Imágenes de páginas
PDF
EPUB

pereur Antonin, femme de Marc Aurele, & mere de l'Empereur Comode. Elle étoit extrémement coquette, & ne crut pas devoir borner fes appas à faire le bonheur d'un mari Philofophe, & de l'un des plus grands Empereurs qui ait jamais été. Elle fe plongea dans des débauches qui ne firent point honneur à la Philo. fophie de fon mari, d'autant moins que pour excufer l'indulgence qu'il avoit pour le libertinage de fa femme, il répondit un jour qu'en répudiant Faustine, il faudroit lui rendre fa dot, qui étoit l'Empire. Cette Statue a été copiée à Rome d'après l'antique ; par Fremery.

La feconde eft une Statue de la Renommée, qui écrit l'Hiftoire de LOUIS LE GRAND. Elle tient de la main gauche une Médaille où eft le Portrait de ce grand Roi, L'Hiftoire eft figurée par le Livre qui foutient cette Médaille, & qui

By

eft foutenu par le Tems. Sous les pieds de la Renommée eft l'Envie, qui de la main gauche la tire par la robe pour l'empêcher d'écrire ; & de la droite tient un cœur qu'elle déchire. Parmi les Trophées,on voit les Médailles d'Alexandre de Cefar, de Trajan,&c. Ce Groupe a été fait à Rome par Dominico Guidi d'après le dessein de le Brun.

La troifiéme eft du côté de l'Etang. A fes traits on reconnoit Bérénice. Elle tient de la main gauche un rouleau qu'elle éleve, & qui felon quelques Antiquaires, étoit une marque de commandement, & d'Empire, & c'est pour cette raison qu'on en voit dans les mains des Dieux & des Déeffes, & dans celles des hommes & des femmes qui étoient au-deffus des autres. Ce fentiment me paroît le plus raisonnable, quoi qu'en puiffent dire d'autres Sçavans qui

prétendent que ces rouleaux font des Agenda du jour, ce qui ne me paroît nullement vraisemblable car un fexe qui prefque toujours regne en badinant, ne s'embaraffe gueres de tant de foins, & n'a d'autre Agenda que celui de fes plaifirs. Quoi qu'il en foit, Bérénice étoit fille d'Agrippa premier du nom Roi de Judée. Elle fut d'abord fiancée à un certain Marc, fils d'Alexandre Lyfimaque Alabarcha; mais il mourut avant les Nôces. Peu de tems après elle époufa fon Oncle Herode, que l'Empereur Claude fit Roi de Chalcide à la priere d'Agrippa fon frere & fon beaupere tout enfemble. Elle n'avoit que feize ans quand fon pere mourut, & n'en avoit guéres davantage quand elle devint veuve. Pendant fa viduité elle se comporta fi mal, qu'on la soupçonna d'entretenir un commerce incestueux avec Agrippa son frere.

>

Ces foupçons l'obligerent de fe marier avec Polemon Roi de Ci licie, à condition qu'il embrasseroit le Judaïsme; mais Berenice s'étant bientôt dégoutée de ce nouveau mari, le quitta pour aller chercher fortune ailleurs. Enfin pour n'être pas enveloppée dans la ruine de fa Nation elle alla trouver Vespasien & Titus, & mit ce dernier fi bien dans fes filets, que peu s'en fallut qu'elle ne devînt Impératrice. Cependant comme le peuple en murmuroit, Titus fut obligé pour appaiser fes Sujets, de la renvoyer,à condition que dès que ce premier torrent. feroit paffé, ils fe reverroient. En effet elle revint quelque tems après; mais l'absence avoit éteint la paffion de Titus, qui ne vou lut plus entendre parler d'elle. Cette figure a été copiée par Lef pingola, d'après l'Antique qui eft à Rome.

L'on revient fur fes pas, & l'on remonte par l'Allée d'eau à la Fonraine de la Pyramide, où l'on continue à parcourir les Statues du Parc.

La premiere qu'on trouve en tournant, représente l'Hiver fous la figure d'un vieillard qui tient un Vase plein de feu. Elle eft de Girardon, & a été gravée par Jean Edelinck en 1680.

L'Eté fous la figure de Cérès qui tient des épics de bled, , par Hutinot, & a été gravée par Gerard Edelinck.

L'Amérique. Cette Partie du monde fut d'abord découverte par Christophle Colomb Génois en 1492, & elle a reçu fon nom d'Americ Vefpuce Florentin, qui y fut envoyé en 1497 par D. Emanuel Roi de Portugal. Elle est ici représentée fous la figure d'une femme Maure, prefque nue coëffée de plumes. Elle a un car

>

« AnteriorContinuar »