Imágenes de páginas
PDF
EPUB

M. Kerfeboom, que fi tout le monde qui vient s'établir à Paris y arrivoit à l'âge de 18 ans, leur mortalité feroit un fur 38. Le d'enfans qui

peu

reviennent de nourrice, arrivent à Paris à l'âge de 3 ou 4 ans ; leur vie moyenne ou leur mortalité est alors un sur 44: mais comme le nombre des enfans qui reviennent de nourrice, n'est pas bien considérable, & que la plûpart n'en reviennent pas en bien bon état, on.peut fans craindre aucune erreur bien fenfible, mettre la mortalité à un fur un fur 40, les uns portant les autres. Or il meurt à Paris, année commune, 20000 perfonnes, ou un peu moins. Il y a donc à Paris un peu moins de 800000 ames, ou tout au plus 800000; ce qui eft beaucoup moins que bien des gens ne croyent.

Si on ajoute tous les nombres des personnes vivantes de l'ordre de M. Kerseboom, la somme fera 48956, comme on a déja vu; fi on ajoute seulement tous ceux qui font au-deffous de l'âge de 26 ans, la fomme fera 24413, qui eft à peu près la moitié de la précédente; ce qui fait voir qu'il y a communément autant de personnes audeffous de 25 ou 26 ans, qu'au-deffus. On trouvera de la même maniere que ce qui eft avant l'âge de 16 ans, eft le tiers du monde, de même que ce qui eft après 38.

Cet

Cet Ouvrage étoit déja fous la Preffe, & bien avancé,lorfque M. le Curé de S. Sulpice de Paris a' fait imprimer l'Etat des Baptêmes & des Morts de fa Paroiffe pour les trente dernieres années ; je le mets ici, parce qu'il tend à confirmer plufieurs remarques que j'ai faites fur mes autres recherches.

ans,

On voit par cet Etat, que dans l'espace de 30 ans, il eft mort dans la Paroiffe de S. Sulpice 17 filles, femmes mariées ou veuves, à l'âge de 100 & qu'il n'y eft mort que 5 hommes du même âge; qu'il y eft mort 9 femmes à l'âge de 99 ans, & feulement 3 hommes; 10 femmes à l'âge de 98 ans, & point d'hommes : enfin il y eft mort 126 femmes, & feulement 49 hommes au-delà de 90 ans : les femmes vivent donc plus long-tems que les hommes, ainsi que l'a remarqué M. Kerseboom, & qu'on a dû le conclure par l'ordre de mortalité des Religieuses, comparé à ceux des Religieux.

Le nombre total des hommes, c'est-à-dire, garçons, & hommes mariés ou veufs, est moindre que celui des femmes de 394; & il y a avant l'âge de 10 ans 996 garçons morts plus que de filles : les nombres des femmes qui font mortes dans les autres âges, doivent donc être plus grands que ceux des hommes; il arrive pourtant

N

qu'il y a encore plus de garçons morts entre 10 & 20 ans, que de filles ou femmes; il ne paroît pas par cet Etat qu'il y ait entre 10 & 20 ans un âge plus critique pour les filles que pour les garçons.

Il y a 10137 femmes & 8751 hommes morts après l'âge de 30 ans : fi les nombres des femmes mortes à chaque âge en particulier étoient proportionnés à ceux des hommes, eu égard aux deux fommes totales 10137 & 8751 qui restent à mourir après l'âge de 30 ans, il devroit y avoir 2556 femmes mortes depuis 30 ans jusqu'à 45 ans, & il n'y en a que 2315; il devroit y en avoir 3042 depuis l'âge de 45 ans jusqu'à 60 ans, & il n'y en a que 2442. On n'apperçoit pas plus ici qu'auparavant qu'il y ait entre 30 & 60 ans un âge plus critique pour les femmes que pour les hommes; au contraire à en juger par cet état, il feroit bien plus critique pour les hommes que pour les femmes.

Le nombre total des garçons morts, est plus grand que celui des filles, parce qu'il y a bien plus de garçons qui ne fe marient pas, que de filles; d'ailleurs la Paroiffe de Saint Sulpice eft remplie d'une quantité prodigieufe d'Hôtels ou grandes Maisons, où il y a beaucoup plus de Domestiques garçons, que filles.

On voit dans cet Etat moins d'hommes mariés morts, que de femmes mariées, parce qu'il y a bien plus d'hommes qui fe marient deux ou trois fois, que de femmes; les premiers font beaucoup plus fujets que les dernieres à fe trouver veufs dans un âge peu avancé,à cause des fuites de couches, & parce qu'ils trouvent bien plus aisément à fe remarier que les femmes veuves, furtout fi elles font chargées d'enfans: auffi y voiton plus de femmes veuves que d'hommes veufs.

,

Il y a plus de femmes mariées mortes avant l'âge de 20 ans, que d'hommes mariés, cela doit être par deux raisons. 1o. On marie bien plus de filles avant l'âge de 20 ans › que de garçons. 2o. Les fuites de couches font, comme je l'ai déja dit plufieurs fois, très - fâcheufes aux femmes qui ne nourriffent pas leurs enfans. Les deux mêmes raisons fubfiftent jufqu'à 30 ans, & même jusqu'à 45 ans, sur-tout la derniere, parce qu'il s'agit ici de femmes mortes dans une Paroiffe de Paris; mais elle ne feroit pas recevable, ou elle feroit du moins bien foible, à l'égard des femmes qui nourriffent leurs enfans.

Il paroît, ainfi qu'on a dû le fentir ou le conclure de ce que j'ai dit ci-devant, qu'on vit plus long-tems dans l'état du mariage, que dans le

[ocr errors]

célibat. Le nombre des garçons qui font morts depuis l'âge de 20 ans, eft un peu plus de la moitié de la fomme des hommes mariés & veufs morts depuis le même âge de 20 ans ; il n'y a cependant que 6 garçons qui ayent passé l'âge de 90 ans, & il y a 43 hommes mariés ou veufs qui ont paffé le même âge. Le nombre de filles qui font mortes depuis l'âge de 20 ans, eft prefque le quart de la fomme des femmes mariées ou veuves mortes depuis le même âge; il n'y a cependant que 14 filles qui ayent passé l'âge de 90 ans, & il y a 112 femmes mariées ou veuves qui ont été au-delà du même âge.

Pendant les mêmes 30 années il a été baptisé dans la Paroiffe de Saint Sulpice 69600 enfans, dont 35531 garçons, & 34069 filles; ce qui est à très-peu de chofe près comme 24 est à 23.

Depuis 1720 il a été baptifé à Londres, année commune, 17600 enfans par an, ou environ; & il y eft mort 26800 perfonnes. Là le nombre des morts furpasse de beaucoup celui des naissances: & au contraire il y a à Paris plus de Baptêmes que de Morts; çar année commune il a été baptisé dans la Paroiffe de Saint Sulpice, 2320 enfans, & il n'y eft mort que 1618 personnes. Il est vrai que par l'Etat général qu'on

« AnteriorContinuar »