Imágenes de páginas
PDF
EPUB

TAn du Après
Cycle.

Cycle. J.C.
TAI-TÇONG-ven-vou-hoam-ti , fils de Kao-tçou, 46 649

vécut 53 ans , regna 23 ans, meurt à la cin

FAMILLES
IMPÉRIA
LES,

56

quieme lune.

L'an 630 le Roi d'Akfou , nommé So-fatie , lui envoye des Ambassadeurs.

L'an 631 les peuples du Kaptchaq demandent à se soumettre.

L'an 632 les peuples d'Haraschar & de Khoten lui envoyent des Ambassadeurs.

L'an 635 les peuples de Khoten, de Kaschgar & de Tçong-ling, vers les sources du Gihon, lui envoyent des Ambassadeurs.

Le monument de l'établissement du Christianisme de la Chine trouvé à Si-gan-fou , place à l'an 635 l'arrivée d'Olopuen Bonze ou Chrétien du Ta-tsin. L'Histoire Chinoise ne parle pas de cet événement, mais il y a apparence qu'il vint avec les Ambassadeurs dont on vient de parler. Quand nous n'aurions pas ce témoignage , il feroit difficile que les Chrétiens établis dans le Maouarennahar n'ayent pas alors pénétré à la Chine , ou pour parler plus exactement, il est difficile après le commerce que les Han avoient autrefois avec les nations d'Occident, qu'ils ne s'y soient pas établis depuis ce tems. Je crois qu'il ne faut regarder ces Chrétiens de l'an 635 , & qui venoient de Balhk,pays voisin de Trong-ling,que comme de nouveaux Missionnaires. Le Mahométisme (a) avoit déja pénétré à la Chine.

L'an 638 Jazdejerd Roi de Perse envoye des Ambaladeurs à la Chine. Il avoit été vaincu l'année précédente par les Arabes , & il s'étoit sauvé à Fergana chez les Turcs.

L'an 641 le Roi de l'Inde,(b) ou est le Mogol, (a) Dans le septieme Recueil des Let- (b) Cette partie de l'Inde d'où il vint tres Edifiantes on dit que ces Mahome- alors des ambassadeurs à la Chine , eft tans Chinois appellent leur Loi Tee- appellée Mokito ou Mokiato, qui fait mo-kiao. Les Chinois appellent les Ma- partie du Tien-tço du milieu, c'est-àhométans Hoei-hoei , .ou Hoei-hou. dire, du milieu de l'Inde. La capitale C'est le nom d'un peuple Tartare qui étoit appellée Tcha-po-ho-lo-tching , le premier embrassa la doctrine de Ma- peut-être Jaëpour. Le Ven-hien-tumhomet.

kao donne un autre nom à la capitale,

An du Après FAMILLES

Cycle.

Cycle. J. c.
IMPERIA-
LES.

envoye des Ambassadeurs. Il en vient aufli du
Royaume de Ho, dans le Maouarennahar.

L'an 642 l'Empereur envoye des Ambassa-
deurs dans l'Inde du milieu , c'est-à-dire, vers
le Gange , au Roi nommé Hou-lo-mien. (a)

Les peuples de Samarcande envoyent des présens à l'Empereur.

Le Roi d'un pays de l'Inde , nommé (6) Outcha, envoye des Ambassadeurs.

Les peuples de Su & de Kiu-mi , vers le Maouarennahar & le Khorasan , lui envoyent des Ambassadeurs.

L'an 643 les peuples de Fou-lin , appellés anciennement Ta-tsin, ce sont les Romains, envoyent des présens à l'Empereur. Leur Roi étoit appellé Po-to-li , & on remarque que les Arabes qui devenoient puissans , lui faisoient la guerre.

L'an 644 plusieurs peuples voisins de la Perse envoyent des Ambaffadeurs.

L’an 646 il en vient aussi du Maouarennahar , de l'Inde & des extrémités du Tibet, vers le Kaschemir , c'est-à-dire , de Tchangkieou-pa , de Sie-li entre le Tibet & l'Inde.

