Imágenes de páginas
PDF
EPUB

rendez-vous. On en trouve une autre depuis Samarcando jusqu'au fleuve Ili. On y voit Samarcand , Seiram , Jaroun, Gheuk-topa ou Colline bleuë , un endroit appellé Birkeigourina ou bassin des Gouris. C'est un amas de plusieurs rivieres qui serpentent entre les montagnes & se rendent dans l'Ili.

Je ne m'arrêterai point ici à rechercher dans nos anciens Géographes les noms des peuples qui habitoient dans ce pais. Ils n'en avoient qu'une très-médiocre connoissance , ou plûtôt ils ne les connoissoient pas.Je ne vois dans Ptolémée que les Hippophagi , qui semblent convenir aux Ou-liun, comme je l'ai déja remarqué. Je viens donc à ce que l'on appelle Scythie en de-çà de l'Imaüs. Les Ou-liun , suivant la divis fion de Ptolémée , devoient en occuper une partie , mais comme ils s'étendoient au-de-là,& que d'ailleurs on n'en dit rien , je les ai joins aux Huns. Tout ce qui suit fait partie de la Scythie en de-çà de l'Imaüs.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small]

ScrThie en deçà de l'Imaüs,& la SAMARTIE Asiatique.

ARTICLE I.

L

Le Pays de Kam-kiu & les environs. .
E grand pays de Kam-kiu a été connu dès le tems des

premiers Han, au moins les monumens qui nous reftent, ne remontent pas au-delà. Je ne crois pas cependant que

les Chinois ayent ignoré auparavant la plupart des pays dont ils ne font remonter la connoissance qu'à ce tems. Avant les Han presque tous les monumens font perdus , & on ne cite que de nouveaux Ecrivains qui ont paru depuis. Cette remarque que je fais ici peut être faite pour quantité d'autres pays qui sont à l'occident de la Chine. Les Chinois ont pû en avoir la connoissance dans les tems les plus reculés de leur Monarchie. Sous les Dynasties des Tcheou & des Tsin, qui précéderent les Han , l'Empire étoit tellement divisé en petites Principautés , & tellement agité de troubles que tous ces petits Princes peu puissans & trop occupés dans leur paysont négligé les pays étrangers. Tous les anciens monumens des tems antérieurs , pour l'Histoire de la Chine même font perdus , & avec eux toutes les connoissances que les Chinois pouvoient avoir de l'occident. Ils n'ont commencé à en parler que sous les Han.

Le pays dont il s'agit a été encore appellé Kam , Kam- Ven hieno li , & Ram-kiu , c'est ce que nous nommons aujourd'hui le tum kao. Kaptchaq;les Géographes du tems des Mogols lui donnoient le nom de Kin-tcha qui est défiguré de Kaptchaq. Chez les

Han-choma orientaux il est appellé Descht, c'est-à-dire une plaine où il n'y a ni villes ni villages , & dont les habitans font Noma

D'Herbelos des. Descht Kaptchaq, signifie les plaines de Kaptchaq. Il y

[ocr errors]

avoit sous les premiers Han 120 mille familles, 600000 hommes , & 120000 soldats. Le Gouverneur Chinois établi vers Aksou , n'avoit aucune autorité sur les habitans de ce pays qui confinoit du côté de l'orient aux Ou-liun, au midi au pays de Ta-uon. La capitale,nommée Pi-tien-tching,étoit éloignée de Si-gan-fou de 12300 li, & du Gouverneur Chinois vers Aksou 5550 li. La partie orientale de ce pays a quelquefois été soumise aux Huns.

Le Kam-kiu est divisé en cinq petits Royaumes. Le premier est nommé So-hiai , & la ville s'appelle So-hiai-tching. Le Roi qui réside à Pitien-tching vient aulli demeurer dans cette ville. Sa distance du Gouvern. Chinois sous les

premiers Han. De Yam-kuan vers Cha-tcheou.

8025 li. Le second, Fou-me , le Roi demeure dans une ville qui porte le même nom. Sa distance du Gouvernement Chinois.

5767 li. De Yam-kuan.

8025 li, Le troisiéme, Oua-ni; le Roi demeure dans une ville qui porte le même nom.

5776 li.

Sa distance du Gouvernement Chinois.

De Yam-kuan.

5266 li. 7525 li.

Le quatriéme, Ki; la capitale porte le même nom.
Sa distance du Gouvernement Chinois.

6296 li.
De Yam-kuan,

8555 li. Le cinquiéme, Yue - kien ; la capitale porte le même nom, Sa distance du Gouvernement Chinois.

