Imágenes de páginas
PDF
EPUB

MOGOLS.

sembla toutes ses H es à la source du feuve Onon , où il fut proclamé Empc.eur , & prit le titre de Genghiz-khan, l'an 1206 de J. C., la troisieme année du Cycle 66. L'étendue de fon Empire est connue ; on sçait qu'il soumit la Tartarie , & que ses armées pénétrerent jusques dans la Perse. Ses enfans qui lui succéderent , soumirent toute la Chine, détruisirent l’Empire des Khalifs , & firent des courses jufqu'en Hongrie. La cour de ces Princes étoit à Cara-corom en Tartarie.

Cycle.

An du Après

Cycle. 1. c.
Tai-txou-yng-tien-ki-yun-chim-vou-hoam-ti, ou 66 24 1227
GENGHI2-KHAN, nommé Temougin , déclaré
Empereur auprès du fleuve Onon, à la dou-
zieme lune , la troisieme année du Cycle 66, de
J.C. 1206, & mourut la vingt-quatrieme an-
née du même Cycle, à la feptieme lune , l'an
624 de l’Hegire, le 4 de Ramadhan. Il a regné
22 ans , & vécu 66 ans..
Joui-tçung-gin-chim-kim-fiam-hoam-ti, ou

Touli-KHAN , fils de Genghiz-khan, ré-
gent de l'Empire après sa mort pendant

* l'interregne.
Tai-tçung-ing-ven-hoam-ti, ou OKTAI-KHAN, fils

1241
de Genghiz-khan,proclamé Empereur la vingt-
fixieme année du Cycle 66 , à la huitieme lune,
mourut la 38. année du même Cycle, à la
onzieme lune, l'an 639 de l'Hegire , âgé de 56
ans. Il a regné 13 ans. Aboulfaradge se trompe
en le faisant mourir l'an 645 de l'Heg. de J.C.
1245.On voit manifestement qu'il comprend les
années de la régence de Tourakina khatoun.
Hoam-heou-nai-ma-tchin, ou Tourakina-

khatoun, femme d'Oktai-khan , régente

pendant l'interregne de 4 ans.
Tim-cung-kien-kim-hoam-ti, ou GAIOU K-KHAN,

1248
fils d'Oktai , proclamé Empereur la quarante-
troisieme année du Cycle 66, à la septieme
lune , & mort à la troisieme lune de l'an 45, âgé
de 43 ans. Il a regué 3 ans.
Ogoulganmisch , femme de Gaïouk-khan,dé-

clarée régente pendant l'interregne.

38

45

56

i

An dul Après MOGOLS
Cycle.

Cycle. J. c.
Hien-tçung-huon-so-hoam-ti, ou MANGOU-KHAN,

1259
proclamé Empereur à la fixieme lune de l'an 48
du Cycle 66. Il mourut à la feptieme lune de
l'an 56, âgé de so ans. Il a regné 9 ans.

Après la mort de ce Prince l'Empire des Mogols fut di-
visé en différentes branches ; les unes regnerent en Perse;
d'autres, dans le Captchaq. Kublai-khan lui succéda à la
Chine , & il étoit regardé comme le souverain Empereur.
Ceux qui regnoient dans les autres endroits , n'étoient que
comme des Gouverneurs établis de fa part ; mais cette subor-
dination ne sublista pas long-tems ; les Princes qui regnerent
dans ces différens Royaumes, ne demanderent plus à leur
avénement à la couronne, l'agrément de l'Empereur Tartare
qui regnoit à la Chine.

