Imágenes de páginas
PDF
EPUB

An de An de l'Heg. J. C.

MOGOLS.

Emir cothbeddin TIMOUR kourkhan saheb keran , ou Ta- 807 1404

merlan , meurt le 10 de Schaban; regne 36 ans. Khalil sulthan , fils de Miran schah , fils de Tamerlan; dé

posé après un regne d'environ 4 ans. SCHAH-ROKH bahadour sulthan, fils de Tamerlan , mort 850 i 1447

dans le mois Dzoulhedge. Malek elsaid ou LOUGH BEGH sulthan , fils de Schah- 853 1449

rokh. Il eut le Maouarennahar. Abdellathif mirza , fils d'Oulough begh , regne 6 mois. 854 1450 Sulthan aboulcasem BABOR mirza, fils de Baisancor , fils 861

1456
de Schah-rokh.
Mirza schah mahmoud , fils de Babor, déposé.
Sulthan el malek ufaid ABOUSAÏD, fils d’Ahmed, fils de 873 1 1468

Miran schah.
Sulthan masoud', fils d’Abousaïd.

gos 1499
Branche du Khorasan.
Dgiadighiar , fils de Mohammed, fils de Schah-rokh, dé- | 875 1470

pouillé.
Sulthan houssain mirza, petit-fils d'Omar scheikh , fils de 9111505!

Tamerlan.
Badi ezzaman , fils d’Houffaïn.

913 15071 Schaïbek, fils d'Aboulkhaïr , qui étoit Khan du Touran ou de Sibérie, entra dans les Etats que possédoient les Timourides, & les en dépouilla. Badi ezzaman se sauya en Perse auprès d'Ismaël Sophi.

LVII.
Les BABOU RIDES, ou Grands MOGOLS.
Après la mort d'Abousaïd, son fils Omar scheik se rendit
maître du

pays d'Andekhan, qu'il posséda jusqu'en 899 de l'Hegire, de J. C. 1493. Il le laissa à son fils Babour L'an 904 de l'Hegire, de J. C. 1458, ce Prince ne pouvant réfifter à Schaïbek khan , se fauva à Ghazna d'où il passa aux Indes , & y fonda le puissant Empire que nous appellons aujourd'hui le grand Mogol.

[ocr errors]

An de Mocols.
J. C.

Mirza BABOUR.

1530 Mirza HOU MAŽOUN mohammed, fils de Babour.

1552 Aboulfetah dgelâleddin mohammed Akbar , fils d’Houmaroun. 16o5 Schah selim noureddin mohammed GEHANGHIR, fils d’Akbar. 1627 Sulthan corum SCHAH GEHAN, fils de Gehanghir.

1658 Mohammed AVRENGH ZEB, fils de Corum.

1707 Schah alem , fils d'Avrengh zeb.

Ces Princes regnent encore dans les Indes. En 1739 Mohammed schah regnoit dans ce pays ; il fut vaincu par Thamas kouli khan , qui se fit couronner Empereur du Mogol ; mais ensuite ce conquérant se contenta d'un tribut , & rétablit Mohammed schah sur le trône des Mogols.

LVIII.
Les TCHONGKAR , ou Khans des Kalmouks , ou des Eleuthes.

Hiff. des Les Khans des Eleuthes, ou Kalmouks, font des Mo

Tatars.