L'an 647 il en vint du Royaume de Ni-poc'est celui de Ku - tu - ki - lo-pou - lo- deurs de la Chine. Ce Prince appelloit tching, ou Kia-so-mo-pou-lo-tching, la Chine Mo-ho-tchin-tan mot corou Po-to-li-tse-tching , qui est située rompu par les Chinois qui le rapporsurle bord du fleuve Keng-kia ou Gan- tent, & qu'il faut prononcer Ma-ha-tchiges. On trouve encore Casimpour qui nistan , c'est-à-dire , le grand pays de répond à Kiu-su-mo-pou-lo. Le nom la Chine. Maha veut dire grand, stan de famille du Roi étoit Kie-li-tie. Elle dénote un pays , & tchin est le nom de regnoit depuis long-tems dans ce pays. la Chine. C'est de-là que nous avons Le Roi nommé Hou-lo-mien-to avoit formé le mot Chine. Les Romains , & soumis vers l'an 621 toute l'Inde, ou après eux les Arabes & les Persans n'y les quatre autres Tien-tço, c'est-à-di- ont pénétré d'abord que par l'Inde, & re, celui du Midi, où est le cap Co- ont pris le nom de Tchinou de Sin des morin; celui du Nord , qui confine aux Indiens. montagnes de Kaschmir; celui de l'O- (6) Il se nommoit Ta-mo-in-to-korient, où eft la côte de Coromandel ; & fu. Ce nom a beaucoup de rapport avec enfin celui d'Occident, où est le Mala- celui de Thomas & d'Antiochus, ce qui bar , & qui s'étend jusqu'aux limites de dénote un Prince Chrétien. Son pays la Perse.

étoit situé dans l'Inde, & étoit encore (a) On remarque que ce Prince fut appellé Ou-fo-na, ou Ou-tchang. . étonné de voir á sa cour des ambassa

lou

LES.

Cycle.
An, duAprès

FAMILLES
Cycle. J. c.

IMPÉRIAlou ou du Necbal, à l'occident du Tibet , & du Royaume de Mokito (a), proche le Gange.

L'an 648 Tai-tcong envoye des Ambassadeurs dans le Royaume de Mokito (6).

Un Roi de l'Inde Orientale , ou de la côte de Coromandel, nommé Hou-kicou-mo, envoie des présens à l'Empereur , & demande le portrait de

Lao-tse, qui est une Divinité Chinoise.
KAO-TÇONG-hoam-ti , fils de Tai-tçong , vécut 57 20 683

56 ans , regna 34 ans, meurt à la douziéme
lune.

L'an 662 l'Empereur reconnoît Phirouz , fils de Jazdejerd en qualité de Roi de Perse.

L'an 674 le Roi de Khoten, & Phirouz , Roi de Perse, viennent à la Chine.

L'an 679 Phirouz rend hommage à l’Empereur. Il est fait Capitaine des Gardes. Il meurt; son fils Ni-ni-che est reconnu Roi de

Perse , & il reprend la route de ce pays. TCHONG-TÇONG-hoam-ti , fils de Kao-tçong

21 déposé à la deuxieme lune par l'Impératrice. Tien-chun-chim--hoam-heou-VOU-CHI, femme de

42 705 Tai-cong , vécut 81 an , regna 21 an.

L'an 691. elle nomme un Roi de Khoten.

L'an 692 elle établit un Gouverneur à Aksou , qui avoit dans son Gouvernement Haralchar, Akfou , Khoten & Kaschgar , pays au

paravant soumis aux Toufans. TCHONG-TÇong-hoam-ti. Ce Prince est rétabli 47 710

à la premiere lune de l'an 42. Il vécut 55 ans, regna s ans, tué à la sixième lune.

Sous son regne le Roi de Perfe revint à Sigan-fou , où il mourut. JOUI-TÇong-hoam-ti , fils de Kao-tçong , vécut 49 712

55 ans , regna 3 ans , abdique la couronne à la huitieme lune.

684

(a) C'eft peut-être Meuvat.

Hiuen-tce qui étoit l'ambassadeur de (6) Le Roi nommé Hou-lo-mien-to, Tai-tçong, Hiuen-tce se lauva sur les mourut dans cet intervalle, & il y eut frontieres occidentales du Tibet, où il beaucoup de troubles dans ce pays. Un rassembla les troupes des Royaumes voides principaux Officiers nommé Olo- fins, & alla attaquer les Indiens. Il les nachun, envoya des troupes contre batrit, & fit prisonnier le nouveau Rois Introd. Tom. I. Part. I,

H

LES,

An du | Après FAMILLES

Cycle.

Cycle. J. c. IMPÉRIA HIUEN-TÇONG-hoam-ti , fils de Joui-trong, 58 33

756 vécut 78 ans , regna 45 ans, abdique la couronne à la feptieme lune. L'an

713 les peuples de Kaschmir (a) en-
voyent des Ambassadeurs à la Chine.