6906 li. . De Yam-kuan,

8355 li. Tous ces peuples sont Nomades , & vivent comme les

Ta-yue-chi , auxquelles ils sont soumis du côté du midi. Ils font au nord-ouest de Ta-uon environ à 2000 li. Le

pays

eft temperé. Ilabonde en pins, en faules , en vignes, en bæufs, en moutons & en excellens chevaux.

Du tems de la Dynastie des Soui le pays de Kam-kiu étoit divisé en plusieurs petits Royaumes , qui sont les Royaumes de Mi, de Su , de 'Tçao, de Ho , de Gan, de Siao-gan, de Na-se-po, de O-na-ko & de Mo, qui étoient tous gouvernés par des Princes descendus du Roi des Yue-chi, & dont le nom de famille étoit Tchao-vou. La capitale du pays

étoit alors une ville nommée O-lou-ti-tching , fituée au-dessus du Aeuve San-pao-choui. Le Roi de ce pays devint trèse, puissant. On remarque que les habitans ont les yeux enfoncés , le nez élevé & beaucoup de barbe. Ils font un grand commerce avec tous les peuples voisins. Ils ressemblent en tout aux Turcs pour les mæurs. Ils ont la religion de Fo. Ils aiment la musique. Le premier jour de la fixiéme Lune Chinoise, est le premier de leur année. Ce jour-là, le Roi & tous ses sujets revêtus d'habits neufs ayant la barbe & les cheveux rafés, vont près d'une forêt qui est à l'Orient de la Capitale, & s'exercent à tirer de l'arc contre une monnoye d'or qui est placée sur une hauteur, ce. lui qui attrape le milieu est Roi pendant un jour.

Ils adorent l'esprit du Ciel à la septiéme Lune, ils disent

que le fils de l'esprit du Ciel est mort, que ont été perdus. En conséquence dans un certain mois de l'année , ils s'assemblent au nombre de plus de

300 tant femmes : ils s'habillent de deuil & avec les marques de la plus vive douleur ils courent au milieu des champs, demandent les os du fils de leur Dieu. Le septiéme jour ils s'arrêtent , & quelques familles qui demeurent hors de la ville nourrissent des chiens dans des lieux renfermés, leur donnent à manger un corps mort dont on rafsemble les os apparemment pour les présenter aux autres. Il y a dans ce pays 30 villes & 300 villages.

&

ses os

hommes que

[ocr errors]

Ven-hiene

I: Royaume de Mi est situé dans ce que l'on appelloit tum-kacu

anciennement le Kam-kiu , la Capitale est à l'occident du
fleuve Na-mi-choui , elle a deux li de circuît, & il y a plu-
sieurs centaines de soldats.
Du côté du Nord-ouest,il est éloigné de So-toui-cha-na sooli.
Sud-ouest

du R. de Su.
Eft,

de Kua-tcheou,

200 li. 6400 li,

§. 2.

en-hienmum-kal.

Le Royaume de Su fait partie de l'ancien Kam-kiu,laCa-
pitale est à 10 li au Sud du fleuve To-mo-choui, le Roi peut
mettre 1000 hommes sur pied.

Du côté du Nord il est éloigné du Royaume de
Kam de
Du Midi

de Tou-ho-lo.
De l'Occident
de Na-se-po.

200 li.
Du N. EL
de Mi.

200 li.
De l'Est

de Kua-tcheou. 6000 li,

230 li, soo li.

Dans ce pays il y a la montagne Tie-muen-chan dont les
rochers sont durs comme le fer. Dans une ville appellée
Kin-kou-ho-tching il y a une Divinité à laquelle on lacri-
fie mille moutons. Sous les Tam on a appellé ce pays Kiu-
cha-tcheou & ensuite Lai-goei. Il faut remarquer ici que
les li employés pour marquer les distances de tous ces
Royaumes sont des li du tems des Soui.

S. 3-
Le Royaume de Tçao , sa capitale est à plusieurs mille
li au Sud du Aeuve Na-mi-choui. On y compte 1000 fol-
dats. Il y a une divinité nommée Te-lie que l'on adore
dans tous ces endroits jusqu'à la mer Caspienne. On lui
sacrifie tous les mois cinq chameaux, dix paires de che-
vaux & cent moutons & beaucoup des gens vivent de
ces sacrifices.
Du côté du Sud-est il est éloigné du R. de Kam.

100 li.
De l'Ouest

du R. de Ho.
De l’En
de Kua-tcheque

6600 li.

Une

Sioli,

G

« AnteriorContinuar »