Imágenes de páginas
PDF
EPUB

SUR

LES MATHÉMATIQUES,
Expliqués & démontrés par M. DIGARD dekerquette,

dans ses Conférences publiques.

Jean

1919. 1780.

PREMIER ESSA I

CONTENANT

LE CALCUL,
Dédié à S.A.S. Monseigneur le Comte d'Eu.

[ocr errors][merged small][merged small]

A PARIS,
Chez Ballard seul Imprimeur du Roi pour

la Musique,
& Noteur de la Chapelle de Sa Majesté, rue S. Jean

de Beauvais, à Sainte Cécile.

M D C C L I I.
Avec Approbation & Privilege du Roi.

i

[ocr errors]

6 Je. 24, EHR

MONSEIGNEUR

A SON ALTESSE SÉRÉNISSIME

1.79.34 LE COMTE D'EU, Grand-Maitre de l'Artillerie de France, &c.

[ocr errors]

History of scence
Harrhessonite
4 - 20-
9731

[blocks in formation]

En vous consacrant ces prémices de ma plume, je n'entreprendrai point de publier les vertus & les qualités éminentes qu’on admire en VOTRE ALTESSE SÉRÉNISSIME. Quand je réussirois selon mes væux, votre modestie rendroit

mes succès fuperflus. Cependant quoique vous prescriviez les bornes les plus étroites aux éloges les moins suspects, on fait, MONSEIGNEUR, qu’à la tête d'un Corps brillant distingué, vous faites une estime particuliére des Officiers qui possédent la Science à laquelle je m'applique; & quelque glorieux qu'il me soit d'avoir mérité le suffrage de la premiere Compagnie du monde savant, je prétens moins vous offrir un hommage digne de VOTRE ALTESSE SÉRÉNISSIME , que rendre un témoignage public du profond respect avec lequel je suis ,

MONSEIGNEUR,

DE VOTRE ALTESSE SÉRÉNISSIME,

Le très-humble & très-obecanı

Serviteur

Jigard

[ocr errors][merged small]

UOIQU'IL ait déja paru beaucoup de Traités sur les Mathématiques, j'ai crû pouvoir encore faciliter une Etude aussi importante qu’inépuisable. Si mes Essais ne sont pas brillans, j'espere qu'ils seront

utiles, Il n'en est pas des Principes Mathématiques comme de ceux ausquels on veut asservir un Auteur qui doit tout puiser dans son propre fonds. Dans une Science où l'on ne peut faire de progrès qu'au moïen d'un travail assídu, où les découvertes même les plus brillantes sont la récompense d'une Etude opiniâtre, aussi bien que le prix d'un effort de génie : où enfin on ne s'avance (pour ainsi dire) que la regle & le compas à la main; on ne peut trop recommander l'Etude souvent négligée des Elémens. C'est pourquoi j'ai pensé qu'un ordre nouveau , plusieurs idées que je crois également neuves , quelques principes rendus plus simples & plus généraux, pourroient en applanir les difficultés.

L'esprit humain né libre & peut-être rebelle, ne souffre de Maîtres qu'à regret. Impatient de tout joug, honteux d'avoüer ses foiblesses, il ne se plie qu'avec peine aux préceptes d'autrui. Il faut donc lui trouver un guide ingénieux qui n'affecte point l'air de Maître; qui réforme ses idées sans le révolter ; qui, par des principes aussi clairs que certains, le conduise à des conséquences inévitables, & le trompe enfin au profit de la raison. L'enchaînement des Principes Mashématiques ett pour nous ce Mentor habile que nous ne trouverions pas dans les feuls charmes de la vérité,

و

« AnteriorContinuar »