Imágenes de páginas
PDF
EPUB

fuiv. Voyez, Charité. Lumiete & intelligence
que faint Paul defire aux Chrétiens,

4.5.361
Luxe des femmes mondaines, prédication de
l'orgueil, 181. Horreur qu'on en doit avoir, 357.
Voyez Habits.

M

M

Ages appelés au christianisme après les ber-

gers,

404

226

Magnificence dans les meubles, &c.
Maifon de Dieu, cœur des juftes, 222. Com-
nient le Paralytique retourne en fa maison,

ibid.
Maître. L'homme ne fauroit être fans maître,
parcequ'il ne fauroit être fans amour, 98. & fuiv
L'homme ne fauroit avoir plus d'un maître, ibid.
Comment on peut être affujetti à deux maîtres,
ibid. & fuiv.

Mal, C'eft un bien plus grand mal de ne faire pas
ce que l'on connoît, que de ne le connoître point,

10. II.

Maladie de l'homme, comment Jefus - Chrift la
guérit, 396. En quoi elle confifte, ses remedes
falutaires, 473 474. Remedes que Dieu ordonne
pour les maladies, ne pas y attribuer la fanté, 109.
La maladie la plus dangereufe des Chrétiens, eft l'a-
mour des biens paffagers & terreftres, 180. Maladies
corporelles,les regarder comme des images & com-
mes des fuites des maladies fpirituelles, 212. Voyez
Afflictions. Avec quel efprit on en doit demander à
Dieu la délivrance, 21. fuiv. Elles font des pu-
nitions des pechés des hommes, 216. Maladie fpi-
rituelle; fa guérifon a trois figues, 220. fuiu.
Maladie des chefs, eft la maladie des particuliers,
370 371. Maladies fpirituelles, difpofitions pour
en obtenir la guérison, 341.
& fuiva

Malice. On eft obligé de respecter la puiffance de
Dieu dans la malice même des hommes & des dé-
mons,
Marcher. Comment marcher d'une maniere dignè
de Dieu,

445

361

466

Martyrs. Jefus Christ a plus fouffert que tous les
Martyrs,
Maux. Comment Jefus-Chrift les reffentoit : pour-
quoi & comment les hommes les reflèntent, 397.

Grans maux, les fuir autant qu'il eft poffible, 445.
459. Jefus-Chrift va au devant, pourquoi, ibid
Les maux font des participations à la flagellation,
455. Maux des hommes, leurs remedes falutaires,
473. Maux de la vie. Comment les gens de bien
doivent compatir aux maux des autres, & ce que
nous enfeignent les maux de cette vie, ro. Les
maux font des portions du calice de la juftice de
Dieu, des avant coureurs de fa colere, &c. 139.
131. Maux, moyens du falut, 266 Voyez Décon--
ragement, Afflictions.

Mé hans, leur punition dans l'autre vie, 2474
Ils font la nourriture des démons, 250. Transf-
gurés en ce monde, comment,

435

Medecin des ames Jefus-Chrift comment, 396
Mémoie. Souvenir de mémoire, fouvenir dur
€œur,

Menfonge. Contre le menfönge,

232.253

Mere. Comment la fainte Vierge eft veritablement

hotre mere,

398

Merites, La fource des merites des Saints, 454.
Meffe. Du facrifice de la Meffe, & comment
nous y devons offrir Jefus Chrift à Dieu fon Pere
409.410. pensée que l'on doit avoir en y assistant,

43.44.

Miniftres véritablement évangeliques, 30. 31.
fuiv, leur vie, 34. & fuiv. Miniftres de Jefus-Chrifts
Voyez Pafteur, Prédicateur. Malheur des mauvais
Miniftres,
33. Osuiv.

Miracles, leur néceffité dans l'établiffement de
HEglife, 267. On ne s'en informe pas, 268. On
cherche des pretextes pour ne les pas croire, ibid.
On en perd l'impreffion, 269. Entre les miracles de
Jefus-Chrift, 'Bvangile eft le plus grand, 426.
427. Pourquoi Jefus-Chrift reproche à un officier de
demander des miracles,
267. & fuiv.

73.74

Mifere des pecheurs réprouvés,
Mifericorde de Dieu, notre recours, & comment,
293. & fuiv.

Monde, idée qu'on en doit avoir, 71.71. Tena
tation à la quelle on y eft expofé, 4. Malignité des
gens du monde, 163. comment s'y conduire, 409
Moquer. Ce que c'eft que le moquer de Dieu, 125,

126.

126

Moqueur. Impies appelés moqueurs,
Mort de l'ame, furdité de l'ame font infepara-
bles, comment la vie de l'ame eft inféparable du
don d'entendre la parole de Jesus-Chrift, 14. Morts
fpirituelles, pourquoi on en eft peu touché, 129.
Mort des proches, en quoi elle nous inftruit 1 3 16
Mort des pécheurs, 132. Comment fe fait leur ré-
surrection, 135. & fui v. Mort de l'ame, ce qu'on
fait pour empêcher de la connoître 347. Mort de
Jefus-Chrift, 461. Elle étoit neceffaire en un fens,
482. & fuiv.

Mortification de Jesus-Chrift,

429.430
Moyens humains dont Dieu nous donne l'ufage,
comment les conferver. 108, & fuiv. Comment
Dieu les employe,

139

Muet & fourd de l'Evangile, 13. & fuiv. Muet
fpirituel,

20 & fuiv.
Mystere de la Pentecôte, c'est l'accompaflemen
des myfteres,

N

N

508. 509

Aim. Pourquoi Jefus Chrift alloit à Naïm,
128. La veuve de Naïm, figure de l'Eglife
132.& fuiv.

nous,

[ocr errors]

Naiffance de Jefus-Chrift, & comment il naît en'
395. & fuiv.
Nations. Seront toutes benies en Jesus-Christ', 59′
Nazareth. Demeure de Jelus-Chrift à Nazareth,
415. & fuiv.

