khan , ou Doutoumnan-khan, fils de Toca;
Kaidou-khan, fils de Doutoumin.
Bassicar, ou Baisankor-khan , fils de Kaidou.
Tumana-khan, ou Tomnai-khan , fils de Ballicar.

Cabal, ou Cabla-khan, fils de Tumana.
Bortan-khan , surnommé Bahadour , fils de Cabal.

MOGOLS Yesoukai , ou Bifoukai , fils de Bortan. Ce Prince est le pere de Genghizkhan , fondateur du nouvel Empire des Mogols.

X X XIX. Les Mocols; en Chinois MUM-KOU. Dans les neuvieme & dixieme siécles , pendant que la Xam-mo. Dynastie des Tam regnoit à la Chine , la Horde particuliere

Tao-içum-,

So-humdes Mogols nommés alors Mum-ou, & ensuite Mum-kos, kien-lou, habitoit au Nord du pays des Niu-tche. Vers l'an 1135 de amboulfaJ. C. ils commencerent à devenir puissans , & furent en Abouifidira état de résister à ces Tartares , qui regnoient en Tartarie, & dans une partie de la Chine sous le nom de Kin. Il pas rut alors parmi eux un certain personnage nommé Temougin, dont les ancêtres avoient formé une Horde , qui habitoit au Nord du pays qui porte aujourd'hui le nom de Cartchin. Ils étoient les plus méprisés de tous les Tartares. Sous Ye sou kai son pere ils étoient devenus très-nombreux, & avoient soumis plusieurs Hordes voisines, entre autres celle des Tartares proprement dite. Ye sou kai fit prisonnier le Khan qui s'appelloit Temougin ; au retour de cette expédition il eut un fils , auquel il donna le même nom, pour conserver la mémoire de la victoire. Temougin perdit" son pere Ye sou kai dès les premieres années de la vie, & la plus grande partie de la Horde se retira vers les Taiçous , qui étoient de la même famille. Les Taiçous vinrent attaquer le jeune Temougin , mais ils furent défaits. Lorsque les Tartares se révolterent contre les Kin , Temougin partit du fleuve Onon à la tête de ses sujets , & vint se joindre aux Kin qui lui donnerent une charge considérable.

Les Naïmans étoient alors très-puissans dans la Tartarie, & Temougin étoit au nombre de leurs vassaux ; Tayam-khan, qui étoit Chef de ces Naïmans, suivi des Merkites, vint piller les terres de Temougin , mais il fut battu & tué, & ses sujets furent dispersés. Cette victoire augmenta considérablement la puissance de Temougin , qui après avoir fait des courses sur les frontieres des Si-hia, ou du Tangout , raf.

[ocr errors]
[ocr errors]

sembla toutes ses H es à la source du Aeuve Onon , où
il fut proclamé Empc.eur , & prit le titre de Genghiz-khan,
l'an 1206 de J. C., la troisieme année du Cycle 66. L'é-
tendue de fon Empire est connue ; on sçait qu'il soumit la
Tartarie , & que ses armées pénétrerent jusques dans la Per-
fe. Ses enfans qui lui succéderent , soumirent toute la Chine,
détruisirent l'Empire des Khalifs , & firent des courses juf-
qu'en Hongrie. La cour de ces Princes étoit à Cara-corom en
Tartarie.

An du Après
Cycle.

Cycle. J. c.
Tai-tẹou-yng-tien-ki-yun-chim-vou-hoan-ti, ou 66

24 1227
GENGHIZ-KHAN, nommé Temougin , déclaré
Empereur auprès du fleuve Onon, à la dou-
zieme lune, la troisieme année du Cycle 66, de
J.C. 1206, & mourut la vingt-quatrieme an-
née du même Cycle, à la septieme lune , l'an
624 de l’Hegire, le 4 de Ramadhan. Il a regné
22 ans , & vécu. 66 ans..
Joui-tçung-gin-chim-kim-fiam-hoam-ti, ou

TouLi-KHAN , fils de Genghiz-khan, ré-
gent de l'Empire après sa mort pendant

* l'interregne.
Tai-tçung-ing-ven-hoam-ti, ou OKTAI-KHAN, fils

I 241
de Genghiz-khan,proclamé Empereur la vingt-
fixieme année du Cycle 66, à la huitieme lune,
mourut la 38. année du même Cycle, à la
onzieme lune, l'an 639 de l’Hegire , âgé de 56
ans. Il a regné 13 ans. Aboulfaradge se trompe
en le faisant mourir l'an 645 de l’Heg. de J.C.
1245.On voit manifestement qu'il comprend les
années de la régence de Tourakina khatoun.
Hoam-heou-nai-ma-tchin, ou Tourakina-

khatoun, femme d'Oktai-khan , régente

pendant l'interregne de 4 ans.
Tim-cung-kien-pim-hoam-ti, ou GAIOUK-KHAN,

1248
fils d'Oktai , proclamé Empereur la quarante-
troisieme année du Cycle 66, à la septieme
lune , & mort à la troisieme lune de l'an 45, âgé
de 43 ans. Il a regué 3 ans.
Ogoulganmisch , femme de Gaïouk-khan,dé-

clarée régente pendant l'interregne.

38

45

[ocr errors]

56

[ocr errors][ocr errors]

LIVRE V. TARTARES OCCIDENTAU X. 277

An du Après | MOGOLS.

Cycle. Cycle. J.c. Hien-tçung-huon-fo-hoam-ti, ou MANGOU-KHAN,

1259 proclamé Empereur à la fixieme lune de l'an 48 du Cycle 66. Il mourut à la feptieme lune de l'an 56, âgé de so ans. Il a regné 9 ans.

Après la mort de ce Prince l’Empire des Mogols fut divisé en différentes branches ; les unes regnerent en Perse; d'autres, dans le Captchaq. Kublai-khan lui succéda à la Chine , & il étoit regardé comme le souverain Empereur. Ceux qui regnoient dans les autres endroits , n'étoient que comme des Gouverneurs établis de sa part ; mais cette subordination ne sublista pas long-tems ; les Princes qui regnerent dans ces différens Royaumes, ne demanderent plus à leur avénement à la couronne, l'agrément de l'Empereur Tartare qui regnoit à la Chine.

XL, Dynastie des YUEN , ou Mogols de la Chine. Cette Dynastie prit le nom de Yuen. Genghiz-khan, qui conquit une grande partie de l'Asie, en jetta les premiers fondemens. Après avoir soumis plusieurs Hordes des Tartares, il attaqua d'autres Tartares nommés Si-hia, qui poffédoient le Chen-li jusqu'à Hami , il fit la guerre aux Tartares Niu-tche ou Kin , & entra à main armée dans la Chine ; on connoît ses expéditions du côté de la Perse.Sous Mangou khan les armées Mogoles défirent d'un côté les Khalifs, & de l'autre s'emparerent de plusieurs places dans la Chine. Kublai-khan , qui fut déclaré Empereur après lui, continua à faire la guerre aux Chinois. Il attaqua l'Empereur des Sung, pénétra fort avant dans leur Empire , & fe rendit maître de leur capitale nommée Hong-tcheou. L'Empereur fut pris , & conduit à Pe-king. Son successeur mourut presque auslitôt, & on en vit reparoître un troisieme dans le Kuang-tong. Il avoit une très-grande flotte, & une armée nombreuse mais tout fut défait, & par-là Kublai-khan se vit maître abfolu dans toute la Chine. Il résolut alors de porter ses armes yictorieuses dans le Japon ; mais la Mer mit un frein

M m iij

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »