Imágenes de páginas
PDF
EPUB

gooli.

Ven-bientum-kao.

Han.chou,

Selon Ma-tuon-lin. Vers l'E. jusqu'à Turphan.
Vers l'O. jusqu'à Kiu-tçu.

O On y comptoit sous les premiers Han 4000 familles ; 32100 personnes & 500 soldats. Sous les seconds Han 15000 familles , 52000 personnes, & 2000 soldats.

Ce pays est plein de fables en quelques endroits , en d'autres ce sont des plaines fertiles & bien arrosées. L'air у

est froid ; il y a plusieurs fortes de grains, des chevaux , des chameaux, des bæufs, des moutons, du vin de vigne, de la foye que les habitans emploient sans la filer. Les hommes se coupent les cheveux, les femmes portent des habits courts & de grandes culotes. Ils ont pour armes , l'arc, l'épée, la cuirasse, & une espéce de lance. Ils brûlent les morts , & mettent ce qui reste en terre. Ils adorent l'Esprit du ciel. Tout ceci ne doit s'entendre que pour les habitans qui vivoient dans le premier & dans le second siécles après Jesus-Christ.

Les Historiens des Tam placent à l'occident d'Yen-tchi un détroit qu'ils appellent Tie-muen-kuan qui pourroit être celui de Conghez. Je suis porté à croire qu'Haraschar eft la même ville que celle qui est appellée par Benoît Goez

Cialis , par Rubriquis Cealac , & par les orientaux OulougSchafeddin. youldouz,que l'on dit être éloignée de Samarcande de deux

mois de chemin de Caravanne, mais que Tamerlan fit en 22 jours. D’Aksou à Cialis , Benoît Goez rencontra Oitograch-gazo, Casciani , Dellai , Saregabedal, Ugan, Cucia, & de-là, en vingt-cinq jours , il vint à Cialis.

Les petits Royaumes que les anciens Géographes Chinois placent dans les environs d’Yen-tchi.

[ocr errors]

Tam-chu.

Han-chou.

§. I. Chan.koue ou le Royaume des montagnes. Le Roi de ce pays demeure au pied des montagnes, & n'a point de villes. Sous les premiers Han, on,y comptoit 450 familles, sooo personnes , 1000 soldats. On trouve du fer dans les montagnes. Les peuples vont cultiver la terre chez leurs voisins les Yen-tchi, & les Goei-liu , auxquels ils vendent feurs denrées.

Distances fous les premiers Han;
De là à Si-gan-fou.
Vers l'O. jusqu'à Goei-li.

240

li. Vers le N. O. jusqu'à Yen-tchi.

160 li. Vers l'O. jusqu'à Goei-siu.

260 li Au Sud il confine aux Chen-chen & aux Tcie-mo.

7170 li.

[ocr errors]

Goei-fiu, dont la capitale où demeure le Roi, porte le Han-chom même nom. Sous les premiers Han on y comptoit 700 familles , 4900 personnes , 2000 soldats.

Distances fous les premiers Han.
De là à Si-gan-fou.
Vers l'O. jusqu'au Gouvern. Chinois.
Vers l'O. jusqu'à Yen-tchi.

100 li.

7290 li.

soolt.

[ocr errors]

Goei-li , ville & petit Royaume ; sous les premiers Han Han-chou. on y comptoit alors 1200 familles, 9600 personnes, 2000 soldats.

Distances fous les premiers Hani
De là à Si-gan-fou.

Vers l’O. jusqu'au Gouv. Chinois.
Au midi il confine aux Chen-chen & aux Tcie-mo.

6750 li.

300 li.

[ocr errors]

Han-cbon,

Kiu-li, la ville porte le même nom. Sous les Han on y comptoit 3 10 familles , 1480 personnes , & 150 soldats. Au Nord-est il confine à Goei-li', au Sud est à Tçie - mo, au Midi à Tçim - tçioue : à l'occident , il y a une riviere , & jusqu'à Kiu-tçu on compte 580 li. Kiu-li me paroît le même que Concour, au moins est-ce-là à peu près que tombent les 580 li d’Aksou.

[ocr errors]

Han-chou.

.

2258 li.

Tcie-mo. La capitale de ce Royaume porte le même nom; & il a été connu sous les Han. On y comptoit alors 230 familles , 1610.perfonnes, 328 soldats.

Distances Sous les premiers Han.
De là à Si-gan-fou.

6820 li.
Au N. O. jusqu'au Gouvern. Chinois.
Au N. il confine à Goei-li.
Au S. jusqu'à Siao-uon, 3 jours de marche.
A l’O. jusqu'à Tçing-tcieou.

