Imágenes de páginas
PDF
EPUB

point eu d'autres bornes que la volonté. C'est ce qui nous doit faire regarder les peines interieures de son aine fainte comme inconcevables & coinme ayant percé & pénetré en quelque sorte son esprit. Et c'est ce qu'il nous a voulu representer par cette conronne qui lui perçoit la tête qui eft le fiege de la raison: ce qui marque ce qu'il a souffert par les vûes affligeantes dont il a bien voulu recevoir l'impression,

IL Cette image de Jesus Christ couronné d'épines est une leçon à tous les Chrétiens pour ne se plaindre point non feulement des peines exterieures; mais aussi de toutes les peines d'esprit qui les affligent dans le cours de la vie chrétienne. il est vrai qu'il y en a quelques-unes dont Jesus Christ a été incapable, comme les doutes , les incertitndes , les rénobres. Mais il a été incapable de certaines elpeces de peines qui afiligent l'esprit des hommes. Il n'a pas voulu être exemt de ces impressions douloureuses dans l'efprit telles qu'il les pouvoit recevoir. Ainsi dans toutes les peines d'esprit il n'y a point de recours plus naturel que de se jerler aux piés de Jesus-Christ couron, né d'épines, & de reconnoître en sa présence qu'ilest juste qne nous soiyons afdigés dans l'esprit aussi bien que dans le Tome XIll.

V

corps , puisque nous avons fait un aussi mauvais usage de notre esprit que de notre corps. C'est une penfce digne d'un Chrétien, de croire qu'il est au monde pour être en bute aux contradictions des hommes, & pour être agité par les flors de ses propres pensées , & que l'unique remede de ses courinens interieurs eft de se tenir attachée à Jesus-Christ qui a voulu être couronne dépines pour nous apprendre à souffrir & nous faire surmonter les peines que la providence nousa deftirées.

III. Il est remarquable que le couronne ment d'épines étoit en même tems un fupplice douloureux & une dérision de la royauté que Jelus-Christ s'étoit attribuée devant Pilate. C'étoit le sujet des insultes des soldats. Et cela fait voir aux yrais Chrétiens que fi Dieu permet qu'ils soient élevés dans le monde, c'est pour leur faire trouver dans leur élevation me. me de plus grandes peines interieures Le monde qui ne voit que l'élevation extericure , n'y conçoit rien de pénible ; mais ceux qui connoissent ces états à fond, y conçoivent des peines interieures proportionnées au zele & à la lumiere de ceux qui sont dans ces places éminentes La couronne & l'autorité d'un Evêque,

lorsqu'il est tel qu'il doit être, ne fauroit être qu'une couronne d'épines dont il ett continuellement percé. Voilà le caractere de la grandeur chrétienne. Malheur à ceux qui portent une couronne fans épines. C'est pour l'autre vie que Dieu réferve des couronnes sans peines & fans douleur: mais il ne donne en celle-ci que des couronnes douloureuses. Ainfi les couronnes peuvent bien être reçues quand on nous les impole par force; mais c'est une horrible rémerité de les rechercher. Jesus-Chrisl même nous en éloigne par son exemple, ayant bien souffert que les soldats lui missent la couronne d'épines sur la tête, mais ne l'ayant pas demandée ni recherchée. Qo99800:00 20:0000 02 39:0949689999 JESUS-CHRIST CONDANNE ca livré aux Juifs aux Gentils.

1. E Pere éternel, les Juifs, Pilate, con

courent à la mort de Jesus Chrift,& il y contribue lui-même. Le Pere éternel l'ordonne par une fouveralne justice; les Juifs la demandent par un excès d'envie; Pilate y consent par un excès de làcheté & d'ambitio ; & Jefus Christ s'y livre par une souveraine charité. Ainfo selon les perfonnes qui y contribuent, la mêine mort de Jelus-Christ est en mê. me tems la plus grande action de pieté, de sainteté, de charité qui fut jamais, & le plus grand de tous les crimés. Ces regards ne le confondent point. Piiate & les Juifs demeurent criminels, fans parçiciper à la sainteté de ce sacrifice, & Dieu accepte ce sacrifice de son Fils, fans avoir égard à la malice de ceux qui en étoient les ministres.

IL Nous voyons souvent quelque chose de semblable exposé à nos yeux, & nous n'y faisons aucune réflexion. Des Prêtres vi. cieux, miserables, scandaleux & hypocrites offrent le corps de Jesus-Christ dans nos Eglises : & cette oblation, en tant qu'elle procede d'eux est un facrile ge détestable, & entant qu'elle est de Jesus-Christ & de l'Eglise , est un factifice d'un prix infini. Ceux qui communient avec une conscience pure reçoivent Jesus-Christ avec toute l'abondance de les graces ; & ceux qui le reçoivent dans un cœur infecté du peché, se livrent d'une maniere nouvelle à la puissance du diable. Ce double regard nous doit done per dans les actions publiques de la Religion, des sentimens de componction pour les outrages que Jesus-Christ y refoit, & des sentimens de dévotion & de

teconnoiffance

polir

les hommages que l'Eglise y cend à Dieu. Ces sentimens nie doivent jamais être séparés ; parceque les uns sans les autres seroienţ iinparfaits , & nous feroient paroître devant Dieu, ou sans reconnoillance, ou sans humiliation

III. C'est ce que nous devons aussi prariquer à l'égard de la mort de Jesus Christ. Nous y devoiis adorer l'amour iufini de Dieu qui livre fon Fils à la mort pour nous, & la charité infinie de Jesus-Christ qui accepte cette mort & qui s'y offre volontaireinent pour notre salut. Mais fi nous devons nous réjouir du salut & de la réconciliation des hommes qui s'y opere, du peché qui s'y dércuit , de la cédule de notre condannation qui est abolie, nous ne devons pas aulli oublier le crime horrible qui est commis par les homines, ni la part que nous avons à ce crime. Ce n'est pas le seul Pilare , ni les Juifs seuls qui condamnent Jesus-Christ à la mort: ce sont tous les pechés qui ont été & qui seront commis dans le monde, & les nôtres en particulier. Tous ces pechés entrent dans cette condannation de Jesus Christ, puisque Jesus-Christ s'offre à la mort pour les expier & y satisfaire, & qu'aucun ne pouvoit être réparé que par cette inort. Ainsi nous n'avons aucun

« AnteriorContinuar »