Imágenes de páginas
PDF
EPUB

AFRIQUE,

An desAn del

l'Heg. J. C.
il envoya contre lui des troupes qui furent défaites;
mais l'an 524 de l'Hegire, de J. C. 1129, Mahadi
ayant fait assiéger Marok, fon armée fut battue à son
tour, & fon Général fut tué. Il mourut de chagrin de
cette déroute dans le mois Ramadhan. Il étoit âgé de
sian, &avoit regné 10 ans. Il portoit le titre d'Emir
elmoumenin. Il nomma Abdolmoumen pour lui succé- 524 i 1129
der. Quelques-uns le font mourir en 528 de l’Hegi-

re, de J. C. 1133:
Abdolmoumen, fils d’Aly. L'an 528 de l'Hegire , de

J. C. 1133, il prit la ville de Badela , & foumit les
Senahedgiens des montagnes. Pendant ce tems- là Aly,
fils d’Yousouf , Prince des Marabouths , avoit nommé
Taschefin son fils pour être son successeur , & l'avoit
fait revenir d'Espagne, où il commandoit. Il l'en-
voya contre Abdolmoumen ; ils se firent la guerre
pendant plusieurs années ; mais Abdolmoumen , qui
eut l'avantage, se rendit maître d'Ouhran , de Tel-
mefan, de Phez, de Miknès, de Salé & de Ceuta.
Il alla faire ensuite, l'an 541 de l'Hegire , de J. C.
1146 , le siege de Marok, où regnoit Ishak, fils d’A-
ly, qui étoit encore enfant. Cette ville fut prise , &
Ishak eut la tête tranchée quelque tems après. On
prétend qu'il périt cent mille hommes à la prise de
cette ville. Abdolmoumen en fit la capitale de ses
Etats. L'an 544 de l'Hegire, de J. C. 1149, il défit
deux cens mille hommes & vingt mille cavaliers du par-
ti des Marabouths , qui s'étoient retirés à Dankala ,
d'où ils faisoient des courses jusqu'à Marok. Mais
pendant que ce Prince étoit occupé à faire le siége
de Marok, c'est-à-dire , l'an 541 de l’Hegire, de
J. C. 1146, les Grands d'Espagne , à la tête desquels
étoit Aboudgiafar ahmed, vinrent le trouver , le re-
connurent pour leur Souverain , & implorerent son
secours pour repousser les Espagnols , qui s'étoient
emparés, l'an 540 de l’Hegire, de J. C. 1145, de
plusieurs villes soumises aux Mahométans , comme
Santaren, Beja , Lisbone , Merida; & l'année 542

de
l'Hegire , de J. C. 1147, de celles d'Almerie", de
Medina , & de tout le gouvernement de Jaen. Les
troubles & les divisions qui étoient entre les Musul-

[ocr errors]

An del An de
l'Heg. J. C.

AFRIQUE,
mans avoient été cause de ces pertes. Abdolmoumen
envoya une grande armée , commandée

par Omar, fils de Saleh , avec une flotte sous la conduite de Yahia , fils d'Iffa. Les vaisseaux remonterent le Quad alkibir , & environnerent Seville d'un côté, pendant que les troupes de pied l’assiégeoient par terre. Cette ville fut prise d'assaut ; cependant l'an 543 de l'Hegire, de J. C. 1148, les Espagnols enleverent aux Mahométans Tortose , Lerida , & d'autres places dans la Catalogne; & l'an 545 de l’Hegire , de J.C. 1150 , Alphonse, qui regnoit dans Tolede , vint à la tête de quarante mille hommes, assiéger la ville de Cordoue. Abdolmoumen, qui étoit à Marok , envoya douze mille hommes, commandés par Abou zakaria yahia , & Alphonse , après un siége de 3 mois, fut obligé de décamper.

L’an 546 de l’Hegire, de J. C. 1151, Abdolmoumen prit la ville de Bugie , détruifit la Dynaftie des Beni hammad , & s'empara de plusieurs autres châteaux qui leur appartenoient , & dans lesquels un grand nombre de Senahedgiens s'étoient retirés, sous le commandement d'Abou catiba. Ces victoires donnerent de l'ombrage aux tribus Arabes , qui se réunirent pour le combattre ; le Roi de Sicile, qui étoit un Franc , leur envoya cinq mille hommes ; mais malgré ce renfort ils ne laifferent pas d'être battus.

