Imágenes de páginas
PDF
EPUB

C. D'Es-la mechanceté ou de la bonté des PENCE.

femmes.

34. De Cælorum animatione. Parif. 1571. in-8°. Cet Ouvrage eft curieux & rempli de beaucoup d'érudition facrée & profane. L'Auteur nous apprend dans fa Préface datée du mois de Juin 1571. qu'il l'entreprit à l'occafion d'une nouvelle édition qu'on fe proposoit de faire à Paris des Œuvres du Cardinal Conarini, mais à laquelle le Cenfeur faifoit difficulté de confentir, parce que ce Cardinal femble dire que les Cieux font animez. D'Efpence ayant été confulté fur ce point, répondit au Cenfeur que cela ne devoit point l'arrêter, parce que c'étoit une chofe qui ne touchoit point à la foi, & qui ne regardoit point les Theologiens, mais les Philofophes. Il avoit déja mis fur le papier plufieurs choLes fur cette queftion, qui avoit été agitée en Sorbonne quelques années auparavant; il prit de là occafion de revoir ce qu'il avoit écrit fur cette matiere, & de l'approfondir; ce qu'il fit dans ce Traité, où après avoir rapporté fort au long les fen

[ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

timens des Anciens fur l'ame des C. D'ESCieux, il conclut qu'il faut foû- PENCE. mettre les raifonnemens Philofophiques à la Foi; que c'étoit autrefois une chofe indifferente de croire que les Cieux fuffent animez, mais que c'eft maintenant une erreur, puifque l'Eglife l'a condamnée.

35. De triplici languore fpirituali, bumano, angelico & divino. Il s'agit dans cet Opufcule des defirs des créatures fpirituelles fur la terre, dans le Purgatoire & dans le Ciel.

36. Collectarum Ecclefiafticarum Liber unus. Parif. 1566. in-8°. Ce font les Oraifons du Miffel Romain mifes en Vers Latins.

37. De Collectarum in Ecclefia Latina origine, antiquitate, autoribus, feu inventoribus, ratione atque ufu; de Filii item & Spiritus-Sancti invocatione,& facrorum Bibliorum & Scriptorum Ecclefiafticorum divina Poëft Commentarius: avec l'Ouvrage précedent.

38. Sylva cui titulus: Godo, feu Vita S. Godenis cum Scholiis. Parif. 1565. in-8°. It, dans le fecond tome des Actes des Saints de l'Ordre

C. D'Es-de S. Benoît, p. 465. S. Goden, ap. PENCE. pellé maintenant S. Gand, étoit un Abbé Benedictin, qui bâtit au sep tiéme fiecle à Oye dans le Diocese de Troyes une Abbaye, qui prit fon nom, & qui fut dans la fuite changée en Prieuré, & foûmife à l'Abbaye de Montier-la-Celle près de Troyes, afin que ce Monaftere, qui étoit alors fort riche, aidât de fes biens celui de S. Gand. Ce Prieuré eft maintenant uni au Seminaire de Troyes. D'Efpence avoit eu ce Benefice, & ce fut ce qui l'engagea à composer ces vers à la loüange du Saint dont il portoit le nom. Il y travailla de même qu'à fes autres Poëfies, lorfque fe trouvant à la campagne fans Livres, il manquoit d'occupation.

39. Sermo fuper hodierno fchif

mate.

40. De Euchariftia ejufque adoratione Libri quinque. Parif. 1573. in8. D'Efpence n'acheva cet Ouvrage que trois mois avant fa mort, & ne put le publier lui-même, mais il commit ce foin à Genebrard, qui le fit imprimer.

[ocr errors]

41. Libellus de privata & publica C. D'ESMiffa, à la fuite de l'Ouvrage pré- PENCE. cedent. C'est un Recueil des Paffages des Peres, des fentimens des Theologiens & des Loix de l'Eglife fur le fujet qui y eft traité, L'Auteur y paroît bien perfuadé qu'anciennement on ne difoit point de Meffes en particulier, qu'il n'y eût des Fideles qui y affiftaffent, & y reçuffent la Communion, & qu'il fouhaitoit que cet ufage fût rétabli.

42. Son Teftament qui eft fort au long,& par lequel il fait un grand nombre de legs aux Eglifes, aux pauvres & à fes amis, fe trouve dans le premier tome de l'Hiftoire du College de Navarre de M. de Launoy, P. 344.

Cet article eft tiré d'un Memoire du R. P. le Pelletier, Chanoine Regu lier de S. Jacques à Provins.

V. de Launoy, Hiftoria Navarra Gymnafii. Du Pin, Bibliotheque des Auteurs Ecclefiaftiques. De Thou Eloges avec les Additions de Teiffier.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

N. SAN

SON.

NICOLAS SANSON.

Icolas Sanfon naquit à Abbe

N

de Pon

thieu le 20. Decembre de l'année. 1600. Il étoit fils de Nicolas Sanfon & de Marie Thomas, tous deux de familles diftinguées dans cette Ville. Il fut mis par fon pere, avec deux de fes freres, au College des RR. PP. Jefuites d'Amiens pour y faire fes études, & il fut celui des trois qui s'appliqua en particulier, comme fon pere, à la Geographie. Le fecond fe fit Docteur de Sorbonne, & le troifiéme fut Religieux de S. François.

On a de M. Sanfon leur pere quelques Ouvrages de Geographie, comme un Traité de l'Allemagne, &c. Nicolas Sanfon, qui étoit l'aîné de fes freres, fe porta d'inclination. naturelle à la Geographic, & dirigea toutes fes études vers cette fcience, dans laquelle il a fans con-tredit excellé.

[ocr errors]

01

Dès l'âge de 18. à 19, ans

ans il avoir

« AnteriorContinuar »