L'an 714 le Roi du petit Porout (Po-liu)
vient à la Chine.
L'an 715 le Roi de Fergana , attaqué par les Tou-

fans ou Tibetans , demande du secours aux
Chinois , qui le rétablissent; les Arabes & d'au-
tres nations voisines dans le Maouarennahar fe
foumettent aux Chinois.

L’an 719 les peuples de Kiu-mi , de Kam &
de Han attaqués par les Arabes , demandent
du secours aux Chinois. Le Roi de Samarcande
envoye un traité d'Astronomie.

L'an 720 plusieurs peuples voisins du Kafchmir font excités par les Arabes à se révolter contre les Chinois ; mais ils restent fideles.

L'an 739 Arslan-Tarkhan , Roi de Fergana,
donne du secours aux Chinois.

L'an 741 le Roi de Schasch se plaint des
Arabes & demande des troupes aux Chinois.

L'an 743 les Gétes du Maouarennahar en-
voyent des Ambassadeurs à l'Empereur.

L’an 750 Kao-sien-tchi , général des troupes Chinoises , bat le Roi de Schasch.

L'an 751 le même général fut défait par les Arabes, qui vouloient prendre les quatre garnisons, c'est-à-dire , Khoten, Kaschgar, Akfou & Haraschar. Cette bataille fe donna près de Taraz.

L'an 752 un Roi de Tçao , dans le Maoua-
rennahar, demande aux Chinois la permission
d'attaquer les Arabes qui avoient des habits
noirs, c'est-à-dire , les Abbaslides , mais on
ne lui permet pas.

L'an 753 le Gouverneur des quatre garni-
fons bat les peuples du grand Porout.
(a) La capitale de ce pays étoit ap-

étoit située sur le bord d'une grande ripellée Po-lo-vou-hoan-pou-lou, & elle viere nommée Minasieto.

56

An du Après
Cycle.

FAMILLES
Cycle. J. c.

IMPÉRIAL'an 754 plusieurs petits Royaumes voisins

LES. de la Perse, ou qui en font partie , envoyent des Ambassadeurs à la Chine. · L'an 756 le Roi de Khoten vient au secours de la Chine où un rebelle, nommé Gan-lo-chan,

faisoit le defordre. So-TÇONG-hoam-ti , fils d’Hiuen-tçong , vécut 39 | 762 52 ans , regna 7 ans; meurt à la cinquieme lune.

L’an 758 il y avoit à la cour des ambaffadeurs du Khalife.Il en vint aussi de Samarcande.

Dans la même année les Arabes & les Perfans qui demeuroient à Kanton , assiégent cette ville, pillent & brulent tous les magasins, & s'en

retournent sur leurs vaisseaux. Tai-TÇong-hoam-ti, fils de So-tcong, vécut 52

779 ans, regna 17 ans; meurt dans l'été à la cin

quieme lune. Te-rçong-hoam-ti, fils de Tai-cong, vécut 64 59 ans , regna 26 ans; meurt à la premiere lune.

L'an 798 le Khalife Ha-lun (Haroun ) envoya des ambassadeurs à ce Prince. CHUN-TÇONG-hoam-ti , fils de Tetcong, vécut

46 ans , regna 8 mois; non compré. Il abdi

que l'Empire à la huitieme lunc. HIEN-TÇong-hoam-ti, vécut 43 ans , regna 15 37 820

ans; meurt dans le printems à la premiere lune. L'année entiere eft comptée dans son regne.

L'an 807 l’Empereur envoie Kao-lien-tchi dans le Royaume de Porout (a). Ce Général fait prisonnier le Roi du pays. Plusieurs peuples

voisins envoient des ambassadeurs aux Chinois. Mo-TÇONG-hoam-ti, fils d’Hien-tcong , vécut

41 30 ans, regna 4 ans; meurt dans le printems à

la premiere lune. KIM-TÇong-hoam-ti , fils de Mo-tçong , vécut 43

826 18 ans , regna 2 ans; tué à la douzieme lune.. VEN-TÇONG-hoam-ti, fils de Mo-tcong , vécut 57

22

805

22

[ocr errors]

824

Iso 1 840

(a) Les Chinois distinguent deux à l'occident du grand, & l'un & l'autre Royaumes de ce nom, l'un nommé le confinent d'un côté au Tibet, & de l'augrand, & l'autre le petit , & ils pronon- tre à l'Inde septentrionale. cent Pou-liu. Le petit Porout est situé

« AnteriorContinuar »