Imágenes de páginas
PDF
EPUB

$. 2.

Han-chou.

Kiu-le , la Capitale est nommée Kien-tou-tching ; on y compte 3 10 familles , 2170 personnes & 300

Distances fous les premiers Han.
De Kiu-le à Si-gan-fou
Vers le N. E. au G. Chinois.

Vers l'E. au R. de Yum-liu.
Vers l'O. aux Nou-kiang ou peuples du Tibet.

Au N. au R. de Xiu-mi.

9950 li. 3852 li.

[ocr errors]

Han-chowe

Yum-liu , la Capitale porte le nom de Pi-pin-tching. Sous les premiers Han on y comptoit 240 familles , 1610 personnes , 300 soldats.

Distances fous les premiers Han.
De Yum-liu à Si-gan-fou.

8300 li. Vers le N. E. au G. Chin.

2858 li.
A l’E. au Royaume de Siao-uon.
Au S. au Nou-kiam ou peuples du Tibet.
A l'O. au Royaume de Kiu-le.

S. 4.

Han-chou.

Tcim-tcioue , la Capitale porte le même nom. On

y comptoit sous les premiers Han 480 familles , 3360 person

nes, soo soldats.

Distances fous les premiers Han.
De Tcim-tcioue à Si-gan-fou.
Vers le N. jusqu'au G. Chin.

8820 li.

2723 li.

Au S. jusqu'au Royaume de Yum-liu,

quatre jours de marche, A l'O, à Kiu-mi.

160 li,

:ر .5

Siao-uon. La Capitale eft Yu-ling-tching. Ony comptoit Han-chow. sous les premiers Han 150 familles , 1050 personnes, 200 soldats.

Distances fous les premiers Han.
Jusqu'à Si-gan-fou

Vers le N. 0. jusqu'au Gouv. Chinois.
Vers l'E. il confine aux Nou-kiang ou peuples du Tibet.

7210 li: 2558 li.

[ocr errors][merged small]

ARTICLE I V.

Pays de Chao-tche & les environs.

Ven-bientum-kao, Han-chos.

N remontant au Nord de Khoten, le premier

pays considérable

que

l'on trouve est celui de Chaotche, Royaume connu dès le tems des Hant, & qui avoit ses Rois particuliers, soumis successivement aux Huns, aux Turcs , aux Chinois & aux Tibetans.

Je pense que c'est la ville d'Yerken : anciennement la Capitale étoit aussi appellée Chao-tche-tching. On y comptoit sous les premiers Han 2339 familles, 6373 personnes & 3409 soldats.

Distances sous les premiers Han.
De Chao-tche à Si-gan-fou.
Vers le N. E. jusqu'au G. Chin.
Vers l'O. jusqu'au Royaume de So-le.
Vers le S. 0. jusqu'au Royaume de Pou-li.

Sous les seconds Han.
Jusqu'à Lo-yam.
Il y a dans ce pays une montagne appellée Tie-chan qui
produit de très belles pierres précieuses. M. Paul parle de
cette ville sous le nom deCarcham ouCarcam. Il se contente
de dire que la province eft fertile , que les habitans sont
Mahométans , & qu'il y a quelques Nestoriens. Lorsque Be-
noît Goez y passa , elle étoit la capitale du Royaume de
Kafchgar. C'est une ville très-fréquentée par les Marchands,
& l'on y fait un grand trafic de ces jaspes, dont j'ai déja
parlé. Strahlemberg met Yerken à cinq journées de Kala
chgar.

GIUS

9950 li. 4740 li.

sooli. 740 li.

Heow-harga chon.

F9150 li.

[ocr errors]

ARTICLE V.

peut être

sooli.

Royaume de So-le & les environs.

Pan-rhout, que les Géographes Chinois appellent So- le ne

Venhieno que

la province de Kaschgar ; c'est ce qu'il tum-kao.
est facile de reconnoître par l'énumération des pays qui sont
dans les environs. C'étoit autrefois un Royaumé considé-
rable dans cette partie de la Tartarie. Il fut connu des
Chinois sous les Han. La capitale portoit le nom de So-le-
tching. M. Paul l'appelle Cassar ou Chascar.

Distance fous les premiers Han.
De So-le à Si-gan-fou.

9350 li, Han-chom Vers l’E. jusqu'au G. Chin.

2210 li.
Vers le S. jusqu'à Chao-tche.
Suivant Ma-tuon-lin. Vers l'E. jusqu'à Kiu-tçu. 1500 li.

Vers le S. jusqu'à Yu-tien.
Vers l'O. jusqu'à Fa-hon ou Puon-han(a). 1000 li.
De là jusqu'à Ttchu-kio-po.

8 à gooli.
Selon l'Histoire des Soui , au S. E. jusqu'à Kua-
tcheou.

Au N. E. jusqu'au campement des Turcs. rooo li.
Du côté de l'occident, ce pays est borné par la montagne
Tçung-ling, qui regne depuis Khoten jusqu'à Kaschgar. La Ven-hiene
capitale ou Kafchgar est à la distance de 100 li de cette tum-kao,
montagne , qui porte aussi le nom de Sioue - chan & de
Pe-chan. C'est la route que l'on tient pour aller dans le
Maouarennahar & dans les autres pays occidentaux, ce qui
s'accorde avec ce que dit Pline & Ptolémée qui mettent ce
passage entre les deux chaînes des montagnes qui sont à

1500 li.

Soui-chorn

4000 li.

(a) Un autre met 2000 li.

chou. Lie-tai-ki

[ocr errors]

l'Ouest de Kaschgar, la même que la Casia de Ptolémée. Heou-han. Les Géographes, sous les seconds Han, la mettent à 10300

li de distance de Lo-yam , & à sooo li du Gouvernement sho Chinois , qui étoit à Lieou-tching proche Turphan. On y

comptoit alors 21000 familles & 30000 soldats. Ce pays a été appellé encore Kiu-cha. Il a été soumis aux Chinois, aux Huns & aux Turcs en différens tems. On y compte environ dix grandes villes & douze petites. La plûpart des habitans ont fix doigts aux mains. Il y a plusieurs endroits deserts, pleins de sables & de pierres ; en d'autres il est fertile , & produit beaucoup de fruits. Il y a du cuivre , du fer & des étoffes de soye.

M. Paul le nomme Cassar ou Chascar ; & il dit que cette province abonde en vignes, en arbre fruitiers, en soye & en toutes sortes de légumes. Les habitans s'appliquent au négoce; mais ils sont fort avares. Le plus grand nombre est Mahometan, il y a quelques Neftoriens. Il donne cinq journées d'étendue à ce pays. Kaschgar a été appellé encore Ardoukend & Ordoukend.

Suivant les tables géographiques des Arabes , Kaschgar est à 95 ou 96, 30 de longitude , & 44 de longitude septentrionale. Elle est célébre par les grands hommes qui en sont fortis. Quelques Géographes Arabes mettent cette ville dans le pays de Khata ou de Khotan : on en a ignoré la raison jusqu'à présent. Ce n'est point une erreur de leur part; les Khitans qui ont demeuré dans tous ces environs avoient donné à ces pays le nom de Khatai & de Cara-khatai.

C'est peut-être aux anciens Rois de ce pays & à la fréquentation des Chinois qu'il faut attribuer la construction de certains chemins creux, battus & couverts qui ne sont presque plus fréquentés, & dont parle Strahlemberg. Benoît Goez fait mention des villes de Tanghetar & de Jaconich Lituées dans ce pays,

D'Herbelot

« AnteriorContinuar »