Néant des hommes,
Nicodeme, Voyez Joseph d'Arimathie.

122

Noces fpirituelles, noces humaines; premiere dif-
ference, 238. feconde difference, 239. & Juiv
Comment Dieu appelle aux noces, 241. & fuiv. Ce
que c'eft véritablement que ces noces fpirituelles, &
qui font ceux qui en font, 248. Noces des mechans
249.250.

aux les ava

fuiv. Aux Princes, 25. & fuir. Défaut
de celle qui eft rendue aux Princes, 328. L'obéif
fance eft la chauflure militaire contre le démon',

284 L'obéiflance de faint Joseph doit être le mea
delle de la nôtre, 413. 414. Comment on la doit
pratiquer, 392. Elle eft la voie ordinaire du falus
des hommes, 418. Obéiffance envers Dieu, Jefus
Chrift nous l'a enfeignée fur la Croix, 476. 477.
Obéiffance de Jefus Chrift à faint Joseph & à la
fainte Vierge,
418

Oblation des riches, des pauvres agréable à Dieu,

410

Occafions favorables au falut, comment les ména–
nager,
258. & suiv.
Oeuvres, fruits de l'efprit, 95. & fuiv. Oeuvres
de la chair, 94. 95. Comment examiner fes cu-
vres, pour n'en pas tirer une fauffe gloire, 1224
123. Voyez Actions. Rien de plus précieux que cel
les d'un Chrétien, 252. Diftinguer nos euvres du
prix de nos œuvres, 295. Voyez Emplois.

Offenfes. C'est par la majefté infinie de l'offenfe
qu'il faut juger de la grandeur de l'offense,
Oifeaux. Voyez. Démons.

478

Ordres de Dieu, comment les executer à l'imita
tion de faint Jofeph & de la fainte Vierge,
Oreilles du cœur, c'eft Jefus-Chrift qui les ou-

vre,

ne,

414

26

Orgueil. D'où il vient, 401. Il peut naître de la
vue des graces de Dieu & des vertus qu'il nous don-
10. 11. Ses remedes, ibid. Transfiguration
d'orgueil, 436. Orgueil, vanité, 115 116. Il produit
la guerre, ibid. Jefus Chrift inftruit les Pharifiens fur
la fuite de l'orgueil, 170. 171. Sa grande difformi-
té infupportable, 171- Son injustice, 173. Dieu
Tabaiffe par une loi invariable,

Ouie de l'ame,

Oubli, Voyez inadvertance.

P

Р

174

14

Aix. Infeparable de la vie de l'efprit, 95. L'a-
mour de la paix, lien néceffaire pour conferver
T'unité d'efprit dans les fociétés,
189

Parabole d'un Roi qui fait les noces de fon fils, &
envoye de toutes parts fes ferviteurs pour y inviter
les hommes, 237. & fuiv. Celle d'un Roi qui veut
complet avec fer ferviteurs,
280&fuiv.

434

Paradis eft dans le monde,
Paralytique. Les deux maladies dont il demande
la guérifon, 212. & fuiv. Son lit, ce qu'il figni-

[ocr errors]

221

Pardon des ennemis, 190. & suiv. 302. & suiv.
Pardon des pechés, 290. & fuiv. 193. & suiv. A
quelles conditions Dieu l'accorde, 303. reconnoif-
lance qu'il exige,

Parens, obéifiance qui leur eft due,

303

417

Parler. Dieu nous parle en une infinité de manie-
res, 23. Il ne faut parler que véritablement, 323.
Quand on eft obligé de parler, on eft fouvent dans
un danger prochain de faire des fautes, ibid.
fuiv.

Parole, dite fans entendre la verité, eft téme-
raire & fole, 16. C'eft une obligation de n'y
point fuivre d'autre regle que la verité, ibid. Don
de parole, ce que c'eft, 205. Le commerce de la
parole enferme une promeffe tacite de la verité, la
parole ne nous étant donnée que pour cela, 232.
233. nos paroles font importantes pour le falut des
autres auf-bien que pour le nôtre, 5. comment
le diable prend les hommes par leurs paroles, 318.
Sont l'inftrument des paffions, 447. Voyez Dif-
cours. Nos paroles font une espece d'épée, 255. Pa-
role de Dieu, en qui elle eft une lettre qui tue, 32-
Comment écouter la parole de Jefus Chrift, 435.
épée pour refifter au démon,
285.286

Juiz.

Paffions. Le monde les augmente, 92. & fuiv.
Comment on y refifte, 93. fuiv. Elles font des
differentes formes de l'amour, 98. Elles changent
dans plufieurs, & ne meurent point, 140.
Moyens humains dont Dieu fe fert pour en arrêter le
cours, 139. Elles ne font que des defirs des créatu-
res, 222. Elles fervent toutes de portes au démon
pour entrer en nous, 234. Comment elles s'affoi-
bliffent, 351. La parole en eft un inftrument, 447-
Paffion forte, fon effet ordinaire, 449. 450. `Paf-
fion dominante, rend inutiles les bonnes inclina-
tions, 453. Paffions, méchans principes que l'on
admet par l'inftinct des paffions, font une fource
des crimes les plus énormes

[ocr errors]

450%

Pafteur, Sa confiance en Jesus-Chrift; comparé

à une plume, 30. Palteurs, c'eft par eux que jelus-

« AnteriorContinuar »