Imágenes de páginas
PDF
EPUB

MOGOLS.

plaines en plaines, logés sous des tentes qu'ils font tirer

par des bæufs.

Je n'ai trouvé dans aucun Historien une liste exacte des Ye-tum-chi. Khans des Kalcas descendus de Genghiz-khan ; j'ai cru cependant devoir transcrire ici ceux de ces Princes que quelques Écrivains Chinois , & quelques-uns de nos Voyageurs nous ont conservés. Yesourdar-khan , fils de Chunti. Doghouz-timour , tué. Ye-fo-ti-ulh.

Ces trois Princes se font faccédé; ensuite toutes les Hordes se disperferent , & se soumirent à la Chine. Puen-ya-chi-li, regnoit vers l'an 1400.

Mohammed , surnommé Chun-nim-vam,

O-lou-tai , ou Ordai , surnommé Ho-nim-vam. Ces deux Princes étoient petits Khans en même tems. Vers l'an 1425 Ordai fut tué

par Mohammed

. Mohammed chun-nim-vam , déposé après l'an 1425. To-to-po-hoa lui succede.

Avant l'an 1688 les Kalcas 'étoient gouvernés par trois
Princes qui étoient freres.
Chefactou-khan, dépouillé de ses Etats par les Eleuthes.
Toufictou-khan, qui se fauva.
Chechin-khan , reconnu en 1691 pour Khan des Kalcas.

Depuis que les Tartares Man-tcheous sont maîtres de la Chine, les Mogols Kalcas sont beaucoup déchus de leur puissance. Les Chinois ont donné des titres & des terres à ces Princes ; & par cette division leur Empire s'est en quelque façon comme anéanti , quoiqu'il y en ait un qui porte toujours le titre de grand Khan des Kalcas.

XLII.

KHANS de Kamoul. La ville de Kamoul, Kamil , ou Hami, située à l'Orient Ye-tum-chig du pays des Igours, & au Nord-ouest de la province de Chen-li, a formé dans la Tartarie un Etat particulier qui n'étoit point soumis aux Khans de la petite Bukharie. Vers l'an 713 de J. C, une famille , nommée Tchin, s'y étoit

Introd. Tom. I. Part. I.

Nn

établie, & avoit possédé cette ville & les environs. Il y a MOGOLS.

eu 10 Princes, dont les noms nous font inconnus. Lorsque
les Mogols eurent fait la conquête de la Tartarie , Kamoul
tomba fous leur domination , & refta sujette aux Khans def-
cendus de Genghiz-khan, qui regnoient dans la Chine. Sur
la fin du regne de ces Mogols, & vers le commencement
de l'établissement des Mim dans la Chine , Hona cheli tche
fut fait Roi de Kamoul. J'ignore s'il étoit de la famille de
Genghiz-khan.
Hona cheli tche.
Ganke-timour , fon frere , lui succeda. Il regnoit l'an 1397. Il portoit

le titre de Tchung-chun-vam.
Toto fou , fils d'Hona cheli tche , lui succéda. Il mourut l'an 1404.
Keli-timour , fon parent , lui succéda.

Les Princes qui lui ont succédé sont inconnus. Kamoul fut soumise aux Eleuthes , & ensuite aux Chinois qui la possedent encore.

XLIII.

Mogols de Perfe, ou de l'Iran. Aboulfedha

Houlagou-khan, petit-fils de Genghiz-khan , avoit été enMarakeschi Hist. des voyé dans la Perse par l'Empereur Mangou-khan , pour sou

mettre les Khalifs. Après que Houlagou se fût rendu maître de Bagdad, il s'avança jusqu'en Syrie , qu'il soumit. Il ne retourna pas en Tartarie avec ses troupes , & il resta dans la Perse, où il établit sa cour à Tauriz. Il parut favoriser les Chrétiens , & fit continuellement la guerre aux Mahométans. Il n'étoit pas cependant un Roi absolu, on ne mettoit point son nom sur les monnoies, mais celui de Mangou-khan , dont il n'étoit regardé que comme le Lieutenant, ce qui dura jusqu'au regne d'Argoun-khan , fils d'Abakakhan. Argoun commença à joindre son nom à celui du grand Khan qui étoit à la Chine , mais Mahmoud cazan-khan, fils d'Argoun , alla plus loin. Il retrancha le nom du grand Khan, & se rendit maître absolu , disant qu'il ne devoit son Ems pire qu'à son épée.

