Imágenes de páginas
PDF
EPUB

L'an 1122

de Tyr.

lin Comte d'Edesse (a) & son parent Galeran , qu'il fit renApr. J. C.

fermer dans le château de Khortobret (6), refufant de leur Foulques de rendre la liberté pour une somme considérable qu'on lui Chartres offroit. Baudouin ]I s'avança ausfi-tôt vers Edesse pour rétablir

les affaires des Francs. Balak lui dressa une embuscade
l'attaqua dans le tems qu'il s'y attendoit le moins, & le fit
prisonnier. Il l'envoya dans le château où étoient renfermés
Joscelin & Galeran. Pendant que les Chefs des Francs déli-
béroient à Ascalon sur les affaires du Gouvernement que la
captivité du Roi rendoit épineuses, cinquante Arméniens
s'engagerent par serment à délivrer ces Princes. Habillés en
Religieux ils se rendirent au château avec des poignards sous

leurs habits , d'autres disent en marchands. Aussi-tôt qu'ils y L'an 1123. furent introduits, ils égorgerent tous ceux qu'ils rencon

trerent, s'emparerent du château & délivrerent les Princes.
Mais pendant que les Francs s'y fortifioient, les Turcs vin-
rent en faire le siége, & inftruisirent Balak de ce qui venoit
d'arriver. Joscelin étoit sorti pour aller rassembler des fe-
cours. Balak accourut avec ses troupes, & offrir à Baudouin
de lui donner un fauf-conduit pour se retirer à Edesse, s'il
vouloit remettre la place. Le Roi de Jérusalem rejetta
avec trop de promptitude ces propositions ; la place afliés
gée de toutes parts ne put tenir , elle fut prise, & le Roi fait de
nouveau prisonnier. Balak lui accorda la vie , ainsi qu'à un
de ses neveux & à Galeran; mais ils les fit conduire ena
chaînés à Harran. Les Francs qui venoient au secours du
Roi apprirent cette nouvelle à Tell-bascher, ils marcherent

alors vers Alep où ils firent quelques ravages. Soliman qui Aboulfedha y régnoit leur proposa de leur livrer la forteresse d'Athareb Benschou

à condition qu'ils feroient la paix avec lui ; mais Balak qui
craignoit que cette ville ne tombât entre leurs mains à cause
de la foiblesse de son neveu, vint aussi-tôt s'en emparer (c).

Après avoir resté pendant quelque tems dans Alep, il
alla faire le siége de Hierapolis, autrement Manbedge (d).

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

(a) L'an sis de l'Hegire.

(c) Dans le mois Dgioumadi elaoua
(b) Guillaume de Tyr la nomme de l'an 517 de l'Hegire.
Quartapiert ; Sanut , Quarta petra & (d) L'an 518 de l'Hegire,

Karta pet.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors]

celo Sanut,

qui appartenoit à un Emir appellé Hassan. Comme cette

Apr. J. C. ville étoit voisine du pays de Joscelin le jeune Comte d'E- L'an 1124. desse , & qu'il étoit dangereux pour ce Comte que Balak Aboulfidha s'en emparât, Joscelin rassembla promptement les troupes de Tyre d'Antioche & d’Edesse , & marcha vers Manbedge. Il se Foulquies de donna là un combat dans lequel Balak fut tué; toute son Charires, armée fut dispersée, & Hassan resta maître de Manbedge. Nos Historiens disent que Joscelin fit porter la tête de Balak à Antioche. Timourtasch fils d'Il-ghazi qui étoit dans l'armée de Balak, fit conduire son corps à Alep; il prit possession de cette ville (1) & s'en retourna ensuite à Maredin , qui étoit la capitale de ses Etats. Baudouin IJ Roi Jérusalem avoit Guale.Cang profité de cet évenement pour traiter de son rachat, & il l'avoit obtenu à condition qu'il payeroit une somme de cent mille Michaelis, sorte de monnoye alors en usage dans l’Orient. Lorsqu'il fut arrivé à Antioche , l'impossibilité de payer cette lomme & de racheter les ôtages qu'il avoit lailles, lui fit entreprendre , par le conseil de les Barons, le siége d'Alep. Il se joignit aux Arabes, dont l’Emir étoit appellé Dobais. Ils s'en approcherent tous ensemble, & Aboulfedia s'établirent dans les environs. Timourrasch, Prince fans Benschouw courage & plongé dans la mollesse, n'étant point venu au secours de cette ville , les habitans appellerent Aclancar el Bourski Roi de Moussoul; à son arrivée les Francs décamperent, Bourski prit possession d'Alep, & les Ortokides en perdant cette place, eurent moins de liaisons avec les Francs (6).

