Imágenes de páginas
PDF
EPUB

page бр

69

CHAPITRE III. Scythie en deçà de l'Imaus &

la Sarmatie Asiatique,
Art.I. Le pays de Kam-kiu ou de Captchaq

& les enyirons,
Art. II. Le pays d'Yen-tçai ou la Sarmatie

Asiatique & les environs ,
Art. III. Pays de Ta-ouan ou de Phergana

& les environs,
ART. IV. Pays des Ta-yue-chi.ou du Maou-

rennahar,

78

81

78

LIVRE PREMIER.

Histoire des anciens Huns & de leurs Tanjou ou Empereurs

depuis l'an 210 avant J. C. jusqu'à l'an 93 de J. C. leurs Conquêtes dans la Chine & du côté de l'Occident; le Royaume des Ou-siun proche la riviere d'I-li; passage des Yue-chi dans la Ba&triane ; expéditions des Chinois dans l'Empire des Huns & vers la mer Caspienne; division des Hun's en Septentrionaux & en Méridionaụx; destruction des derniers,

page 1

LIVRE SECOND.

1. Histoire des Huns Méridionaux restés sur les frontieres

de la Chine ; leurs Empereurs & leurs guerres avec les Chinois , depuis l'an 48 jusqu'en 277 après J. C. établissement des Tartares To-pa ou So -teou, originaires de la . Siberie,

page 125 II. Histoire des Huns appellés Han ou premiers Tchao de

puis l'an 279 jusqu'à l'an 3 29 de J. C. dans l’Empire de la Chine , idée des King ou Livres sacrés des Chinois, guerres de ces Huns avec les Chinois & les Tartares Topa , prise de l'Empereur de la Chine & de

la Capitale de cet Empire, rétablissement de la Dynastie Impériale des Tcin A destruction des Han ou premiers Tchao,

page 145

LIVRE TROISIÉME.

I. Histoire des Huns appellés Tchao depuis l'an 319 jusqu'à

l'an 352 de J. C. dans l'Empire de la Chine, guerres de

ces Huns avec les Chinois & les Tartares Topa ; Reli-

gion de Fo, Divinité de l'Inde, Doctrine de ce Philoso-

phe & des Samanéens, sa vie , traduction de son livre

traces du Christianisme dans la Chine', un Chrétien y

prend le titre d'Empereur,deftru&tion des Tchao,pag. 206

II. Histoire des Huns appellés Hia dans le pays d'Ortous ,

depuis l'an 309 jusqu'à l'an 431 de J. C. seurs guerres

avec les Chinois & les Tartares Topa, destruction de ces

page 253

II. Histoire des Leam Septentrionaux dans la Province de

Chensi & les environs d'Hami, depuis l'an 397. jusqu'à

l'an 460 de J. C. leurs guerres avec les Chinois, les Tar-

tares Topa , leur établissement dans le pays d'Igours, de-

Atruction des Leam & du Royaume d'Igour, page 266

LIVRE QUATRIÈME.

I. Histoire des Huns Occidentaux, depuis l'an 91 jusqu'en

618 de J. C. établissement des Huns Septentrionaux dans

le

pays des Baschkirs , origine des Alains , leurs courses

dans l'Europe & leur établissement en Espagne ; guerres

des Chinois dans la petite Bukharie , & leur dessein de

pénétrer dans l'Empire Romain ; courses des Huns vers

la Chine , Empire des Tartares Sienpi & des Topa, éta-

blissement des Huns à l'Occident du Volga , leur pafla-

ge en Europe & dans l'Empire Romain, leur établisse-

ment dans la Pannonie, Attila , ses guerres avec les Goths

& les Romains, ses liaisons avec ces derniers, établisse-

ment des Jgours à l'Occident du Volga, destruction des

page 277

II. Histoire des Huns Euthalites, depuis l'an 420 jusqu'en

531; leurs guerres avec les Rois de Perse,

page 325

III. Histoire des Tartares Geou - gen depuis l'an 310 juf

qu'en 799 de J. C. leurs guerres avec les Chinois & les Tartares Topa , destruction de cet Empire & passage de ces peuples en Europe , où ils sont connus sous le nom d'Awares, leurs courses dans l’Empire Romain , page 334

LIVRE CINQUIÉME. Histoire du rétablissement de la Nation des Huns en Tarta

rie sous le nom de Turcs, depuis l'an 545 jusqu'en 744 de J. C. leurs Khans, leurs guerres avec les Chinois, les Persans & les Romains , leur Religion, ambassades des Romains , division de ces Turcs en Orientaux & Occidentaux, destruction des premiers, histoire des Tartares Sie-yen-to,

page 307 LIVRE SIXIÉME.