L’an 551 de l'Hegire , de J. C. 1156, Abdolmoumen déclara pour son successeur son fils Mohammed, & il partagea fes Etats entre ses enfans. Il donna á Abou mohammed abdallah la ville & la contrée de Bugie ; à Aboulhasan aly, Phez & son territoire ; à Aboufaïd, la ville de Ceuta , l'ille de Khadra, & Malaga en Espagne.

L'année suivante 552 de l’Hegire, de J. C. 1157, Maimoun ,Roi de Grenade , rendit cette ville à Abousaid , & vint avec toute sa famille à Malaga , de-là il fut conduit à Marok, où il fut reçu avec honneur. Ainsi fut détruite la Dynastie des Molathemin , ou Marabouths en Espagne, & il ne leur resta plus que Pille de Majorque. Après qu’Aboufaïd se fut rendul

B b b ij

1

AFRIQUE

An de An de

l'Heg. J. C. maître de Cordoue , il vint assiéger la ville d'Almerie, poffédée par les Espagnols depuis l'an 542 de l'Hegire, de J. C. 1147, & il prit cette ville par capitulation.

Pendant tout ce tems-là Abdolmoumen fongea à chasser les Francs qui étoient établis depuis l'an 543 de l'Hegire, de J.C. 1148, sur la côte d'Afrique, où ils possédoient la ville de Mahadie & d'autres places. Il fit tous les préparatifs nécessaires pour leur enlever cette ville , & délivrer les Africains de leur violence & de leur tyrannie. Il partit de Marok l’an 554 de l'Elegire , de J.C. 1159, à la tête de cent mille hommes. D'abord il se rendit maître de Tunis, &.vint ensuite assiéger Mahadie. Il ne laissa pas de prendre pendant le siége les villes de Safacas , de Tripoli , de Cabes, & tout le reste de l'Afrique. Il battit une flotte qui venoit de Sicile au secours de Mahadie ; & l'an 555 de l’Hegire, de J. C. 1160, il entra dans cette ville ; il y établit un Gouverneur , & la mit en état de défense.

Après cette conquête il voulut envoyer un grand nombre d’Arabes en Espagne , pour en chaffer les Efpagnols , & la soumettre de nouveau aux Mahométans, mais les Arabes refuserent de quitter leur pays ,

& se retirerent dant le desert , où ils exciterent des séditions. Il fallut y envoyer des troupes , & en venir aux mains avec eux. Ils furent battus l'an 556 de l'Hegi

de J.C. 1161 ; un grand nombre qui prit le parti
de fe foumettre , fut envoyé sur les frontieres d'Ef-
pagne. Abdolmoumen s'y transporta lui-même , bâtit .
une ville très-forte à la montagne de Gibraltar , & lui
donna le nom de ville de la victoire. Il revint ensuite
à Marok, & l'an 558, dans le mois Dgioumadi ela:
kher , il mourut dans la ville de Salé, après un regne 1 558 1163

de 33 ans.
Abou yacoub, fils d’Youlouf , fils d’Abdolmoumen. Après

que la mort d'Abdolmoumen fut divulguée , plusieurs
tribus Arabes se révolterent, mais elles furent soumi-
fes
par

les troupes qu’Abou yacoub envoya contre
elles.

L'an 565 de l’Hegire, de J. C. 1169, ce Prince.

re,

ince.

An de An de

AFRIQUE

l'Heg. J. C. envoya fon frere Omar en Espagne , afin de faire la guerre à Mohammed, fils de Saïd, fils de Mardisch, qui s'étoit lié avec les Espagnols contre Abdolmoumen, & s'étoit emparé de la partie orientale de l'Espagne. Les armées d'Afrique lui enleverent quelques places ; mais l'an 567 de l’Hegire, de J. C. 1171, Mohammed étant venu à mourir, il ordonna à ses enfans de remettre son pays à Abou yacoub. Ses Etats comprendient les Royaumes de Murcie, de Valence, le

pays de Jaen , & quelques autres. Ce qui fut exécuté.