Ces Ortokides formoient alors deux Royaumes , l'un occupé par Housam eddin Timourtasch , l'autre par

Daoud fils de Sokman, le premier régnoit à Maredin & à Miafarekin , le second à Emed & à Khipha, villes situées au nord des pays que les Francs occupoient en Syrie. Des partis de Turkomans répandus dans la Syrie, ne laisserent pas cependant de faire encore quelques expéditions (c) sur les

nah.

(a) Le 20 de Rabi elaoual de l'an ghazi, Roi de Miafarekin; son frere Tio
378.

mourtaich quitta M2redin , pour aller
16) L'an 519 , dans le mois Rama- prendre pofleffion de Miatarekin,
khan , mourut l'Émir Soliman , fils d'Il (c) L'an 327 de l'Hegire.

L'an 1132•

de ce

terres des Croisés. Ils allerent vers le château de Tripoli, Apr. J. C.

& battirent les Francs; le Comte de Tripoli se sauva dans

la forteresse de Barin, où il fut assiégé par ces Turkomans; Aboulfedha

il abandonna cette place que ces Barbares continuerent d'investir; mais les Francs qui avoient rassemblé de nouveaux secours, vinrent leur liyrer bataille , ensuite les Francs

se retirerent à Raphnia , & les Turkomans s'en allerent. L'an 1137.

Les Historiens Orientaux ne nous ont conservé que peu Aboulfedha de détails sur la vie des Princes Ortokides. On sçait seuleAboulfa

ment que Timourtasch enleva (a) aux Mérouanides le châradge.

teau de d’Hetakh dans le Diarbekr, & qu'il mourut (b) enL'an 1152. suite, après un regne de trente ans , laissant (c) son Royau

me à son fils Nodgem eddin albi. Pendant le regne
Prince, Cara arslan surnommé Phakhreddin Roi de Khipha

& d’Emed qui avoit succédé à Daoud fils de Sokman, L'an 1161. s'empara (d) du château de Schatan , qui appartenoit à une L'an 1166. tribu de Kurdes, il mourut ensuite (e), & eut pour success

seur son fils Noureddin Mahmoud (f ).

On ignore en quel tems mourut Nodgemeddin. Il eue pour successeur son fils Cothbeddin il ghazi. Celui-ci laissa le le trône (8) à son fils Youlouc arslan surnommé Housamed

din. Bactimour Roi de Khelath & oncle de Cothbeddin Aboulfedha Aboulfa- fut déclaré Régent du Royaume, & un Officier nommé radge.

Nedham eddin el bacsch fut chargé de l'éducation du jeune Benschounah. Prince. Youlouc arslan tomba en démence, & NedhamAboulma- eddin prit soin dans la suite du Gouvernement. Le fameux hafen.

Saladin, maître alors de la Syrie, & qui avoit voulu s’emL'an 1185. parer de Khelath, vint assiéger Miafarekin , & s'empara (1) Aboulfedha de cette ville. Pendant le liége de cette place mourut Bohaeddin. Noureddin Mahmod fils de Cara arslan Roi de Khipha.

Il eut pour successeur son fils Cothbeddin Sokman, qui étoit encore enfant, & qui fut reconnu par Saladin. Ces petits

L'an 1184.

(a) L'an 532 de l'Hegire.