Onkowski, gols que quelques-uns croient être descendus de Tamerlan, & d'autres, de Genghiz-khan. Ils habitent à l'Occident des Kalkas, vers les fleuves Irtisch & Ili dans la Tartarie. Ils sont divisés en trois principales branches ; les Dsongares , les Coschots & les Torgouts. La premiere , qui est la plus puissante, est soumise à un Prince qui porte le titre de Kontaisch. Il peut mettre de nombreuses armées sur pied, il habite sous des tentes, comme tous les autres Tartares, & il fait son séjour tantôt vers le lac Saissan, & tantôt proche la riviere d'Ili. Nous n'avons aucun Historien qui nous inftruise de quelle maniere s'est formé l’Empire de ces Kalmouks ; il nous est même impossible de donner une liste exacte de leurs Princes, malgré toutes les recherches que nous ayons pu faire. Les Etats du Kontaisch ont dû être compofés d'une partie de ce que possédoient les Ginghizkhanides, lorsqu'ils étoient les maîtres de la Chine ; ils ont ensuite soumis la petite Bukharie qui appartenoit à une autre branche de Ginghizkhanides. Le titre de Tchong kar, ou Ghiongkar, que portent ces Princes , signifie main orientale , ou aîle orientale, c'est-à-dire , qu'il est celui qui commande aux pays Orientaux. Vers le commencement de ce siécle les Torgouts

MOGCLS.

quitterent les Etats du Kontaisch, & sous la conduite d'Ayou-
ki ils vinrent s’établir dans les landes d'Astrakhan, & se mi-
rent sous la protection de la Russie. Voici ce que nous avons
pu ramasser des Princes Kalmouks qui habitent auprès du
fleuve Ili.
Ochirtou cheching han , ou Czeczenchan , regnoit ves l'an 1610.
Batour kontaisch, fils de Karakula.
Sengha kontaisch, fils de Batour, tué.
Gehen , surnommé Kaldan baschtou khan.

Il paroît que ces trois Princes regnerent successivement en même
tems qu'Ochirtou , qui fut tué par Baschtou khan.
Tfahan araptan, surnommé Erdeni zuructu batur kontaisch , regnoit en

1722. Il étoit fils de Sengha kontaïsch. Il est mort en 1727. Caldan tserin , fils de Tlahan araptan, regnoit vers 1730.

Ces Princes regnent encore dans la Tartarie. A l'égard des Kalmouks Coschots , ils occupent le Royaume de Tangout, & font sujets du Dalai lama , qui établit ordinairement deux Khans les

gouverner.
AUTRES PETITS ROYAUMES DE TARTARIE.

pour

Ven-hientum-kao,

LIX

Royaume des Ou-siun..
On ne tire des Historiens Chinois

que

des connoissances fort imparfaites sur ces peuples qui habitoient le long du fleuve İli, & dans les pays circonvoisins. Leur capitale, ou principal campement étoit situé sur le bord de ce fleuve, & à peu près où est aujourd'hui

. Harcas. Ils tiroient leur origine des frontieres occidentales de la Chine. Ils ont les mêmes mæurs que tous les peuples Tartares, ils font fort braves, mais fourbes , avares, & grands voleurs.. Ils avoient pour voisins du côté de l'Orient les Huns, au, Midi la

petite Bukharie , à l'Occident le Captchaq. & le Maouarennahar. Le Roi de ce pays. pouvoit mettre sur pied cent quatre-vingt-huit mille huit cens hommes. Il prenoit le titre de Ta-kuen mi , ou grand Kuen-mi. Cet Empire, paroît avoir: commencé vers l'an 174 avant J. C. Mais on ignore le nom de ceux qui regnerent jusques vers l'an 105 ayant J. C.

OU-SIUN,

Un grand Kuen-mi des Ousiun, meurt l'an 105 avant J. C.
Kiun-siu-mi , surnommé Tchin-tçeou , fils du grand Kuen-mi.
Ung-kuei-mi , cousin de Kiun-siu-mi , a le titre de Fi-vam; mort l'an

ba avant J. C.
Ni-mi , fils de Kiun-fiu-mi , porte le titre de Kuam-vam.
Yuen-kuei-mi , fils de Fi-vam.

Il regnoit en même tems un petit Kuen-mi , nommé Ou-tçieou-mi,
Tçu-so-mi , descendu de Yuen-kuei-mi.
Or-tche-mi , regnoit l'an 2 avant J. C.