2000 li. Ce Royaume est dans la partie méridionale du désert. On y trouve des vignes & toutes sortes de fruits , beaucoup de beufs & de moutons. Les hommes se rasent les cheveux. Au Nord-ouest de ce pays il y a des fables qui coulent comme des rivieres lorsqu'il fait du vent, & qui incommodent beaucoup les voyageurs. Lorsque ce vent soufle , les chameaux s'arrêtent, se mettent à crier, & cachent leur museau dans le sable , & les hommes sont obligés de le leur envelopper avec des étoffes.

ARTICLE VIII.

[ocr errors]
[ocr errors]

khan:

Pays de Tche-fu & autres Royaumes voisins.
E pays dont il s'agit est un des Royaumes les plus

célébres de cette partie de la Tartarie : on le nomme
encore Kao-tcham , c'est le pays d'Igour. Il y avoit des
Rois des avant Jesus - Chrift, & il étoit partagé en deux
Royaumes, l'un au nord & l'autre au midi. Tous les deux Han-chou.
portoient le nom de Tche-fu ; mais pour les distinguer,
on appelloit celui du midi , Tcien-koue ou premier Royau-
me , & celui du nord Heou-koue, c'est-à-dire second
Koyaume ou Royaume d'au-delà.

L'auteur de l'Histoire Généalogique des Tatars n'a Aboulghazi point ignore cette ancienne division rapportée par les Chinois. Dans les Etats des Mogols, dit-il on trouve deux chaînes de montagnes fort hautes qui s'étendent de l'orient à l'occident ; l'une eft appellée Tugra-tubusuk , & l'autre Uskun-luk-tugra. Entre ces deux chaînes de montagnes vers l'occident est le véritable pays des Mogols , & au-delà plus à l'occident on trouve une montagne appellée Kut. C'est entre ces trois chaînes de montagnes qu’habitoient autrefois les Ouigours ; & comme on trouve en ce pays dix rivieres d'un côté & neuf de l'autre , une partie des Ouigours fut appellée Un-ouigours , c'est-à-dire Ouigours des dix rivieres , parce que Un signifie dix. L'autre à été nommée pour la même raison Tokos - ouigours. Tokos signifie neuf. Les premiers sont les Ouigours septentrionaux, les seconds ceux du midi. T.,

Les Igours méridionaux avoient pour capitale la ville de Kiao-ho-tching,c'est-à-dire la ville du fleuve Kiao, parceque ce fleuve qui vient des montagnes qui sont situées au nord en fait le circuit. Tous les Ecrivains Chinois nous apprennent qu'elle a été appellée dans la suite Turphan. Ainsi il n'y a pas de difficulté sur la situation de ce pays. Tertung

chi

8150 li.

835 li.

Ven-biettum-kao.

[ocr errors]

9120 li.

Han-chon. Sous les premiers Han on y comptoit 700 familles; 2958 personnes & 1865 soldats.

Distances fous les premiers Han.
De-là à Si-gan-fou.
Vers le S. O. jusqu'au Gouvern. Chinois. 1807 li.

Vers l'O. jusqu'à Yen-tchi.
On donne à ce premier Royaume 300 li d'étendue de l'Est

à l'Ouest, & soo du Nord au Sud, on dit qu'il est environné Heon banc de montagnes. Sous les seconds Han on y comptoit 15.00 familles , 4000 personnes, & 2000 soldats,

i
De-là ở Lo-yam.
Au Gouvernement Chinoise

80 li. La capitale des Igours Septentrionaux étoit appellée Vou-tou-ko , & sous les Tam, Pou- loui - hien. Il y avoit 595 familles , 4770 personnes , & 1890 soldats.

Distance fous les premiers Han.
De-là à Si-gan-fou.
Vers le S. O. jusqu'au Gouvern. Chinois.

Distance fous les seconds Han.
Jusqu'à Lo-yam.

9620 li.
Jusqu'au Gouvern. Chinois
On y comptoit alors 4000 familles, 15000 personnes
& 3000 soldats. Au nord ils étoient voisins des Hiong-nou,
& à l'occident des Ou-fiun.

Sous les Mogols tout ce pays étoit connu plus particuliérement sous le nom d'Igour. La principale ville porte le nom de Turphan ou Kiao-ho-tching. Les

du

pays l'appellent Yai-ulh-tching. Lieou-tchong-hien ou Lieou-tchin est une autre ville si

gens

tuée

8950 li. 1237 li.

soo li.

« AnteriorContinuar »