Histoire de François Premier, roi de France, dit le grand roi et le père des lettres, Volumen2

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 157 - S'il me faict bien dire d'Auvergne. XL DU LIEUTENANT CRIMINEL ET DE SAMBLANÇAY (1527) Lors que Maillart, juge d'Enfer, menoit A Montfaulcon Samblançay l'ame rendre, A vostre advis, lequel des deux tenoit Meilleur maintien? Pour le vous faire entendre, Maillart sembloit homme qui mort va prendre Et Samblançay fut si ferme vieillart, Que l'on cuydoit, pour vray, qu'il menast pendre A Monfaulcon le lieutenant Maillart.
Página 560 - ... soit suivi d'une troupe nombreuse; il s'arrête pour l'observer et pour donner le loisir à ses soldats de s'assembler autour de lui; en même temps il fait sonner la charge. Au bruit des trompettes, un nouveau saisissement fait rentrer en lui-même le porte-enseigne , qui, dirigeant mieux sa course, fuit vers la ville, où il rentre par la brèche à la vue de Bourbon. «. Mes amis , s'écrie ce général, « suivons la route que le ciel prend soin de nous tracer lui
Página 158 - Paris, comme les autres criminels qu'on y menait, avant de les pendre à Montfaucon. Là, pour obéir à la coutume, on lui fit recevoir de...
Página 163 - ... décapité. Soliman, qu'il avait assuré d'un succès prochain , redoubla d'ardeur. Plus de quarante mille Turcs avaient péri sous les coups des chevaliers; les fatigues et les maladies en avaient emporté un nombre à peu près égal. La place avait été battue de plus de cent vingt mille coups de canon; elle...
Página 304 - On ne lit point fans verfer des larmes de tendreflè , d'admiration & de plaifir , tout ce qu'il a fait pour l'humanité , pour la gloire & pour la galanterie. La bienfaifance qui embellit & anima toutes fes vertus , joint un intérêt touchant à l'éclat impofant de fa reputation.
Página 187 - France eut été bien empêché d'en faire un pareil , tant pour la grande abondance des vivres, que pour les tournois, mascarades , danse et assemblées de gentilshommes : car il s'y en trouva fort grand nombre.
Página 495 - Vendôme , le duc d'Albanie, le cçmte de Saint Paul, le comte de Guise, le maréchal de Lautrec , le comte de Laval , le marquis de Saluces , les seigneurs de Rieux et de Brezé, le maréchal de Montmorency, l'amiral Brion, et le maréchal d'Aubigny. Le Roi conserva long-temps un ressentiment profond du traitement qu'il avoit éprouvé en Espagne. Bayle rapporte une lettre de Palamède...

Información bibliográfica