Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors]

dit le Roi , je n'ai dit que ce que j'avois ous dire. Et comme ils lui en demanderent l'auteur, il dit que c'étoit Leudaste. Alors tous les Evêques furent d'avis que Leudaste qui s'étoit absenté, fût excommunié de toutes les Eglises, comme auteur du scandale, & calomniateur de la Reine & d'un Evêque , & ils en écrivirent une lettre qu'ils envoierent aux Evêques absens.

On rapporte ce concile de Braine à l'an 580. XLIII.

Quatre ans après , & vers le commencement Conver- de Septembre 584, le Roi Chilperic conclut le Gon de S. Herme- mariage de sa fille Rigonte , avec Recarede fepigilde. cond fils de Levigilde Roi des Visigots en Ef

Greg. VI. pagne. Levigilde après avoir eu deux fils d'une 14.7. bit. premiere femme, Hermenigilde & Recarede,

IdV. 6.39.

se remaria avec Gosvinte , veuve d'Athanagilde auffi Roi des Visigots, dont elle avoit eu Brunehaut femme du Roi Sigebert. Levigilde maria fon fils ainé Hermenigilde avec Ingonde, fille de Sigebert & de Brunehaut , & par consequent petite fille de Gofvinte : qui la reçut en Espagne avec grande joie. Mais la religion les divisă bien-tôt : car Ingonde étoit Catholique très-fidéle, & Gofvinte Arienne très-passionnée. Elle voulut perfuader à fa petite fille de se faire rebaptiser ; & n'aiant pû la gagner par ses caresses, elle entra en fureur, la prit par les cheveux, la jetta par terre , la frapa long-tems à coups de pied ; & l'aiant mise en sang, la fit dépouiller & plonger dans une piece d'eau, pour la rebaptiser par force : mais Ingonde demeura toûjours Catholique.

Elle convertit même Hermenigilde son mari: car le Roi Levigilde son pere , lui aiant donné

Seville pour y faire fa residence, Ingonde le pressa Greg. M. tant de se faire catholique , & faint Leandre Ill. dial.

Evêque de Seville l’instruilit si bien, qu'il se conGreg. Tur, vertit après une longue resistance. A la confirmaVbiß. 6.39

>

:

1

tion

&. 31.

[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

tion il fut nommé Jean, mais il n'est connu que
fous fon ancien nom d'Hermenigilde. Le Roi
fon pere aiant appris fa conversion, commença
à persecuter tous les Catholiques : plusieurs furent
bannis ou dépouillez de leurs biens: d'autres battus, ljud. hist.
emprisonnez, mis à mort, par la faim ou par divers Goth .

Ara.607
fupplices. Plusieurs Evêques furent releguez, les £12.607.
Eglises privées de leurs revenus & de leurs pri-
vileges. Grand nombre de Catholiques furent
pervertis par la crainte ou par les liberalitez du
Roi : il en fit rebaptiser quelques-uns , & des
Evêques mêmes, comme Vincent de Saragoce:
c'étoit l'an 580. onziéme du regne de Levigilde. Jo. Biclari
Mais l'année suivante 581. il afsembla à Tolede un
concile de ses Evêques Ariens , où il fut resolu
qu'on ne rebaptiseroit plus ceux qui se conver-
tiroient de la Religion Romaine ; & que l'on se
contenteroit de leur imposer les mains, & leur
donner la communion. Il fut aussi refolu que
l'on diroit : Gloire au Pere par le Fils dans le Saint-
Esprit; & ces décisions furent cause que plusieurs
Catholiques se pervertirent.

Cependant Hermenigilde fçachant que son pere cherchoit à le perdre , voulut s'appuier du secours des Grecs. D'un côté il envoia faint Lean- Greg praf. dre à C.P., d'ailleurs il traita avec le Gouverneur

in 'fob.

Greg. Tur. du peu que l'Empereur avoit encore en Espagne, V. hif. 39 qui faisoit la guerre aux Visigots , pour le conferver. Ainsi Hermenigilde se revolta ouvertement: ne fçachant pas, dit Gregoire de Tours,

VI. hits

6. .
le jugement de Dieu qui le menaçoit, pour s'at?" 43.
taquer à fon pere, tout heretique qu'il étoit.
Mais il craignoit tellement le ressentiment de
son pere , qu'il refusa une conference proposée
de fa part. Ce que voiant Levigilde, il corrom-
pit le Gouverneur Grec moiennant trente mille
sous d'or : puis il marcha contre son fils , qui
s'avança contre lui , aiant laissé fa femme dans

Аа 6

Seville.

[ocr errors]

VIII.

Seville. Mais quand il fallut venir aux mains, les Grecs abandonnerent Hermenigilde , qui fc refugia dans une Eglise voisine : pour ne pas s'exposer à perir de la main de fon pere , ou le faire perir de la fienne. Levigilde lui envoia Recarede son autre fils , qui lui promit avec ferment qu'il ne seroit point maltraité. Hermenigilde demanda que

le Roi son pere vint dans l'Eglise; il fe profterna à ses pieds : Levigilde le releva, le baisa , lui dit des paroles de tendresse , & le mena à son camp. Mais ensuite il fit figne à ses gens qui le prirent , & le dépouillerent de ses habits pour lui en donner de pauvres. On lui ôta tous ses domestiques à la reserve d'un seul, & on le mena en éxil à Valence. C'étoit l'année