L'an 568 de l'Hegire , de J. C. 1172, Abou yacoub, qui s'étoit transporté en Espagne, partit de Seville avec une nombreuse armée , & alla assiéger Venda près de Tolede. Alphonse rassembla ses troupes pour venir au secours ; les Musulmans furent obligés de s'en retourner , parce qu'ils manquoient de vivres. Abou yacoub resta à Seville jusqu'à l'an 571 de l'Hegire, de J. C. 1175, envoyant continuellement des troupes dans les terres de la dépendance des Efpagnols ; ensuite il revint à Marok, à l'occasion de la révolte du Gouverneur de Khafsa , qui s'étoit rendu maître de cette ville:

Pendant son abfence il étoit encore arrivé d'autres troubles sur la côte d'Afrique. L'an 568 de l’Hegire, de J. C. 1172 ; une troupe de Turcs qui avoient quitté l’Egypte sous le regne de Selâheddin , étoient venus en Afrique , sous la conduite de Tekieddin Caracousch, & secourus d'une quantité d’Arabes, ils s'étoient rendus maîtres de Tripoli , & de quelques autres endroits.

Abou yacoub, arrivé en Afrique , s'appliqua à y rétablir la tranquillité. Il reprit Khafsa , & alla ensuite à Mahadie, où il fit la paix avec les Ambassadeurs du Roi de Sicile, qui l'y étoient venus trouver. Il passa ensuite dans le Mogreb. Il retourna cependant en Ef pagne, cù il mourut l'an 580, dans le mois Rabi 580 1184 elaoual, étant occupé à faire le siége de Santaren en

Portugal. Il fut transporté à Seville. Il regna 22 ans. Almansour abou voulouf yacoub, fils d’Abou yacoub yousouf. Ce Prince, après avoir mis des garnisons dans l’EL

ВЪЪiij

[ocr errors]

AFRIQUE.

An de An de

l’Heg. J. C.
pagne repassa à Marok. Ensuite Aly, fils d’Ishak, de
la race des Marabouths, qui regnoit dans l'isle de Ma-
jorque, ayant été informé de la mort d'Abou yacoub,
il s'avança avec une flotte , lan 580 de l’Hegire, de
J. C. 1184 , vers la ville de Bugie , & s'en rendit le
maître. Il en chafla Soliman, fils d'Abdallah, fils d'Ab-
dolmoumen, & tous les Almohades , il fit faire le
khotba , ou priere publique , pour le Khalif de Bag-
dad Nafereddin allah. Abou yousouf ayant appris
cette nouvelle, vint attaquer les Marabouths , les bat-
tit, & reprit Cabes & Khaphsa , dont ils s'étoient em-
parés.

L'an 586 de l'Hegire , de J. C. 1190, les Espa-
gnols se rendirent maîtres de l'Algharb, ou de la partie
occidentale de l'Efpagne, & le midi du Portugal. Ils
prirent la ville de Silvès , une des plus considérables
que les Musulmans possédassent en ce pays. Mais Abou
yousouf, qui se transporta aussi-tôt en Portugal, la
leur reprit avec quatre autres villes ; & le Roi de To-
lede épouvanté , fit fa paix avec lui. Alors Abou you-
souf revint à Marok.

L'an 591 de l'Hegire , de J. C. 1195, il se don-
na un très-grand combat entre les Espagnols & les
Musulmans. Les premiers perdirent cent quarante-fix
mille hommes, & les seconds, environ vingt mille.
Abou youfouf, qui étoit à cette bataille , poursuivit les
fuyards , & s'empara du château Araïah, d'où il re-
vint à Séville. L'année suivante , les Chrétiens furent
encore battus , & Abou yousouf s'empara de Tolede,
qu'il abandonna au pillage.

L'an 593 de l'Hegire , de J. C. 1196, il conti-
nua la guerre contre les Espagnols , & les obligea à
lui demander la paix. Il n'avoit aucun dessein de la
leur accorder ; mais ayant appris qu’Aly, fils d’Ishak
le Marabouth, étoit sorti du desert avec quantité
d'Arabes , il fit une treve de 5 ans avec les Espa-
gnols , & repassa à Marok sur la fin de l'an 593 de
l'Hegire , de J. 1196, & dans le mois Rabi elakher de 595 1199
lan 595, il mourut à Salé, ou , selon d'autres , à Ma-
rok, après un

regne

de

15 ans.
Naser ledin allah abou abdallah mohammed, fils d’Abou

« AnteriorContinuar »