Imágenes de páginas
PDF
EPUB

des richeffes confidérables. Il fit rétablir le khothba pour les KURDES. Abbassides. Il alla enfuite à Aden, port considérable, où venoient les Marchands de l'Inde, du Zanguebar, de l'Ethiopie, d'Oman du Kerman, de Perfe, & d'autres endroits. Elle étoit très-fortifiée, & entre les mains d'un homme appellé Yafir. Il fut battu, les troupes de Touran schah entrerent dans la ville, & s'en emparerent; Yafir fut fait prifonnier. Touran schah revint ensuite à Zobaïd, & se rendit maître de tous les châteaux des environs. Il laiffa dans Aden un Lieutenant, nommé Othman azzeddin, & dans Zobaïd, Seïfeddoulet mobarek, fils de Moncad, & il revint en Egypte. Mais dans la fuite Seïfeddoulet fe rendit en Egypte, & laiffa à fa place fon frere Hatthan. Après la mort de Touran fchah, Hatthan & Otthman voulurent s'emparer réciproquement de leurs Gouvernemens, & fe firent l'un & l'autre la guerre, ce qui mit le trouble dans l'Yemen. Saladin fut obligé d'y envoyer l'an 578 de l'Hegire, de J. C. 1182, fon frere Toghteghin avec une armée confidérable. Toghteghin prit Zobaïd, & permit d'abord à Hatthan de repaffer en Syrie avec toutes les richesses, mais enfuite il le fit arrêter & tuer. A l'égard d'Othman, il fit des préfens confidérables à Toghteghin; il vint à Damas, & Toghteghin fe vit maître de l'Yemen.

Malek el moadham fchamfeddoulet touran Schah, fils
d'Ayoub.

Malek el moezz feifelislam dhahireddin toghteghin, fils
d'Ayoub. Il commence à regner en 578 de l'Hegi-
re, de J. C. 1182.

Malek lel moezz Schamfelmoulouk ismaïl, fils de Togh-
teghin.

An de An de l'Heg. J. C.

[blocks in formation]

Malek mafoud felaheddin adhfis youfouf, fils de Malek 626 1228
el kamel, regne 14 ans. Il fe rend maître de l'Yemen
l'an 611 de l'Hegire, de J. C. 1214. Après fa mort
fon pere s'empare de fes Etats.

Malek mafoud felaheddin youfouf, fecond fils de Ma-
foud I.

Après la mort de ce Prince, qui a dû arriver vers l'an 637 de l'Hegire, de J. C. 1239, un Turkoman, appellé

Noureddin omar qui s'étoit emparé de ce pays, envoya demander au Khalif Moftanfer une patente & l'inveftiture en qualité de Sulthan de l'Yemen, ce qui lui fut accordé. Čela me fait croire que la famille de Saladin ceffa de regner dans ce pays.

Noureddin omar, fils d'Aly; fils d'Afoul le Turko

man.

Malek el modhaffer Schamfeddin youfouf, fils d'Omar, regnoit en 658 de l'Hegire, de J. C. 1259.

An de An del
l'Heg. J. C.

Cette famille a poffédé l'Yemen jusqu'après l'an 800 de l'Hegire, de J. C. 1397.

ARMENIE

ET GEORGIE.

L'hiftoire de ces pays nous eft peu connue, parce qu'il a toujours été difficile d'y pénétrer à caufe des montagnes. Les conquêtes que les Princes voifins y ont faites, n'ont pû empêcher que ces peuples n'euffent toujours des Rois de leur nation, qui ont été renfermés dans ces montagnes. Leurs fujets n'ont été que médiocrement policés, & ils fe font toujours reffentis de la barbarie que leur infpiroit leur pays âpre & montueux. Ils ont eu peu d'Ecrivains, & le peu d'avantage qu'on tire de leurs langues, les a fait négliger par les Européens. Nous n'avons que Moyfe de Khorefne, Hiftorien Arménien, qui ait été traduit en Latin. Il fert à nous convaincre qu'il y a beaucoup d'ignorance parmi les Sçavans de cette nation, & en même tems, beaucoup d'orgueil, puifque l'on fait remonter les Rois d'Arménie jufqu'au Déluge. Comme tous les Orientaux, ces Ecrivains manquent de critique, les fautes les plus groffieres dans la Chronologie leur échappent, lorfqu'ils parlent des tems anciens. Cependant le peu de connoiffance que nous avons de leur Littérature moderne, ne doit pas être pour nous un motif d'étendre ces réflexions fur tous leurs Ecrivains ; peut-être en ont-ils eu de plus exacts depuis Moyfe de Khorefne, & dont on pourroit tirer quelque avantage.

