Imágenes de páginas
PDF
EPUB

celui de l'obéissance que nous devons a les ordres, tels qu'ils puissent être ; & enfin celui de la patience à l'égard du prochain. La charice

que

nous devons à Dieu nous oblige de préferer

sa gloire & ses interêts à toutes choses, & d'iminoler notre vie avec joie pour la défense de fa verité & de son honneur. C'est ce que fait Jesus Christ sur la croix. Il y donne sa vie pour la confeffion de la verité, après l'avoir foutenue devant les Prêtres des Juifs, & devant Pilate. Il scelle par son sang la doctrine qu'il avoit prêchée. Ainsi il eft le premier , le chef & le Roi de tous les Martyrs.

Il nous enseigne la perfection de la charité envers le prochain :car c'est pour les hommes qu'il donne sa vie:c'est pour les tirer de l'enfer, & pour leur ouvrir le ciel. Il attache à sa croix la cédule qui les Colof. tenoit assujettis au démon, comme dit 2.14. saint Paul, & il la détruit en mourant pour eux. Et ce qui rehausse cette charité, comme dit le même Apôtre, c'est qu'il Rom. souffre & qu'il meurt, non pour des juítes 6.66 & des amis, mais pour des injustes & des ennemis de Dieu, afin de les rendre justes & amis de Dieu,

En nous enseignant ainsi la perfection de la charité , il nous enseigne en même tems la perfection de l'obéissance envers

Dieu,qui est le premier effet de son amour Philipo 2. Car il obert a joie Pere jujqu a mort, er à la 89

mort de la croix, comme dit l'Apôire ; & la perfection de la patience envers le prochain, qui pour être accomplie doit être invincible , & aller jusqu'à la mort. Ce sont les qualités de celle de Jesus Christ

. Il ne fe lafle point de souffrir pour les hommes, ni de fouffrir des hommes. Leurs insultes ne le font point descendre

de la croix. Ils ont beau lui dire en se moMatth. 27.40. quant : Toi qui detruis le temple de Dies

& qui le rebâtis en trois jours , que ne to sauves-tu toi-même ? Si tu es le Fils de Dicu, descens de la croix, nous croirons en toi, Il y demeure ferme jusqu'à la mort. Leur cruauté ne l'irrite point. Il regarde tou. jours leurs actions criminelles par l'endroit le moins odieux, qui est celui de

leur ignorance. Il n'a pour eux que des Inc, 23. Pení.es & des paroles de paix. Mon Pere ,

dit-il

, pardonnez leur, parce quils ne javent ce qu'ils font. Voila le comble & le fouverain degré de la patience : & Jesus-Christ nous l'enseigne sur la croix.

II. Il ne faut pas oublier le devoir du facrifice, qui elt une des principales fonccions que Jesus-Christ exerce fur fa croix, & l'un des principaux moyens de notre salur qu'il vous y donne, en nous deir

pure

nant un moyen de nous offrir avec lui. L'homme en qualité de créature éroic obligé de sacrifier à Dieu. Mais au lieu des facrifices spirituels qu'il lui eût offerts dans dans l'état d'innocence, fon devoir comme pécheur, étoit de sacrifier sa vie mê. me pour réparer l'outrage qu'il avoit fait à la majesté de Dieu.

Cependant le peché qui l'obligeoit à ce devoir, l'en rendoit en même tems incapable. Il devoit à Dieu une victiune d'expiation, mais une victime

& sans ta che, vne victime capable d'appaiser Dieu, & de réparer le peché:& il étoit bien éloigné de pouvoir être cette victime , étant corroinpu , souillé, & toutes ses vertus étant infiniment disproportionnées à la grandeur de l'offense qui avoit été faite

Dieu. Il étoit donc obligé à l'impossi. ble : & c'étoit bien en vain qu'il lubstituoit en la place le fang des bêtes, dont Dieu ne le pouvoit satisfaire. Mais ce qui étoit impoffible à l'homme , & même à tous les Anges, le Fils unique de Dieu l'a rendu possible, en se substituant & au facrifice des bêtes, & à l'homme même , & en offrant à son Pere la vie qui étoit d'un prix infini , pour l'expiation & la réparation du peche. Ainsi la croix n'est

pas

seulement l'instrument dn fupplice de Jesus; c'est l'autel de son sacrifice : c'est là qu'il

immole la victime de ton corps pour l'offur à Dieu dans toute l'éternité:& c'est par ce moyen tout divin & infiniment éloigné des pensces dis hommes , qu'il leur donne moyen de satisfaire aux devoirs qui leur étoient impossibles , d'offrir

Dieu leur vie, & de lui présenter un facrifice d'expiation capable de réparer le peché. Car Jesus-Christ, en les tendant Les freres, les allocie à son sacerdoce. O leur donne droit de l'offrir lui-même, & d'y joindre le facrifice de leur vie, qui n'érant pas digne d'être présentée à Dieu par elle-inêine, en devient digne quand elle est jointe au lacrifice ie Jesus-Christ, Cest donc la devotion que nous devons avoir, & que nous apprenons de la croix, de nous offrir conjointement avec JesusChrift, & de Ini demander la grace de confommer notre sacrifice en Tunissant au lien dans le moment de notre mort.

II. Enfin Jesus - Christ prêt de quitter le monde, a voulu par un soin incomprehensible de notre salut , fubftituer en la place un objet à notre charité, envers qui nous pussions exercer l'obéillance, le refpeet & l'amour que nous lui devons. Cet objet est l'Eglise qu'il a forinée fur facroix, & qu'il nous a donnée pour mere, afinque nous lui rendissions tous les devoirs de charité que nous serions obligés de rendre à lui-même, s'il en avoit besoin , & qu'il fût encore sur la terre en un état capable de les recevoir: c'est cette obligation qu'il nous a imposée envers l'Eglise, qu'il a voulu marquer en donnant la sainte Vierge pour mere à saint Jean, & saint Jean à la sainte Vierge pour son fils. Car par cette divine substitution il lie tous les Chrétiens à l'Eglise , dont la sainte Vierge écoic la figure, & à la sainte Vierge qui en étoit le principal membre. Il les oblige d'avoir une confiance toute particuliere en l'une & en l'autre : & il communique de même à l'Eglise l'esprit d'une charité maternelle envers tous ses enfans ; & cecce charité paroît principalement dans la fainte Vierge , qui les porte tous dans le sein de sa charité, & qui par ses intercessions coopere au salut de tous, pécheurs & itnocens, morts & vivans, en obtenant aux uns le recouyrement de la

charité

grace

& de la vie, & aux autres la confervation de l'une & de l'autre.

[ocr errors][ocr errors][merged small]
« AnteriorContinuar »