Imágenes de páginas
PDF
EPUB

prisonnier & pendu. Les Historiens Hongrois qui rapportent cet évenement donnent à Bologud le nom de Bulchu, Après 3. C. & disent qu'avec un autre chef nommé Leel, il fut pendu à Ratisbonne pour avoir tué l'Empereur Conrade I.

Dans les courses que ces Hongrois firent dans l'Em• L'au 919. pire, il s'avancerent quelquefois jusqu'à Conftantinople, L'an 934. & l'on fut obligé d'envoyer contre eux Theophanes qui les repoussa , & fit avec eux une trêve de cinq ans. Sous le regne de Nicephore Phocas, ils ravagerent de nouveau la Thrace. L'Empereur écrivit à Pierre roi de Bulgarie , pour l'engager à ne point laisser passer le Danube aux Turcs. Mais le Roi de Bulgarie,mécontent de ce que l'Empereur avoit refusé de lui envoyer des secours, dans le tenis que ces peuples étoient entrés dans son pays , répondit à l’Empereur qu'il ne pouvoit le faire sans violer le traité qu'il avoit fait avec eux. L'Empereur , pour le vanger, envoya Colocyr vers Swiatollaw roi des Russes, afin de l'exhorter à porter la guerre dans la Bulgarie. Ces Russes qui ne cherchoient qu'à piller , ne firent aucune difficulté de se prêter aux volontés de l'Empereur ;ils vinrent pendant plnsieurs années ravager la Bulgarie : mais dans la suite & sous le regne de Jean Zimisces , ayant entierement subjugué le pays & battu les chefs des Bulgares Borises & Romain, ils voulurent s'établir eux-mêmes dans la Bulgarie. Ils promirent à Colocyr de l'aider à se rendre maître de l'Empire , & Calocyr promit de leur abandonner la Bulgarie. En conséquence de ce traité les Russes commencerent à maltraiter les Ambassadeurs de l'Empereur , & les choses allerent si loin

que

Zimisces fut contraint d'envoyer contre eux ses légions fous la conduite de Bardas Sclerus. Swiatoslaw fit ausli-tôt la paix avec les Bulgares , les Scythes ,les Patzinaces & les Turcs qui occupoient la Pologne , & vint avec une armée de trois cens mille hommes ravager toute la Thrace.

Le reste de cette guerre est étranger à mon sujet. Mon dessein est de rapporter de quelle maniere les Turcs ou Madgiares , plus connus parmi nous sous le nom de Hon: grois, ont passé , & se sont établis dans la Pannonie,

و

c'est en faisant seuls des courses sur les terres de l'Empire, Après J. c.

où s'alliant avec les nations voisines , qu'ils se sont rendus redoutables aux Grecs , & qu'ils sont parvenus à se

maintenir dans le pays où ils sont encore. Leur premier Thurockz. chef nommé Arpad , fut pere de Zoltan , qui engendra

Toxum. De ce dernier vinrent Geiza & Michel. L'an 961. Geiza eut Saint Etienne , premier Roi de Hongrie. Je laisse le reste de cette Histoire aux Ecrivains Hongrois. Je viens à celle des Patzinaces qui commencerent , pendant la guerre des Russes & des Turcs , à venir désoler l'Empire.

. III.

LES PAT ZIN A CES.

[ocr errors]

ES Patzinaces demeuroient anciennement sur les
bords des Aeuves Volga & Jaïck , d'où ils furent chas. Confants

Porphyr. sés par

les Uzes & les Khozars. Une partie resta confondue avec les Uzes , les autres passerent dans les pays

dont les Turcs s'étoient emparés environ cinquante ans auparavant. Ils

partagerent entre eux toutes les terres qui sont sur les bords du Danapris , & formerent huit Hordes (a) principales qui étoient divisées en un plus grand nombre d'autres. De-là ils firent des courses chez les peuples voisins les Turcs les redoutoient particulierement ; & lorsque les Grecs étoient en paix avec ces Patzinaces , ils n'avoient rien à craindre des Turcs , des Russes ni des Bulgares. Lor?que les Patzinaces entrerent pour la premiere fois Annal.

, dans la Ruffie,ils firent la paix avec Igor qui venoit de fonder

Rull: un royaume dans ces parties septentrionales : de-là ils defcendirent vers le Danube , où ils firent quelque alliance l'an 920, avec les Grecs contre les Bulgares ; dans la fuite Igor les icon le défit & se joignit à eux pour venir faire des courses dans l'Empire de Conftantinople, ils s'avancerent jusqu'au Danube. Les présens confidérables que les Grecs leur firent délivrerent l'Empire. Après la mort d'Igor & sous le regne

de son fils Swiatoslaw, les Patzinaces assiegerent Zonare: Kiow. Sous le regne de l'Empereur Constantin frere de Cedren. Basile , ils pafferent le Danube ; mais ils furent repoussés par le Gouverneur de Sirmick. Ils allerent retomber sur Kiow qu'ils attaquerent plusieurs fois. Jaroslaw qui étoit Annal. à Nowo-gorod rassembla les Vareges & les Sclaves & les Ruff chassa.

L'an 15366

کا و L'ai

Gram,

L'an 968

L'an 10ig.

(*) Ces huit Hordes sont 1. Ertem, 2. Tzur , 3. Gyla, 4. Calpée, s. Claroboe, 6. Talmat, 7. Chopon, 2. Tzopon. Elles s'étendoient sur les deux bords du Danapris jusqu'à la Bulgaric; la Turcie, la Ruslie & la Khozaric,

Zonare.
Cedren.

Sous le regne de Conftantin Monomaque , ces peuples Après J. C. qui habitoient toujours au-de-là du Danube étoient

gouvernés par un chef nommé Tyrack. Ce Prince, quoique d'une famille , illustre s'étoit rendu méprisable auprès de ses sujets par sa lâcheté, & avoit laissé Cegenes prendre tout l'Empire sur sa nation. Cegenes avoit beaucoup de courage, il avoit souvent battu les Uzes ; ses belles actions attirerent sur lui la colere du Prince & il fut obligé de se sauver dans les marais du Borysthene, d'où par

le moyen de quelques Emissaires il engagea deux Hordes à se révolter. Il marcha ensuite contre Tyrack & le chassa. Il passa alors sur les terres de l'Empire , & vint à Doroftole. Il offrit ses services à l'Empereur qui le fit amener à Constantinople. Cegenes y reçut le baptême avec le titre de Patrice, & ses sujets embrasserent le Christianisme. On les envoya demeurer sur les bords de l’Ifter ou du Danube, d'où ils firent des courses sur les autres Patzinaces. Tyrack en porta ses plaintes à l'Empereur , & déclara que toute la nation alloit passer le Danube. Conftantin Monomaque persistant à protéger Cegenes , Tyrack traversa le Danube sur les glaces, & vint avec huit cens mille hommes ravager toutes les provinces voisines.

L'Empereur manda aussi-tôt "Cegenes qui se rendit à Constantinople. Mais ayant été attaqué dans la route par trois Patzinaces qui en vouloient à la vie, on soupçonna l’Empereur de les avoir apoftés, & les sujets de Cegnes , irrités de ce procédé, allerent rejoindre pendant la nuit les autres Patzinaces au-delà de l'Æmus , & tous ensemble s'approcherent d’Andrinople. Constantin Arianites défit un de leur parti , mais il fut vaincu dans la suite. Nicephore accourit au secours de ces provinces avec les légions d'orient. Elles furent encore défaites, & les Patzinaces se répandirent de tous côtés, vinrent jusqu'à Andrinople , où ils battirent les Grecs & ils ne se retirerent qu'après avoir perdu un de leurs chefs, ce qui sauva les légions qui étoient renfermées dans une vallée. L'Empereur qui avoit fait mettre aux fers Cegenes lui ordonna d'aller trouver les Patzinaces , afin de les engager à quitter

les

[ocr errors]

les armes. Ces peuples ravageoient alors la Thrace & la

Après J.C. Macédoine , où ils faisoient des cruautés inouies. Cegenes ne fut pas plûtôt arrivé chez eux , qu'ils le mirent en piéces. Brienne & Michel Acoluthus se rendirent à Andrinople, & obligerent les Patzinaces à quitter les environs de l'Æmus, ils les battirent ensuite dans la Macédoine. Des prisonniers qu’on avoit faits on enferma un corps de quinze mille hommes qu'on se propos foit d'envoyer en Iberie pour repousser les Turcs Seljoucides qui vouloient s'en emparer ; mais pendant la route , les Patzinaces se revolterent & repasserent le Danube d'où ils vinrent faire de nouvelles courses. Après la guerre d'Iberie on envoya contre eux Michel Acoluthus; on les assiégea dans Pereestlaw, Tyrack défit les Romains dans un ambuscade , & Michel fút obligé de revenir à Andrinople. Alors les Patzinaces ayant demandé la paix, on fit avec eux une trève de trente années.

Sous Isaac Comnene, les Hongrois & les Patzinaces, Zonare; ayant fait des courses sur les terres de l'Empire, ce Prin- Scylis. ce marcha contre eux , ces deux Peuples demanderent aussi-tôt la paix. Sous Alexis Comnene, les Patzinaces vinrent piller "la Thrace & la Macédoine & défirent l'armée Impériale ; mais dans une seconde action ils furent vaincus. On vendit un grand nombre de prisonniers, plusieurs des plus forts furent envoyés avec leurs familles dans l'Ifle de Moglene , & on en forma une légion qui fut appellée les Patzinaces Moglenites.

و

Tome 1.

V vv

« AnteriorContinuar »