Histoire des Turcs Occidentaux , lcurs guerres avec les

Chinois & les Persans, leurs incursions dans le nord de l'Asie, conquête de la Perse par les Turcs, Jazdejerd défait par les Arabes , sa fuite chez les Turcs, marche de l'armée Chinoise pour rétablir son fils sur le Thrône, Empire des Sie-yen-to & des Kie:kia-su , les Khozars , les Patzinaces, les Uzes ou Turkomans & les Hongrois, leurs guerres avec les Romains, établissement des Hongrois en Pannonie,

page 462

DESCRIPTION

[ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

L

par

inconnus.

A Grande Tartarie comprend à présent tous les vaftes pays qui sont renfermés entre le fleuve Etel ou Volga & la mer orientale. Au midi elle est bornée par la Chine , par le Tibet , &

le fleuve Gihon jau nord elle confine , dans toute son étendue, à la Siberie. Anciennement elle portoit le nom de Scythie , & elle avoit à peu près les mêmes limites, sinon que,

du côté du nord, les anciens Géographes ne lui en assignoient aucunes , parce que tous les pays qui composent aujourd'hui la Siberie leur "étoient

Ptolémée divise la Scythie en deux grandes parties ; la premiere qu'il appelle Scythie en deça de l'Imaüs ; & la seconde, Scythie au-delà de l’Imaüs. L'une étoit terminée, du côté du couchant par la Sarmatie Afiatique & par le Rha ou Volga ; au nord par des pays inconnus, qui, autant que l'on peut en juger , ne s'étendent pas jusqu'à Tobolsck en Siberie ; au midi par les Saces & les peuples du Maouarennahar ou de la Transoxiane , & enfin à l'orient

par

le mont Imaüs. L'autre , adossée du côté du couchant à cette même montagne & au pays des Saces, s'étendoit vers le nord jusques dans des contrées dont on n'avoit alors aucune connoissance. A l'orient elle étoit terminée par la

Tome I.

و

Serique ou la Chine & les provinces voisines comprises sous ce nom qui en dépendoient; au midi par la partie

l'Inde qui est au-delà du Ganges. Cette division de Ptolémée est en quelque façon celle de la nature. Au nord des sources du Ganges , il s'éleve une chaîne de montagnes qui va gagner Khoten, Yerken & Kaschghar, courant au nord & à l'ouest

. A Kaschgar , elle tourne vers le nord-est & va jusqu'à la riviere d'Ili qu'elle suit en remontant au nord. C'est là ce que Prolémée appelle le mont Imaüs , par lequel il divise la Scythie en deux parties.

Cette grande chaîne de montagnes a porté différens noms , & elle est formée de plusieurs montagnes que quelques Auteurs regardent comme fort différentes les unes des autres , & dont ils ont formé la chaîne ou le cours fort difs féremment. On vient de voir celle de Ptolémée. Les Chinois font , des montagnes qui sont depuis Hami jusqu'à

Kaschgar , une seule chaîne , & une autre depuis Kaschgar Bam-me. jusqu'au nord de l'Inde. La premiere porte chez eux le nom.

1°. De Tien-chan ou Montagne celeste , les Huns l'appelloient dans leur ancienne langue Ki-lien ou Ki-lo-man qui repond au Tien-chan des Chinois. 2°. Sioue-chan ou Montagne de neige, parce qu'en plusieurs endroits elle en étoit couverte. Mais ce dernier nom s'étend encore à la se

conde chaîne qui court depuis Kaschgar jusqu'aux Indes. Mift. des Les Tartares appellent ausli ces montagnes Muf-tag qui a

la même signification que Sioue - chan. Tag signifie une montagne , & Mus de la neige. C'est de là sans doute que le nom d'Imaüs a été formé ; au moins y a-t-il beaucoup de ressemblance entre ces deux noms. Cependant on pourroit le rapporter encore à celui d’Imeľa; c'est ainsi

que

les Indiens appellent les montagnes qui sont au nord du Ganges & qui font partie de celle dont il s'agit. Mais pour revenir à la premiere chaîne de montagnes, elle a porté encore plusieurs autres noms que l'on verra dans la suite, selon les différens pays qu'elle côtoyoit. La seconde chaîne de montagnes eft appellée par les Chinois Tsong-ling & Sioue-chan. Celle-ci continue vers l'Eft tout le long du Nord de l'Inde jusqu'à la Chine, & laisse appercevoir un

Tai.

« AnteriorContinuar »