Histoire romaine, depuis la fondation de Rome jusqu'à la bataille d'Actium, c'est-à-dire jusqu'à la fin de la République, Volumen1

Portada
chez la veuve Estienne [puis], 1739

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 447 - Gyrifœniens étoient entrés , il ne fit pas la même faute qu'ils avoient faite; car, il y plaça un corps...
Página 20 - Faustule, frappé d'un prodige si étonnant, emporta les deux enfans dans sa bergerie , et les remit à sa femme Laurentia pour les élever. Quelques-uns prétendent que les débauches de cette femme lui avoient fait donner par les bergers le nom de louve , et q"ue c'est ce qui a donné lieu à ce récit fabuleux. C'est ainsi que Romulus et Rémus naquirent : c'est ainsi qu'ils furent nourris.
Página 19 - Tite-Live , ni les dieux ni les hommes ne la mirent, rent,foit elle^foit fes enfans,à l'abri de la cruauté du Roi. Il commanda qu'on l'enfermât chargée de chaînes dans une étroite prifon, & qu'on jettât fes enfans dans le Tibre. Par une...
Página 388 - Valére, qui craignit qu'on ne le foupçonnât d'avoir favorifé cette fuite, & que l'on ne prît l'audace de ces filles pour une perfidie des Romains , les renvoia fur le champ à Porfena.
Página 501 - Av.jC que dans le tems que nous travaillions de concert à la réunion des deux Ordres de la. République , aucun Patricien n interrompit ceux qui étaient chargés des intérêts du Peuple, &• qu'on en convint même exprès, afin que chaque parti pût expofer fes raifens avec plus d'ordre & de tranquillité.
Página 54 - En a vertu de ce pouvoir , il leur étoit permis de les mettre en prifon , de les faire battre de verges, de les charger de fers , de les enyoier travailler a la campagne , de a In libères fupre- j efto : venundare, peina patrum auftoïkas I ciderelicetcjo
Página 166 - ... le fein , verfe des torrens de larmes, fait retentir le nom de fon époux avec des cris lamentables , & jettant fur fon frère des regards étincelans de fureur : Tu triomphes , lui dit-elle , le plus méchant de tous les hommes : tu t'applaudis de m'avoir privée d'un époux le feul objet de ma tendreffe.
Página 69 - Acron. Les Troupes, rangées en ordre de bataille, chantoient des hymnes en l'honneur des dieux, & par des vers greffiers & des chanfons militaires , célébraient les louanges du Vainqueur.
Página lxxii - ... et les mœurs, ou, pour dire tout en un mot, le caractère tant des peuples dominans en général que des princes en particulier, et enfin de tous les hommes extraordinaires, qui par l'importance du personnage qu'ils ont eu à faire dans le monde , ont contribué en bien ou en mal au changement des Etats et à la fortune publique.
Página 315 - Lucrèce, qui avoit été à l'épreuve de la crainte de la mort , ne put tenir contre celle de l'infamie. Le jeune prince , ayant satisfait sa passion , retourna chez lui comme en triomphe.

Información bibliográfica