KURDES

ARMÉNIE.

ARMÉNIE.

L'Arménie, la Géorgie & les autres pays voifins doivent être remplis d'une multitude de nations différentes. Les montagnes, dont le pays eft couvert, ont été regardées comme un afyle, où prefque tous les Barbares fe font retirés après leur défaite. Suivant Moyfe de Khorefne, l'Arménie a été habitée par des colonies de Cananéens, d'Hébreux, d'Alains, de Parthes, & même de Chinois; on peut y ajouter des Tartares, des Sibériens, & autres Barbares; il y a même encore un village, nommé Kubeschah, habité par des Génois fugitifs, qui s'y font établis anciennement. Ils fe nomment Francs, & font Mahométans. Ils n'ont confervé de leurs ancêtres que la connoiffance de quelques Arts.

L'Arménie a été gouvernée par une famille de Rois que l'on appelle les Haïkans, enfuite par des Parthes.

[blocks in formation]
[blocks in formation]

Les Arfacides s'emparerent enfuite de l'Arménie. Ils forment une nouvelle claffe de Rois."

[blocks in formation]

M. Vaillant nous a donné une fuite des Rois d'Arménie, dont plufieurs portent le même nom que les précédens; mais ils ne font point dans le même ordre, & il eft difficile de concilier ces deux liftes. Sous Antiochus le Grand fes deux Généraux, Artaxias & Zadriades, s'emparerent le premier de la haute, & le fecond de la baffe Arménie.

Artaxias I, fait prifonnier par Antiochus Epiphanes.
Artavazd I, fils d'Artaxias I.

Tigran I, fils d'Artavazd I.

Tigran II, fils de Tigran I.

Artavazd II, fils de Tigran II, fait prifonnier par Marc-Antoine.
Artaxias II, fils d'Artavazd II. Ce nom répond à celui d'Artasch.
Artavazd III, fils d'Artaxias II.

Tigran III, frere d'Artaxias II.
Artavazd IV, fils d'Artavazd III.
Tigran IV, fils de Tigran III.

Il fut le dernier Roi d'Arménie de la race d'Artaxias. Les Romains donnerent ce Royaume à Ariobarzanes.

Introd. Tom. I. Part. I.

Hhh

ARMÉNIE.

X X.

Bayer.

Ariobarzanes. Les Arméniens chafferent fa famille.

Erato. Čette femme fut faite Reine d'Arménie par les Arméniens.
Vonon, fils de Phrahates IV, Roi des Parthes.
Artaxias, fils de Polemon, Roi de Pont.
Arfaces I, fils d'Artaban, Roi des Parthes.
Mithridates, frere de Pharafman, Roi d'Iberie..
Rhadamifte, fils de Pharafman.

Tiridat I, fils de Vologheses.

Tigran, fils d'Alexandre Hérode, Roi des Juifs..
Exedares, de la famille des Arfacides.

Parthamafiris, fils de Pacor, Roi des Parthes.

L'Arménie fut alors réduite en Province Romaine fous Trajan: Parthamafpates, fils d'Exedares, fait Roi d'Arménie par les Romains. Achæmenides, fils de Parthamafpates.

Soame, fils d'Achaemenides.

Sanatruk, fils de Soome.

Vologhefes, fils de Sanatruk.

Tiridat II, fils de Vologhefes.

Arfaces II, frere d'Artaban IV, Roi des Parthes..

Artavazd, fils d'Arfaces II.

Un fils d'Artavazd.

Tiridat III, fils du précédent.

Arfaces III, fiis de Tiridat III.
Para, fils d'Arfaces III.
Arfaces IV, frere de Para.
Arfaces V, fils d'Arfaces IV..
Tigran, fils d'Arfaces IV..

Ce Royaume qui avoit fubfifté pendant 593 ans, fut détruit vers l'an 412 de J. C. Il paffà fous la domination des Perfes de la Dynaftie des Saffanides.

XXI.

Rois d'EDESSE.

Edeffe, appellée par les Arabes Roha, a eu fes Rois parAffemani. ticuliers. Ils ont commencé l'an 129 de J. C. au rapport de l'Auteur Syrien de la Chronique d'Edeffe, qui vivoit vers l'an 550 de J. C. Orhoi, fils de Khebio, eft. le fonda dateur de ce Royaume.

« AnteriorContinuar »