Imágenes de páginas
PDF
EPUB

voit plus rien à delirer dans le monde, & que tous les souhaits étoient renfermés dans celui que Dieu avoit accompli, qui eit de lui faire voir le Sauveur du monde ; & c’elt ce que tout Chrétien qui a reçur Jesus-Christ, devroit avoir dans le ceur. Il ne devroit plus rien desirer dans le monde , & il devroit être prêt, aprés avoir communié , dc s'unir pour ton. jours avec Jesus-Christ. Tout autre defir, toute autre prétention fait voir qu'il n'a pas l'idée qu'il devroit avoir de ce bien fait ineffable. 器能就能带光號:紫装需 FUITE DE JESUS-CHRIST

En Egypte.

JE

1. Esus ayant une infinité de moyens de

se garantir de la cruauté d'Herode, ent recours à celui de la fuite, parcequ'il étoit le plus humble. Ce n'est rien à Dieu que d'agir par puissance ; mais c'est une chose admirable qu’un Dieu s'anéantisse & s'hıinilie. Il étoit nécessaire qu'il agît ainsi pour nous donner cette instruction iinportante: Qu'il ne nous garantit jamais plus utilement des derleins que les homines font contre nous, que lorsqu'il le fait par l'humiliation & par la fonffrance. On voudroit triompher de ses enneinis

[ocr errors]

en les urinonta : it, & en failant paroître
avec éclar la justice de la cause : mais
Dieu veut qu'on les furinonte en s'humi-
liant, en louffranc , & en demeurant
long-tems comme accablé sous leur puis-
fance. Par ce moyen il procure une vic-
toire solide aux défenseurs de la justice;
parcequ'il leur fait surmonter l'orgueil,
ennemi mille fois plus à craindre que
tous ceux qu'ils peuvent avoir dans le
monde. On doit donc tirer de cette con-
duite de Jesus Christ ces deux regles iin-
portantes pour la vie chrétienne; de choi-
fir toujours , autant que

l'on
peut,

les moyens les plus humbles pour satisfaire à fes devoirs , & de ne se croire pas abandonné de Dieu, quand pour le garantir de ses ennemis , on est obligé de leur céder en apparence:

IL Dieu en faisant connoître par son An- Maribo geà saint Joseph, qu'il falloit qu'il se re-... 15. tiråt en Egypte, ne lui en fournit aucuns moyens. Il se contenta de lui déclarer la volonté. Que de repliques un esprit peur foumis auroit faites à un ordre fi difficile à execiiter ! Comments'en aller sans provisions, sans équipage, sans bien, en un pays éloigné, dans la plus fâcheuse saison de l'année, avec une vierge foible, &un. enfant nouvellement né? Cependant Se

[ocr errors]

Joseph ne réplique point, & la foi de l'applique qu'à l'execution de l'ordre de Dieu. C'est ainsi que doivent agir toutes les personnes vrayınent chrétiennes. Il faut bien s'allurer li Dieu veut les choses. Mais quand on a cette allurance, il faut fe mettre à les executer avec courage; quelques difficultés qui y paroissent. No. tre affaire est d'obéir: mais celle de Dieu, c'est de lever ces difficultés, s'il le juge à propos. S'il les leve, à la bonne heure, nous aurons par là les moyens d'accom. plir ce qu'il nous commande. S'il ne les leve point, & qu'il permette que nous fuccombions, nous aurons encore un plus grand avantage, qui est de lui témoigner notre obéissance d'une maniere qui lui sera d'autant plus agréable , qu'elle est moins agréable à la nature. .

111. Dieu conserve la sainteté de ses élus par une vicillitude continuelle de faveurs & d'humiliations, de prosperités & d'ada versités qui se contrepesent. Les seules faveurs fans les humiliations les perdroient. Il faut qu'elles soient balancées par le poids des adversités. Il a voulu mêine observer cet ordre à l'égard de la sainte Vierge & de faint Joseph, quoi. que l'éminence de leur vertu n'eût point besoin de ces contrepoids : parcequ'il les

vouloir rendre les modelles de la cona
duite ordinaire envers ses élus. Ce n'é
toit as nne petite élevation pour la saia-
te Vierge & pour faint Joleph que la vi-
fite des Mages, que les prédictions avan-
tageuses de Siineon & d'Anne. Il les en.
voye donc se cacher parmi un peuple in
connu , pour y mener une vie obscure &
pleine d'incominodités. Qui sait ce qu'ils
ỳ firent & ce qu'ils y louftiirent ? Mais,
cela mê.ne qu'on ne le sait pas, nous
donne cette intruction importante: Que
les personnes en qui Jesus-Christ est nou-
vellement né, ont besoin de se soustraire
par la retraite à la vie du monde, & font
en danger de périr quand ils s'exposent
trop-tôt aux actions qui les font connoî.
tre, & qui ont les hommes pour céinoins.
QO 29 GSCO:2004:9820800239.0075082809
RETOUR DE JESUS.CHRIST

en Galilée, & la demeure
à Nazareth

I.
S: Aint Joseph & la Vierge étant allés

en Egypte par l'ordre exprès de Dieu, ý demeurerent jusqu'à ce ce que par un nouvel ordre, Dieu leur commaudat

Maritime de retourner en Judée, Ils ne quitterent 2: 20. point par fantaisie la place ou Dieu les

avoit inis: mais par la volonté de Dien qui leur fut signifiée par un Ange. C'est une des pratiques des plus ellencielles de la vie chrétienne, de n'entrer dans aucun engagement, dans aucun état, dans aucun lieu, qu'on ne se puisse rendre té. moignage que Dieu veut qu'on y entre, & de n'en sortir point qu'on n'ait une affurance raisonnable que Dieu veut qu'on en sorte. Tout lieu & tout état ont leurs tentations. L'homme n'y pent fubfifter de lui-même sans le secours de Dieu. Or quelle esperance peut-on avoir de l'obrenir, si l'on est dans ce lieu & dans cet état contre l'ordre de Dieu? N'est ce pas le premier devoir auquel on soit obligé, que de quitter cet état où l'on eft téme. rairement engagé pour rentrer dans l'ordre de Dieu dont on est sorti ? Il est vrai que qnelquefois on ne le fauroit quitter, & que quelquefois

même il n'est pas utile de le faire ; mais lorsqu'on cominence y demeurer par une raison solide , on commence aufli à y être

par la volonté de Dieu. Enfin la réponse intérieure que la conscience doit faire à tout véritable Chrétien sur tous les lieux où il est , doit être qu'il y est parceque Dieu le veut Cette volonté ne lui est pas déclarée par un Ange comme à saint Joseph ; mais elle lui est déclarée par les regles cominu:

« AnteriorContinuar »