XL,
Dynastie des Yuen , ou Mogols de la Chine.
Cette Dynastie prit le nom de Yuen. Genghiz-khan', qui
conquit une grande partie de l'Asie, en jetta les premiers
fondemens. Après avoir soumis plusieurs Hordes des Tar-
tares, il attaqua d'autres Tartares nommés Si-hia, qui pof-
fédoient le Chen-li jusqu'à Hami , il fit la guerre aux Tartares
Niu-tche ou Kin , & entra à main armée dans la Chine ; on
connoît ses expéditions du côté de la Perse.Sous Mangou khan
les armées Mogoles défirent d'un côté les Khalifs, & de
l'autre s'emparerent de plusieurs places dans la Chine. Ku-
blai-khan , qui fut déclaré Empereur après lui, continua à
faire la guerre aux Chinois. Il attaqua l'Empereur des Sung,
pénétra fort avant dans leur Empire , & se rendit maître de
leur capitale nommée Hong-tcheou. L'Empereur fut pris ,
& conduit à Pe-king. Son successeur mourut presque aussi-
tôt , & on en vit reparoître un troisieme dans le Kuang-tong.
Il avoit une très-grande flotte , & une armée nombreuse ;
mais tout fut défait, & par-là Kublai-khan se vit maître ab-
folu dans toute la Chine. Il résolut alors de porter ses ar-
mes yictorieuses dans le Japon ; mais la Mer mit un frein

[ocr errors]

MOGOLE

à son ambition, elle fit périr ses flottes. Kublai fit un des plus grands Princes qu'il y eut dans l'Orient ; il possédoit la Chine, le Pegou, le Tibet , toute la Tartarie ; la Cochinchine, le Tonquin & la Corée lui payoient tribut , & les autres Princes Mogols, qui étoient établis en Perse & dans le Captchaq, le reconnoisloient pour le grand Khan, & lui obéissoient. Mais sous ses successeurs ils commencerent à secouer le joug , & les Yuen furent bornés à la Chine & à une partie de la Tartarie.

Cycle.

An du Après

Cycle. 1. c. Chi-TÇU-ven-hoam-ti , ou Hopili , ou KUBIAI-67

31

1294 KHAN, fils de Touli-khan, commence à regner l'an

57 du Cycle 66, à la quatrieme lune. Il mourut le dix-neuvieme jour de la premiere lune de l'an 31. Il regna 35 ans, & vécut 80

ans. Sous son regne Marc-Paulétoit à la Chine.
TCHIM-TCUNG-kin-mim-kuam-hiao-hoam-ti, ou 44 1307

TIMOUR-KHAN , fils de Hakim , fils de Kublai,
commença à regner à la quatrieme lune de l'an
31. Il vécut 42 ans, regna 13. Il mourut à la

premiere lune de l'an 44-
VOU-TCUNG -gin - hoai-liuen-hiao-hoam-ti, ou

1311
DGENESEK-KHAN, fils de Termepilai, fils de
Hakim, fils de Kublai , vécut 31 an , regna 4
ans; commença à regner à la cinquieme lune de

l'an 44. Il mourut à la premiere lune.
GIN-TCUNG-chim-ven-kin-hiao-hoa-ti, ou AL-

57 1320
GIAPTOU-KHAN, fils de Termepilai, vécut 36
ans , regna 9 ans ; commença à regner à la troi-
sieme lune de l'an 48, & mourut à la premierę

lune de l'an 57.
IM-TÇUNG-joui-chim-ven hiao-hoam-ti , ou Chi- 60

1323
TEPALA , fils d’Algiaptou. Il commença à re-
gner à la troisieme lune de l'an 57. Il fut tué
âgé de 21 an, à la huitieme lune de l'an 60. Il

[ocr errors]

regna 4 ans. TAI-TIM-hoam-TI, ou YESONTIMOUR-KHAN, 68

fils de Canmala , fils de Hakim. Il commença à regner à la neuvieme lune de l'an 60. Il mourut à la cinquieme lune de l'an 5. Il regna s ans, yécut 26 ans,

1328!

pas compté.

An. du Après MOGOLS, Cycle.

Cycle. J. c. MIN-TCUNG-ye-hien-kim-hieu-hoan-ti, ou Cou

6

1329 CHILAI-KHAN , fils de Dgenesek, commença à regner à la premiere lune de l'an 6. Il mourut à la huitieme lune. Il vécut 30 ans , regna 8

mois ; non compté. VEN-TCUNG-chim-mim-yuen-hiao-hoa-ti , ou

9 1332 DAOUATMOUR - KHAN , fils de Dgenesek commença à regner l'an 6. Il mourut à la huitieme lune de l'an 9. Il regna s ans, & vécut.