Ces Mogols de Perse , après avoir soumis une grande parde de la Syrie, pénétrerent jusques dans l'Asie mineure ;

Talars.

MOGOLS.

1283

& détruisirent la puissante Dynastie des Seljoucides d'Iconium. Le commencement de ces Mogols de Perse doit être fixé à l'an 657 de l'Hegire, de J. C. 1258, que mourut l'Empereur Mangou-khan.

An de An de

l'Heg. J. C. Houlagou khan , fils de Touli khan , mourut le 7 de Ra- 663 1265

bi elaker. D'autres disent l'an 664. Il a regné 6 ans. Abaka khan , fils d’Houlagou , mourut le 20 de Dzoul-681

caada. Il a regné 17 ans. Ahmed khan , ou Nicodar, fils d’Abaka ; tué dans le 683 1284

mois Dgioumadi elaoual. Argoun khan, fils d’Abaka , meurt dans le mois Rabi! 690 1291

elajual. Il a regné 7 ans. Kandgiatou khan, fils d’Abaka , tué dans le mois Rabi 694 1295

elakher , regne 4 ans. Baidou khan, fils de Targai , fils d’Houlagou , regne 8 1295

mois ; il est déposé dans le mois Dzoulhedgé de la mê

me année. Cazan khan , surnommé Mahmoud fils d’Argoun. Il re- 703 | 1304

gne 8 ans , 10 mois; meurt le 15 de Schoual. Aldgiaptou khan,surnommé Gaïatheddin khodabendeh mo- 1716 1310

hammed, meurt le 27 de Ramadhan.
Aboufaid bahadour khan , fils d’Aldgiaptou,regne 19 ans; 736 1335

mort le 12 de Rabi elakher.
Arpa khan , descendant de Touli khan.
Mousa khan, fils d’Aly , fils de Baidou khan.
Mohammed khan , descendant d'Houlagou.
Gehantimour khan , descendant d'Houlagou.
Anouschirouan khan , descendant d'Houlagou.

La puissance de ces Mogols finit avec le regne d'Abousaïd bahadour khan. Les Princes de la Dynastie des Dgioubaniens mettoient sur le trône , & déposoient à leur gré les Khans ses successeurs. Anouschirouan у fut placé par Malek el aschraf le Dgioubanien, & déposé ensuite. Afchraf n'établit plus de Khan de la famille de Genghiz-khan, & se déclara Souverain de l'Empire; mais Dgianibek khan , Empereur du Captchaq, le défit l'an 756 de l'Hegire, de J. C. 1355 , & s'empara de ses Etats. Ces Mogols possédoient toutes les provinces de Perse , la Syrie & l'Arménie.

}

XLIV. MOGOLS.

DGIOUBANIENS. Hit. des Les Chefs de la Tribu de Yulduz, nommés Dgioubaniens, Tatars. d'Herbelos, avoient eu beaucoup de crédit sous le regne d'Aboufaid

bahadour khan , Empereur des Mogols de Perse. L'Emir Dgiouban étoit le Général des armées d'Aboufaïd, il avoit auparavant été son tuteur , & avoit gouverné l'Empire avec un pouvoir absolu ; mais le refus qu'il fit de donner sa fille en mariage à ce Prince, fut cause qu'il fut mis à mort. Timourtasch , fils de l’Emir Dgiouban , se retira auprès des Mamelucs d'Egypte. Dans les troubles qui suivirent la mort d'Abousaïd, Scheïkh hassan koutchouk, fils de Timourtasch, à la tête d'une armée, défit Mohammed khan, qui avoit été installé

par

Hassan dgelaïr. Hassan koutchouq, sans prendre le titre de Khan, étoit Souverain dans les provinces dont il s'étoit emparé. Lui & son fils forment la petite Dynastie des Dgioubaniens. On fixe le commencement de son regne à l'an 738 de l'Hegire, de J, C. 1337.

