Imágenes de páginas
PDF
EPUB

tissant fon pouvoir de remettre les péchés. 54

ART. II. Aveugle de naissance guéri. Circonstances fingulieres qui démontrent la verité du miracle.

58 ART. III. Les efforts des Pharisiens pour obscurcir ce miracle , en établissant la vericé.

64 ART. IV. Un tel miracle est une preuve évidence de la divinité de Jesus - Christ & de les principaux myfteres. Profondeur des deffins de Jesus-Christ dans un miracle , qui réunit dans fes circonstances presque toutes les parties de la Religion Chrétienne.

69 ART. V. Résurrection de la fille du Chef de la Synagogue , précedée de la guérison d'une femme par le feul atrouchement de la frange de la robe de Jesus-Christ. Cercicude de Pun & de l'autre miracle.

74

CHAPITRE XXIII.

Continuation de la même matiere. Les miracles de Jesus-Christ sont indubitables , dos ils font des preuves convainquantes de fa divinité.

[ocr errors]

83

ART. I. Résurrection du Fils unique de la veuve de Naïm prouvée par des circonstances qui ne peuvent être fufpectes.

ART. II. Résurrection de Lazare. Preures certaines de fa mort.

.88 ART. IIl. Preuves manifeftes de la réfurrection de Lazare.

97 ART. IV. Consequences légitimes & nécesa faires d'un tel miracle , qui prouve tout , en prouvant que Jesus-Christ est la résurrection & la vie. Réponse à une objedion.

104

CH A P I TRE X X I V.

Nouvelles preuves de la verité des miracles faits

par Jesus-Chrift.

LIO

ART. I. Premiere preuve. Pouvoir donné par Jesus-Christ å fes Apôtres, & aux 72. Difa ciples de faire des miracles en son nom.

ART. II. Seconde preuve. Les calomnies.des Juifs , en attaquant certaines circonstances des miracles de Jesus-Christ, en démontrent la vérité.

IIS ART. III. Troisiéme preuve. Jalousie des habicans de Nazareth,

116 ART. IV, Quatrieme preuve. Les reproches que Jesus-Christ fait aux Villes où il avoit fait plusieurs miracles, établissent invinciblemenc leur certitude & leur notorité.

118 ART. V. Cinquiéme preuve. Tradition ancienne des Juifs, qui conviennent des miracles de Jesus-Christ , mais qui les attribuent à la prononciacion du nom de Dieu, ou à la magie. 119

ART. VI. Réfutacion de la calomnie des Juifs par rapport à la magie.

122

CHAPITRE X X V.

Témoignage rendu par saint Jean-Baptiste à Je

sus-Christ. Autorité d'un tel témoignage confąderé par rapport à toutes les circonstaaces qui l'accompagnent.

Art. I. Jean-Baptiste est certainement le Précurseur prédit par les Prophétes : & par consequent Jesus - Christ dont il a été le Précurseur, eit le Meslie.

129 ART. II. Autorité du témoignage de JeartBaptiste par l'union & le concours de plusieurs circonstances qui en démontrent la vérité. Prédiâion faite à Zacharie qui demeure muet.

132 ART. III. Fécondité d'Elisabeth âgée & stérile. La parole renduë à Zacharie. Prédiction claire du ministere futur de son fils. 135

ART. IV. Jean caché dans le désert jusqu'au jour de la manifestation , &

annonçant dès qu'il paroît que le Messie est

venu, quoiqu'il ne le connoisse point distinctement, est certainement instruit par une lumiere divine. 139

ART. V. Le carattere personnel de saint Jean , & l'idée qu'il a du Messie & de la vraie justice, fonc des preuves que sa mission est divine.

143 ART. VI. Le refus constant de saint Jean de passer pour le Messie , est une preuve convaincante de sa sincerité.

ART. VII. Les sentimens de saint Jean par rapport à Jesus-Christ dont il desire que la gloire augmente aux dépens de la sienne, donnent à fon témoignage une nouvelle dignité.

ART. VIII. Le martyre de saint Jean met le sceau à fon témoignage. Réflexious importantes sur le caractere de la fermeté, & sur fa pru. dence pour détacher de lui-même fes Disciples & les conduire à Jesus-Christ.

154 ART. IX. Force invincible de ces preuves réunies. Elles suffiroient quand elles feroient seules

158

146

CHAPITRE XXVI. La Naissance de Jesus-Christ révélée par les Ana

ges aux Pasteurs. Certitude de cette révélation, démontrée par sept réflexions importantes.

163 ART. I. Premiere Réflexion.

168 ART. II. Seconde Réflexion.

169 ART.III. Troisiéme Réflexion. 173 ART. IV. Quatriéme Réflexion. 175 ART.V. Cinquiéme Réflexion, 176 ART. VI. Sixiéme Réflexion.

379 ART. VII. Septiéme Réflexion, 18:1

CHAPITRE XXVII.

Adoration des Mages conduits à Bethléem par

une étoile miraculeuse. Massacre des enfans à Bethléem ego aux environs. Preuves de la rité de ces faits.

ART. I. Difficultés qu'on peut opposer à ce sécit, quand on n'est pas encore fidéle. 188

ART. II. Réponses générales à ces difficul. tés, qui se convercillent en preuves , quand elles sont considerées avec attention. 192

ART. III. Entiere imposibilité de nier des faits fi liés avec l'histoire publique , & dont toutes les circonstances sont inséparables. 195

ART. IV. Le silence de Joseph confirme la vérité des fairs qu'il fupprime.

192 ART. V. On satisfait en particulier aux difficultés qui ne sont désormais que de simples questions.

ART. VI. Mystere caché sous l'histoire de l'adoration des Mages, qui acheve d'en dé. montrer la vérité,

207

20I

CHAPITRE XXVII.

Témoignage du Pere Eternel rendu à Jesus-Christ

dans son batême , prouvé d'une maniere senfzble es convainquante par les circonstances de l'histoire , par des réflexions importantes , doo par l'éclaircissement du mystere caché dans le batême de Jesus-Cbrift.

ART. I. Circonstances qui ont préparé à ce témoignage , & qui l'ont accompagné. 217

ART. II. Usage qu'un esprit droit & sincere doit faire d'un témoignage fi décisif, rendu dans de celles circonstances. Réponse à quelques objections.

220 ART. III. Preuves de la vérité & de la certitude du cémoignage du Pere céleste, qu'on a droit de regarder comme des démonstrations, 228

ART. IV. Nouvelles preuves égales aux démonstrations, tirées du fond même du myftere du Batême de J. C. qui est visiblement audessus. de ce que l'esprit humain eut pû invencer. 229

CHAPITRE XIX.

ART. I. Promesse du miracle de la transfigur sation faite dans des circonstances importantes: accomplissement de cette promesse. 235

ART. II. Certitude du miracle prouvée par des réflexions simples & naturelles. 239

ART III. Nouvelles preuves de ce miracle plus particulieres, & qui en rendent la vérité plus fenfible.

2426 ART. IV. Non seulement le myftere de la transfiguration a été véritable & réel, mais il a dû l'être. Rapport néceffaire de couces les

« AnteriorContinuar »