Après ce Prince on n'entendit plus parler des Ou-siun , jusqu'au tems des Geou-gen qui s'établirent dans la Tartarie. Ceux-ci faisoient des courses continuelles dans le

pays des Ou-siun, & les obligerent à aller chercher d'autres demeures ; les Ou-liun passerent du côté de l'Occident, vers les montagnes qui séparent la petite Bukharie du Maouarennahar.

LX.

Le Royaume d'IGOUR. Les Igours , autrement nommés Ouigours, étoient divi- Hist. des, fés anciennement, c'est-à-dire , un peu avant J. C. en deux Tatarse Hordes principales , qui formoient deux Royaumes assez confidérables,tantôt soumis aux Huns, tantôt aux Chinois. Les premiers étoient appellés Un-ouigours, c'est-à-dire , les Quigours. des dix rivieres, parce qu'il y avoit dix rivieres dans ce pays; & les seconds, par la même raison , portoient le nom de Tokos ouigours, les Ouigours des neuf rivieres. Les Chinois nommoient ces derniers Heou-tche-su, c'est-à-dire, seconds Tchefu, & les autres, Tçien-tche-lu, ou premiers Tche-su. D'abord ces deux principales Hordes avoient été gouvernées par un feul Roi ; ensuite la division s'étant mise parmi elles, chacune choisir le sien. Celui des Un-ouigour portoit le titre d'Il-ittar ; & celui des Tokos-ouigours , Il-irgin.. Rois des Toxos OU IGOURS , ou des HEOU-TCHE-SU , c'est-à-dire,

des seconds OU IGOURS , autrement Ouigours Ultérieurs.. Pou étoit contemporain de Vou-ti Empereur des Han , qui regnoit l'an

140 avant J. C. Ou-kuei lui fuccede. Soui-ci, regnoit l’an 96 de J. C. Il est déposé l'année suivante.

Pp üj

LGOURS,

Num-ki lui succede.
Kiun-tçieou, regnoit l'an 120 de J. C. tué l'an 125.
Kia-te-nou , son fils lui fuccede.
O-lo-to , déposé l'an 155 de J. C. Ce nom ressemble beaucoup à celui

d'Il-ittar.
Pi-kiun.
0-lo-to , rétabli.

On ignore la suite de ses successeurs. Dans la suite ce pays a passé sous la domination des premiers Leam , qui commencerent à regner dans le Chen-si , l'an 301 de J. C. Ensuite les Pe-leam, ou Leam du Nord, s'y établirent, & ils en furent chassés par les Geou-gen. Alors plusieurs Hordes des Ouigours se retirerent dans des pays plus éloignés; quelques bandes passerent sur les frontieres d'Europe.

L'an 400 † chou-lo-khan , Empereur des Tartares Geougen, qui avoit défait Gan-tcheou, de la famille des Pe-, leam , établie à Turphan , ou dans le pays d'Igour , donna ce Royaume à Kan-pe-tcheou.

An dul Après Cycle.

Cycle. 1. c. Kan-pe-tcheou.

53

481 Y-tching , fils de Kan-pe-tcheou , tué par son ne

veu qui lui succede.
Cheou-kouei. Celui-ci eft tué par les Kao-tche qui

donnent ce Royaume à Tchang-mim.
Tchang-mim, tué par ses sujets, qui établissent

Ma-jou.
Ma-jou.

497
Kio-hi.
Kio-kien , fils de Kio-hi. Les Igours resterent

pendant quelque tems sans avoir de liaison avec

la Chine.
Kio-pe.ya regnoit en 609.
Ven-tai, fils de Kio-pe-ya , regnoit en 639.
A su-lan-han regnoit en 921.

LXI.

Royaume de CHA-TCHEOU. Sur la fin de la Dynastie impériale des Tam, Tchang-ytchao s'établit à Cha-tcheou , proche le lac de Lop dans le desert. Sa famille subsista jusqu'au tems de la Dynastie des

58

528

623

« AnteriorContinuar »