(6) Benelathir met sa mort à l'an 548.
Aboulfedha, Aboulfaradge & Benschou-
nah, en 547 ; Aboulmahasen, en 545,

(c) L'an 547 de l'Hegire.
(d L'an 556 de l'Hegire.
1e) L'an 5,62 de l'Hegire,

(f, On le nomme encore Mohammed.II eut pour successeur son fils Dhahireddin ou Cothbeddin Sokman, âgé de 10 ans.

(g) Il mourut l'an 580, dans le mois Dgioumadi elakher.

(h) Le 29 de Dgioumadi de l'an 585 de l'Hegire.

Princes

[ocr errors][ocr errors]

L'an 12001

Princes étoient alors exposés aux entreprises des Princes de

Apr. J. C. la famille de Saladin, Adel aboubekr assiégea Maredin (a), L'an 1198. quelques traîtres lui livrerent ses fauxbourgs; mais après Aboulfedha un an de fiége il fut obligé de décamper. Dans la suite Aboulfa

radge. Cothbeddin tomba du haut d'un toit & mourut (b); il voulut laisser son Royaume à un de ses Mameluks nommé Ayas, mais le peuple s'y oppofa , & choisit Mahmoud fils de Noureddin Mahmoud ; il fut surnommé Malek-el-salehNasereddin.

Dans la suite Adel Aboubekr de la famille de Saladin L'an 1269 envoya (e) son fils Aschraf mousa alliéger Maredin , il s'empara Aboulja: de toutes les places voisines, mais il ne put prendre cette ville, radge, & Daher fils de Saladin s'entremit pour faire la paix entre les deux Rois ; il fut arrêté que celui de Maredin donneroit cent cinquante mille piéces d'or, & qu'il tiendroit toujours une armée prête à marcher aux ordres d’Adel. Dans la suite Malek esaleh fut mené prisonnier en Egypte, d'où il se fauva & palla chez les Tartares qui le firent L'an 118 mourir (d).

LES SALGHOURIENS, OU ATABEKS DE PERSE.
Les Historiens Orientaux ne_nous inftruisent point de l'Herbeloto
l'histoire d'une autre branche de Turkomans qui régnoit dans
Schiraz , & que l'on appelloit les Salghouriens ou Atabeks de
Perse. Salgar surnommé Modhaffereddin est le fondateur
de cette nouvelle Dynastie, & il commença à régner dans
le tems que Masoud étoit Sulthan des Seljoucides de Perse,
il régna pendant treize ans, & eut pour successeur son fils Zen-
ghi (e), ensuite Taclah () fils de Ženghi; après celui-ci Tho-
grul fils de Salgar monta sur le trône, & l'occupa pendant
neuf ans. L'Empire passa ensuite à Abouschadgia saad (g)

(a) Dans le mois Ramadhan de l'an nent plus rien des Ortokides , & n'int-
594 de I Hepire.

diquent que quelques époques. Voyez à (6) L'an 397 de l'Hegire.

ce sujet les Tables.
(c) l'an 599 de l'Hegire.

(c) Zenghi regna 14 ans.
(a L'an 617 de l'H-gire, dans le mois (f) Il regna pendant 20 ans.
Sepher. Les Hiftoriens ne nous appren ($) Il regna pendant 29 ansa
Tom. 11. Part. Il

T

Apr. J. C.

son fils , & de lui à Aboubekr fils de Saad & surnommé Salgarschah qui ne régna que deux ans. C'est à ce Prince que

le fameux Poëte Sadi dédia son Gulistan. Les plus Sçavans hommes de son tems se rendirent à sa Cour, parce qu'il étoit le protecteur des Sçavans & le pere du peuple. Ses successeurs régnerent encore moins, Mohammed fut

que fept mois sur le trône, Mohammed schah huit mois, Seldgiouk schah cinq mois , & Aischah Khatoun fille de Saad un an. Elle vivoit du tems d'Houlagou Khan qui l'établit Reine de Schiraz. Elle fut mariée à un Prince Mogol, nommé Manghir timour , mais après la mort d'Aïschah, les Mogols s'emparerent de Schiraz (a).

ne

(a) Il faut consulter les Tables pour les époquesi

« AnteriorContinuar »