An de An deg

Heg. J. C.
Hassan koutchouq , fils de Timourtasch.
Malek el aschraf , fils de Timourtasch.

1756113551 Ce Prince , par sa vie scandaleuse & par sa tyrannie , fut cause que les Grands de l'Empire Mogol en Perse allerent trouver Dgianibek khan, qui regnoit alors dans le Captchaq, & l'engagerent à venir dépouiller Aschraf. Afchraf fut tué dans la bataille qui se donna dans l’Adherbidgiane près de Khoï, l'an 756, de J. C. 1355 ;& Dgianibek khan, maître de tous ses Etats , y laissa son fils Birdi begh; mais ce Prince , après la mort de son pere Dgianibek khan, fut obligé de retourner dans le Captchaq pour y regner.

XLV.

IL-KHANIENS. Hif. des Scheïkh hassan bouzrouk Dgelaïr,qui defcendoit d'Abousaid Tatars. d'Herbelor, khan bahadur

par

son fils Argoun-il khan, d'où est venu le nom d'Il-khaniens , est le fondateur de cette petite Dynastie. Ces Princes , de même que les Dgioubaniens , profiterent des

troubles qui agitoient l’Empire des Mogols , pour se rendre maîtres de plusieurs provinces , & sur-tout de l’Eraque , &

MOGOLS. mirent leur cour à Bagdad. Ils possédoient l'Eraque Arabique & l’Adherbidgiane. M. d'Herbelot fixe le commence ment de leur regne à l'an 737 de l'Hegire , de J. C. 1336.

An de An de

l'Heg. J. o. Hassan bouzrouk , regna 20 ans.

757 1350 Sulthan avis , fils de Hassan; il regna 19 ans.

776 1374 Sulthan dgelâleddin houssain kourkhan , fils d’Avis. 783 1381 Sulthan moghiatheddin ahmed, fils d’Avis.

813 | 14101 Ahmed, l'an 795 de l’Hegire, de J. C. 1392, fut chassé de Bagdad par Tamerlan ; mais il y rentra quelques années après, & y fut reconnu de nouveau Sulthan. Il n'y fuc

pas long-tems tranquille. Cara joseph, Prince des Turkomans du Mouton noir, battit Ahmed l’an 813 de l’Hegire , de J. C. 1410, & le fit prisonnier. Il lui rendit cependant ses Etats', mais les principaux de l'Eraque représenterent à Cara joseph,qu’Ahmed étoit d'un caractère remuant, & qu'il ne tarderoit pas à recommencer la guerre. En conséquence, Cara joseph commanda qu'on le fit mourir , lui & ses enfans.

XLVI.

Khans du Zagatai. Zagatai khan , second fils de Genghiz-khan , eut en par- Marakeschi tage les provinces de Turkestan & de Transoxiane, depuis Hift. des les frontieres d'Igour jusqu'à Samarcande. Bischbaligh, située vers la riviere d'Yli, étoit la capitale de ses Etats. Quoiqu'établi dans ces provinces , il' resta attaché à son frere Oatai khan , successeur de Genghiz-khan en Tartarie. Sa postérité se conserva dans ce pays, qui prit le nom de Zagatai. C'est aujourd'hui uue partie considérable de la petite Bukharie. Je n'ai trouvé que des listes des listes peu exactes de ces Princes.

An de An de

l'Heg. J. C. Zagatai khan , fils de Genghiz-khan.

638 1240
Bijoumenkai khan, fils de Zagatai.
Cara houlagou khan , fils de Menouka , fils de Zagatai.
Mobarek schab, fils de Cara houlagou,

« AnteriorContinuar »