29 ans. NIM-TCUNG -chum-chim-fu-hieu-hoam-ti ,

ILINTCHIPAN , fils de Couchilai-khan ; commença à regner à la dixieme lune de l'an 9, ou 1332. Il mourut à la onzieme lune ; regna 2

mois, & vécut 7 ans. Il n'est Chun-hoam-TI, ou TOCATMOUR-KHAN, fils

45 1368 de Couchilai , commença à regner à la sixieme lune de l'an 10; vécut si an, regna 36 ans. Sous fon regne Jean de Mandeville étoit à la Chine.

L'Empereur Chun-ti ne fut pas plutôt sur le trône, qu'on le connut pour un Prince dont le caractère inconstant, porté au plaisir & ennemi des affaires , ne manqueroit pas de causer des troubles ; les Grands s'en apperçurent; plusieurs en profiterent ; un petit nombre l’aida par des conseils. Il s'en rapporta trop à les Ministres ; la famine survint qui causa de grands ravages dans son Empire. Il y eut des mécontens en différentes provinces. Dans le Ho-nan un rebelle , nommé Han-lin-eul, prit le titre d'Empereur , & donna à sa famille le nom de Song. Un autre , nommé Tchou , parut dans le Kiang-nan, bien-tôt celui-ci se trouva à la tête de dix mille hommes, & se rendit maître de plusieurs places. Tous les différens rebelles faisoient de plus en plus des progrès malgré les efforts des troupes que Chun-ti envoyoit contre eux. La cour étoit pleine d'intrigues. Le Prince héritier aspiroit au trône , & cherchoit tous les moyens d'engager Chun ti à y renoncer. Mais la chose ne réussissant pas, plusieurs Ministres furent exposés au ressentiment de ce même Prince

MOGCLS.

[ocr errors]

héritier. Plusieurs furent empoisonnés, d'autres condamnés
à mort. Ces actions augmenterent la division qui n'étoit déja
que trop grande. Les Ministres sages & expérimentés s'éloi-
gnerent de la cour , & chercherent un asyle contre la tem-
pête qui se formoit. Deux scélérats étoient à la tête des af-
faires , & l'Empereur n'étoit inftruit de rien. Chun-ti fut en-
fin obligé d'avoir recours aux Princes qui étoient en Tar-
tarie ; mais on ne lui proposoit du secours que pour con-
server la Chine à la nation Mogole, & le faire descendre
du trône. Il fut donc obligé d'armer contre sa propre famille.

Le rebelle Tchou prit quelque tems après le titre de
Roi de Ou, & devint très-puisiant. Tchou réussissoit par-
tout, Chun-ti perdoit de tous côtés. Les Chinois s'appro-
cherent de la capitale de l'Empire. Aussi-tôt Chun-ti fit af-
sembler tous les Grands de l'Etat , & les assura qu'il avoit
pris la résolution de repasser en Tartarie. Plusieurs se jet-
terent à ses pieds , &, les larmes aux yeux , offrirent de mara
cher à l'ennemi , soutenant que l'on devoit plutôt mourir
que de fuir aussi honteusement. Chun-ti ne les écouta point;
& dès la nuit suivante, avec les Princes & Princesses de sa
famille, il se mit en route pour la Tartarie, & fa capitale
fut prise. Alors la Dynastie des Yuen fut entièrement éteinte ;
mais le Prince héritier fonda à Cara-corom une nouvelle Dy-
nastie qui fut appellée les Yuen du Nord. Les Mim prirent
leur place dans la Chine,

XLI.
Dynastie des Yuen du Nord, ou Khans des Kalcas Mogols.

Après que Tchou, ou Houm -vou, fondateur de la Dynastie
des Mim, eût chassé de la Chine les Tartares Mogols, qu'il
eût défait leur dernier Empereur , nommé Chun-ti, & l'eût
obligé de repasser en Tartarie , Bisourdar-khan , fils de Chun-
ti, fonda au-delà du grand desert de Chamo une nouvelle
Dynastie des Yuen , qui fut appellée les Yuen du Nord.
Ces Princes s'établirent sur les rivieres de Selinga, d'Or-
khon , de Toula & de Kerlon. Telle fut l'origine de l'Em-
pire des Kalkas , nom que portent aujourd'hui les descendans
de Genghiz-khan. Ils y vivent à l'ancienne maniere des
Tartares, c'est-à-dire , qu'ils conduisent leurs troupeaux de

plaines

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »