Imágenes de páginas
PDF
EPUB

vertit à Dieu. Ou cette grace ne les abandonne jamais, on ils la reçoivent de nouveau avant que d'avoir achevé leur courfe,& elle les conduit à l'adoration éternelle de Jesus Christ par une heureuse perseverance. C'est la grace que nous devons demander à Dieu dans ce jour , & qui doit être l'objet de nos souhaits & de nos prieres durant toute notre vie.

IU. La sainte Vierge reçut la visite des Mages, comme elle avoit

celle des bergers. E: elle reçut l'une & l'autre, comme elle avoit reçu le rebut des Juifs, & la néceflité où elle fut réduite de se retirer dans une érable. La parfaite soumission à la volonté de Dieu va jusqu'à l'indifference à l'égard des évenemens bons & mauvais, des prosperités & des adversités; parcequ'on y trouve également la volonté de Dieu, qui donne le prix à toutes choses à l'égard de ceux qui l'aiment. Elle n'eur aucune passion, ni aucun desir de savoir quand Jesus-Christ se manifesteroit au monde. Elle ne le pressa de rien , étant trop persuadée qu'il n'y a que Dieu qui fache le teins où chaque chose doit être faite. Ainsi elle se nourrissoit des actions présentes & passées de Jesus-Christ, sans prévenir les futures par des delirs précipités. Elle conservoit tout cela en elle-mê [ne, 2.

reçu

19.

me, le repassant dans fon cæur , dit faint Luc. Ceit le modelle de la conduite que nous devons garder dans le monde. Il y faut fuivre Dieu, & non pas le prévenir. Il faut le lailler faire dans toutes les choses dont nous ne sommes pas chargés, & accommoder nos desirs aux évenemens. Mais on fait d'ordinaire tout le contraire. Chacun voudroit conduire le monde, & préscrire à Dieu de quelle forte il doit agir. Er tout cela a la source dans la cupidité, qui aime la prosperité, hait l'adverTité, & préfere la propre volonté à celle de Dielle

[ocr errors][merged small][merged small]

L

I.
A fainte Vierge ne s'exemta pas de

l'observation de la loi de la Purification ; parceque, selon l'ordre de Dieu, elle ne pouvoit faire connoître les raisons secrertes qui l'en exemtoient. Ce qui nous apprend qu'on est obligé d observer les loix non seulement lorsqu'elles sont faites pour nous, mais aussi lorsque les hommes ne pouvant pas voir que nous en foiyons exeints, le scanda iseroient finons y manquiors. C'est la preniere instruction qu'elLe nous donne dans la Purification, Car d'ailleurson ne pouvoit être pluslégitima inent dispensé de cette loi qu'elle l'étoit. Non seulement elle étoit exemte de l'impureté légale, mais elle l'éroit de toute impureté du peché, dont ces impuretés étoient des figures. De quoi se pouvoitelle donc purifier? Elle pouvoit croître en amour & dans toutes les vertus : & un moindre degré d'amour étoit pour elle une elpece d'impureté à l'égard du plus grand. Cest ainsi qu'elle s'est purifiée toute sa vie , en avançant toujours vers la perfection de l'amour par des progrès continuels

d'ailleurs

. Pour nous, nous n'avons pas besoin de chercher comment nous nous pouvons purifier, étant pleins, comme nous le sommes, d'impuretés effectives, qui sont nos pechés. Et la meilleure voie que nous puissions prendre pour cela, c'est d'imiter la sainte Vierge, en pratiquant ce qu'elle a fait dans sa Purification , qui nous est marqué dans la suite de l'Eyangile.

II. La Vierge s'est purifiée en offrant à Dieu fon Fils joint au facrifice ordonné par la loi. Nous ne saurions de même nous purifier que par la pratique fidelle des commandemens de Dieu , & par Poblation

que

nous lui devons faire sans cesse , & sur-tout à la Mesle de Jesus Tome XIII,

S

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Christ son Fils & notre chef, unique fource de toute la pureté des hommes. Si nous ne sommes pas capables de lui of frir avec son Fils le facrifice des riches, c'est-à-dire, les grandes actions de zele & de charité, que les Saints ont pratiquées; offrons lui comme la Vierge, le facrifice des pauvres qui ne lui est pas moins agréable. Offrons-lui l'humiliation, la patience, le silence, la circonspection, le support du prochain, l'oubli des injures, Il y a toujours des vertus qui sont à notre portée, quelque pauvres que nous soyons, Ainsi la matiere de nos sacrifices ne nous peut jamais manquer. Nous nous devons tenir heureux d'avoir à notre tête la faina te Vierge pour faire cette oblation. Car c'est un grand moyen de nous adresser à elle , pour obtenir la grace de la faire plus saintement. S'il s'agit d'offrir Jesus-Christ à Dieu dans le sacrifice de la Mesle, comment le pouvons-nous inieux faire qu'en la priant de nous obtenir quelque part à cette charité ardente, avec laquelle, elle s'offrit dans le temple ? S'il s'agit d'offrir à Dieu le facrifice de nos prieres & de nos auvres, qui peut mieux nous y aider que celle qui a fait de toute sa vie une orailon continuelle & interieure ; & qui n'a jamais laissé entrer aucune impu. reté dans ses actions $ Ainsi cette fête

nous lie à la Vierge d'une maniere parti-
culiere. Elle y est la figure de l'Eglise en
présentant Jesus-Christ à Dieu au nom
de toute la societé des Chrétiens : inais
toute la societé des Chrétiens doit aufli
sejoindre à elle & s'unir à son sacrifice,
comme à celui du principal de ses mem-
bres, agissant au nom de tout le corps,
& chacun doit tâcher d'entrer dans les
dispositions ; & la prier de nous en obte-
nir quelque participation,

111.
Il n'est pas seulement nécessaire aux
Chrétiens d'offrir Jesus-Christ avec la
fainte Vierge qui leur en donne l'exem
ple, il faut encore qu'ils le reçoivent
dans leurs ceurs par la foi, & dans leurs
corps mêine par la fainte communion; &
c'est ce que leur 'enseigne saint-Simeon.
Il reçut Jesus-Christ entre les bras, &
en le recevant il inftruit tous les Chré-
tiens d'une maniere admirable, de quel-
le forte ils le doivent recevoir. Car quels
sentimens plus dignes de Jesus - Christ
peuvent - ils avoir en le recevant, que
ceux qui paroillent dans ces paroles de
Sinneon? C'est maintenant, Seigneur, dit- luc. 2;
i!, que vous laisjerez mourir en paix votre 29. 304
ferviteur , selon votre parole : puisque mes
yeux ont vu le Sauveur que vous nous don-
pen. Simeon témoignoit par-là

qu'il n'ay

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »