Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Ixxxviij . DE LA GRANDE TARTARIE. Chap. III. l'en-hien. Tous ces quatre Royaumes de Si-ye, de Pou-li, d’Y-nai & tum-kas.

de Te-yo ont tous ensemble été appellés dans la suite Tchukiu-po que l'on regarde comme le Tse-ho des Han.

Ce Royaume de Tchu-kiu-po ou Tchu-kiu - puon est à l'occident de Yu-tien ou Koten.

Au midi jusqu'au R. de Niu ou des femmes 3000 li.
Au nord jusqu'à So-le ou Kaschgar.

Au midi jusqu'à la montagne Tçung-ling.
A l'occident il confine au pays de Kie-puon qui est voisin
de l'Inde.

1000 li.

goo li. 200 li.

L

[ocr errors]

ARTICLE I V,
Le Pays des Ta-yue-chi & les environs.
ES Ta-yue-chi sont une Nation Tartare originaire

des environs de Kan-tcheou & de So-tcheou, & qui après avoir demeuré pendant quelque tems vers le fleuve sli dans le pays desOu-siun étoit venu s'établir dans ce que nous appellons le Maouarennehar. Elle y étoit déja du tems des premiers Han, &elle fit de grandes conquêtes dans ce pays.

Les plus anciens Géographes les placent au nord du fleuye Goei qui est le Gihon ou l'Oxus, à l'occident de Ta-uon enyiron à 2 ou 3 mille li,au nord du Ta-hia que

l'on regarde comme le Khorasan , à l'orient des Gan-sie ou des Parthes, au sud-ouest de Kam-kiu.

D'autres Géographes donnent à la Capitale de ce pays le nom de Lin-chi-tching : cette ville paroît avoir été la Capitale du Ta-hia , & elle ne sera devenue Capitale des Yue-chi qu'après que ceux-ci eurent conquis le Ta-hia , & elle seroit au midi du fleuve Goei ou Gihon. Quoiqu'il en soit cette Capitale sous les premiers Han étoit éloignée de Si-gan-fou de

11600 li. Vers l'Eft jusqu'à la resid. du Gouv. Chin. Vers l'Ouest jusques chez les Gan-sie.

49 jours de marche.

Au midi le pays confine à celui de Ki-pin. On a donné quelquefois à ce pays des Ta-ye-chi le nom du Royaume Him. Après les conquêtes de Yue-chi , tout le pays fut di

visé

Han-chou.

4740 li.

[ocr errors]

visé en cinq principautés ou gouvernemens qui font,

1°. Celui d'Hieou-mi dont la Capitale étoit Ho-me-tching éloignée sous les premiers Han de Yam-kuan de

Du Gouvern. Chinois de

7802 li.
2841 li.

Le second se nommoit Choam-mi, la Capitale portoit le même nom ; elle étoit éloignée de Yam-kuan de

Et du Gouvernement Chinois de

7782 li. 3741 li,

Le troisiéme nommé Kuei-choam avoit pour Capitale la ville de Hou-tçao-tching, elle étoit éloignée de Yam-kuan de

Et du Gouvernement Chinois de

7982 li. 5940 li.

Le quatrieme nommé Hie-tun avoit pour Capitale la ville de Po-yu-tching; elle étoit éloignée de Yam-kuan de

8202 li, Et du Gouvernement Chinois de

5962 li.

Le cinquiéme étoit appellé Kao-fou, & sa Capitale portoit le même nom; elle étoit éloignée de Yam-kuan de

Et du Gouvernement Chinois de

9283 li. 6041 li.

Ce dernier pays confine aux Indes du côté de l'Indus;

Les Géographes des seconds Han mettent la même Ca- Heou-han. pitale des Yue-chi à 0537 li de distance du Gouv. Chinois à chou. l'est de Turphan, & à 16370 li de Lo-yam. On y comptoit cent mille familles, autant de soldats, & 400 mille personnes. Le pays des Yue-chi comme on le voit est situé vers le lac d'Aral, ceci doit s'entendre de sa situation avant qu'ils eussent pénétré plus avant dans le midi. Dans la suite on les a appellés Geta ou Getes & Tou-ho-lou.

$. I.

Les pays voisins sont Ki-pin. Dans le même-tems que les Yue-chi se rendoient maîtres du pays dont nous venons

Tome I.

in

12200 li.

de parler , un autre nation Tartare nommée Sfu s'empara
de Ki.pin qui étoit possédé par les Grecs de la Bactriane.

La capitale de Ki-pin est Siun-sien-tching.
Sa distance, de Si-gan-fou est de

Vers le N. E. jusqu'au Gouvern. Chinois. 6840 li.
A l'E. jusqu'au Royaume de Ou-tcha.

Au N. E. jusqu'à Nan-teou deux jours de marche.
Au Nord-ouest, ce pays confine aux Ta - yue chi , au
S.id-cuestaux Ou-y-chan-li, il est très-peuplé & très-fertile.

2250 li.

$. 2. 1°. Le Royaume d'Ou-y-chan- li est sur les bords de la mer d'Occident ou mer Caspienne, & il est soumis aux Gan-sie ou Parthes. Il est très-peuplé. Sa distance de Sigan-fou est de 12200 li. Jusqu'au Gouvernement Chinois sous les premiers Han vers le N. E. il y a 60 jours de marche. Ce

pays confine à l'orient à celui de Ki-pin. Au nord à celui de Po-tao , à l'occident à celui de Tiao-chi ou de Perfe & à celui de Li-ken ou des Romains.

Je ne parle de ces pays qui ne sont plus de la Tartarie que parce que la connoissance de leur lituation contribuie à nous donner celle des pays plus orientaux, & forme une chaîne de pays depuis la mer Orientale jusqu'à la mer Caspienne.