583., feconde de l'Empereur Maurice, & feizió70. Bislar. me de Levigilde. Il ne put prendre Ingonde Greg. VI. femme d'Hermenigilde , qui demeura entre les kif? ::43. mains des Grecs : mais comme ils l'amenoient à 6.28. l'Empereur , avec son fils encore enfant , elle

mourut en chemin. Levigilde craignit que le Roi Childebert frere de cette Princefle , ne lui fît la guerre pour la vanger : c'est pourquoi il chercha l'alliance de Chilperic, & traita du mariage de son second fils Recarede, avec Rigonte fille de ce Roi : mais, avant qu'elle arrivât en Espagne, Chilperic fut tué ; & ce mariage demeura fans execution. Saint Leandre Evêque de Seville étant arrivé à C. P. de la part d'Herme

nigilde, y trouva un nouycau Patriarche & un XLiv, nouvel Empereur. XLIV. Jean le Le Patriarche Eutychius vécut encore quatre ans depuis fon rétabliffement, & fit plufieurs

... Patriarche miracles. Etant âgé de soixante & dix ans il Vitafana. tomba malade : l'Empereur Tibere le vint visiEi urych.wp. ter, & le faint Evêque lui predit qu'il mourroit Bol.6.

bien-tôt lui-même. Saint Gregoire étoit alors

. Greg xiv, malade d'une fiévre violente ; & il apprit de ses Mor, 6.29

amis,

jeuneur

de

[ocr errors]

2

:

[ocr errors]
[ocr errors]

amis, qui alloient visiter Eutychius, que prenant
en leur presence la peau de sa main, il disoit : An. 582.
Je confesse que nous ressusciterons tous en cette
chair. Ce qui fut cause qu'après fa mort Saint
Gregoire ne poursuivit plus cette erreur : d'au-
tant plus qu'il n'y avoit presque personne qui la
suivit. Eutychius mourut le dimanche de l'octa-
ve de Pâque, cinquiéme d'Avril 582. Mais l'Eglise
Greque honore sa memoire le fixiéme. Six jours Menol.'
après on élut en fa place Jean , Diacre de la 6. Apr.
grande Eglise de Constantinople , surnommé le Theoph.
Jeûneur, qui tint le fiege treize ans.

P.213.
L'Empereur Tibere se sentant malade, declara xlv.
Cesar Maurice le cinquiéme jour d'Août de la Mort de

Tibere. même année 582., indiction quinziéme. Il lui

Maurice fit épouser sa fille Constantine , & en même Empereur. tems le fit couronner Empereur par le Patriar- Chr.Pafcho che Jean, le treiziéme du même mois : puis il P. 376. mourut le lendemain , aiant regné quatre ans ibid.

Theopho depuis la mort de Justin. Maurice en regna vingt. Il étoit né à Arabiffe en Cappadoce, d'une fa. Evagr. V. mille originaire de Rome. Tibere lui avoit donné hift.c.19. le commandement de ses armées, dont il s'étoit aquitté avec honneur. C'étoit un homme de quarante-trois ans : sensé , fobre , grave , qui fe communiquoit peu , & n'écoutoit pas toutes fortes de discours. Il donna dès le commence- Evagr. VI. ment de fon regne de grands exemples de cle- 6, 8, mence. Il étoit ami de faint Gregoire, & l'estima jusqu'à le faire parrain d'un de ses enfans.

Maurice étant devenu Empereur , fe fouvint de la prediction de faint Theodore Siceote. Car Vita fandt l'Empereur Tibere l'aiant envoié contre les Per- Theod ap. fes, comme il revenoit après les avoir vaincus, passant en Galatie , & touché de la reputation nisi. de ce Saint : il vint le trouver dans la caverne où il demeuroit, fe profterna à ses pieds , & le pria de demander à Dieu , que fon voiage auprès de

l’Empe

Bol. 22.

Apr. 6. 7.

[ocr errors]

:

[ocr errors]

te.

l'Empereur fût heureux. Le Saint après avoir prié, lui dit : Mon fils , si vous vous souvenez du Martyr faint George, vous connoîtrez bientôt que vous serez élevé à l'empire , & alors je vous prie de nourrir les pauvres. Comme Maurice avoit peine à le croire , faint Theodore le tira à part, & lui dit nettement qu'il seroit Empereur. La prediction étant accomplie, il lui écrivite se recommandant à ses prieres, & l'exhortant à lui demander ce qu'il voudroit. Saint Theodore le pria de donner à son monastere du bled pour les pauvres. Maurice en accorda fix cens boisseaux par an, & envoia une coupe à

faint Theodore. XLVI. Ce Saint étoit né dans la Galatie même à SiCommen. ceon près d’Anaftafiople. Sa mere qui étoit procemens de ftituée dans une hôtellerie, eut cet enfant d'un Saint Theo dore Siceo Officier , qui paffoit pour aller gouverner une

province. Elle le fit baptiser incontinent après Picas. J. sa naissance, prit grand soin de son éducation,

& fe reduisit elle-même à une vie reglée. Dès
fon enfance il eut une devotion particuliere

à faint George , dont il y avoit une Eglise sur
* 2. une montagne voisine. Il embraffa très-jeu-

ne la vie Solitaire , & fe tint enfermé dans
une caverne, depuis Noël jusques au diman-
che des Ramcaux, ne mangeant que le fa-
medi & le dimanche, encore n'étoit-ce que des

fruits & des herbes ; & il obferva ce jeûne le 5. 3. 11. reste de sa vie. Theodose Evêque d'Anastasio

ple, touché de ses vertus , l'ordonna Prêtre,
6.4. quoiqu'il n'eût encore que dix-huit ans. Ensuite

Theodore alla à Jerufalem, & reçut l'habit mo-
nastique dans la Laure de Chozeba, près le Jour-
dain. Etant revenu en son païs , il se fit faire
une cellule de fer comme une cage, & une au-
tre de bois pour l'hiver : mais elles n'avoient
point de toit. Il étoit lui-même tout chargé de

[ocr errors]

fer,

« AnteriorContinuar »