S. 3.

Sfu-ki. 2°. Le Royaume de Gan-sie doit être l'ancien pays des

Parthes. Il est situé à l'ouest des Ta-yue - chi proche le

fleuve Goei.choui ou Gihon. Dans la suite ils ont soumis Ilan-show. le pays de Tiao - tchi ou de Perse. Les Géographes des

premiers Han lui donnent pour capitale la ville de Fanteou-tching , éloignée de Si-gan-fou de 11600 li. Au nord

ce pays confine au Kam - kiu. A l'est au pays d'Ou-yHcou-han- chan-li. A l'occident à la Perse. Les Géographes des fe

conds Han appellent sa capitale Ho-to-tching qu'ils pla-
cent

à
25

mille li de Lo-yam, & ils disent que ce pays confine au midi à celui d'Ou-y-chan-li

. Ils ajoutent qu'il est

[ocr errors]

d'une très-grande étendue, & qu'il y a plusieurs centaines de villes. Ils parlent d'une ville nommée Mo-lou-tching. que l'on appelle la petite Gan-fie, éloignée de 20 mille li de Lo-yam.

Ces différentes capitales viennent de ce que les Rois Parthes devenus plus puissants ont changé de demeure. Les Gansie ont des monnoyes d'or & d'argent qui portent d'un côté l'empreinte de leur Roi & de l'autre la figure d'un homme. C'est ce que l'on voit sur les monnoyes des Parthes. Je ne m'étendrai pas d'avantage sur ce pays qui eft, à n'en pas douter , celui que j'ai désigné.

Si nous jettons les yeux sur la Géographie de Ptolomée, nous retrouverons à peu près la même division que celle que je viens de donner. Le Kam-kiu & les pays du nord répondent à la Scythie en deça de l'Imaus. Le Yen-tçai à la Sarmatie Asiatique; le pays de Ta-uon à celui des Saces; celui des Ta-yue-chi à la Sogdiane & à la Ba&riane. Mais Ptolémée malgré le détail qu'il fait de ces pays , n'en a pas eu une connoissance bien exacte , & qui voudroit le suivre scrupuleusement, ne tarderoit pas à s'égarer. Il donne beaucoup plus d'étendue à ces pays qu'ils n'en ont effectivement. Nous nous contenterons de nommer les peuples qu'il y place , & d'indiquer en deux mots ceux que nous reconnoissons.

I. La Scythie en deça de l'Imaüs est bornée à l'occident

par la Sarmatie Asiatique, à l'orient & au midi par les Saces , la Sogdiane & la Margiane. Au nord font des pays inconnus. On y trouve les heuves Rha ou Volga , Rlymmus , Daix ou Jaik, Jaxartes ou Sihon, Jastus & le Polytimetus.

La seule ville qu'il nomme est Aspabota que je prens pour Esfidgiab. A l'égard des montagnes ; les plus feptentrionales du côté de l'orient , sont les monts Alani, ensuite les monts Rhymmici , d'où sort le fleuve Rhymmus & plusieurs autres; ensuite le mont Norossus 'où le Daix ou Jaick prend sa source. Ces montagnes sont dans le pays d'Ufa. Ensuite Ptolemée place les montagnes Aspisii & Tapuri d'où sortent des fleuves qui se rendent dans

[ocr errors]

le Jaxartes. Il nomme encore les monts Syebi & Anaræi; ce sont toutes ces

chaînes de montagnes qui sont au nord du Jaxartes, de Tharaz & de Taschkunt.

Les peuples qui habitent tout cette contrée sont au nord. Les Scythes Alains doivent être placés vers les Provinces de Solkamskoi & d'Ufimskoi , ensuite viennent les Suobeni & les Alanorsi

. Au-dessous de ces trois peuples habitent les Sætiani , les Massæi & les Syebi, & le long de l'Imaus les Tectosages.

Vers les sources les plus orientales du Rha ou Volga, sont les Rhobosci; par ces sources, il faut probablement entendre la riviere de Kama qui se jette dans le Volga , rien n'est plus facile de prendre le courant d'une riviere pour un autre, & encore ne faut-il

pas

aller chercher la Kama vers ses sources.

Au-dessous des Rhobosci viennent les Asmani , les Paniardi, & près du fleuve Volga le pays appellé Canodipfas, au-dessous les Coraxi , ensuite les Orgaii , & de- là jusqu'à la mer Caspienne les Erymi , à l'orient desquels sont les Asiotæ, ensuite les Aorli & les Jaxartes, nation nombreuse. Ces quatre derniers peuples doivent être fitués sur le bord septentrionale de la mer Caspienne & à l'embouchure du Jaxartes jusqu'aux monts Tapurii.

Au dessous des Sætiani sont placés les Mologeni , ensuite en descendant au midi , jusqu'aux monts Rhymmici sont les Samnitx. Au-dessous des Mafsæi & des monts Alains sont les Zara

les Safones , & à l’orient des mont Rhymmici les Tybiacx. Après eux sous les Zarates viennent les Tabieni, les Jaftæ & les Machetegi proche la montagne. Au dessous les Norosbes & les Norofli, au dessous de ceux-ci les Cachagæ Scythes qui habitent le long du Jaxartes.

A l'occident des monts Aspasii habitent des Scythes qui portent le même nom , & à l'orient des mêmes monts font les Galactophagi ou mangeurs de lait.

A l'orient des monts Tapuri & des Scythes Syebi demeurent. les Tapuræi.

Au pied des monts Anarai & de ceux qui portent le nom

tæ ,

« AnteriorContinuar »