Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Quel homme dit Dan Cléofas ! Qu'avez-vous donc fait pour vous atti, rer fa haine : J'ai traversé un de ses deffeins , repartit Asmodée. Il y avait une place vacante dans certaine Académie: il prétendoit qu'un de ses amis l'eût ; je voulois la faire donner à un autre. Le Magicien fit un Talisman, composé des plus puissans caracteres de la Cabale ; moi je mis mon homme au service d'un grand Ministre , dont le nom l'emporta sur le Talisman.

Après avoir parlé de cette forte , le Démon ramassa toutes les pieces de la phiole cassée, & les jetta par la fenêtre.

Seigneur Zambulo , dit-il ensuite à l’E: colier, sauvons-nous au plus vite : prenez le bout de mon manteau , & ne craignez rien. Quelque périlleux que parut ce parti à Don Cleofas , il aima mieux l'accepter , que de demeurer exposé au rellentiment du Magicien ; & il s'accro, cha le mieux qu'il put au Diable , qui l'emporta dans le moment.

СНА. CHAPITRE II 1.

HAPITR Dans quel endroit le Diahle Boiteur

transporta l'Ecolier , & des premieres choses qu'il lui fit yoir,

A ,

Smodée n'avoit pas vanté sans rai- .

son fon agilité. Il fendit l'air , comme une fleche décochée avec violence, & s'alla percher sur la Tour de SanSalvador. Dès qu'il eut pris pied , il dit à fon Compagnon : Hé bien, Seigneur Léandro , quand on dit d'une rude voiture, que c'est une voiture de Diable ;

. n'est-il pas vrai que cette façon de parler eft fausse ? Je viens d'en vérifier la fausseté, répondit poliment Zambulo. Je puis assurer que c'est une voiture plus douce qu'une litiere , & avec cela si diligente, qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer sur la route.

Oh ça , reprit le Démon , vous ne fçavez pas pourquoi je vous amene ici. Je prétens vous montrer tout ce qui se passe dans Madrid. Et comme je veux débuter par ce quartier-ci , je ne pouvois choisir un endroit plus propre à l'exécution de mon dessein. Je vais

par

[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors]
[ocr errors]

Arial UIILAH

par mon pouvoir diabolique , enlever les toits des maisons , & malgré les ténebres de la nuit, le dedans va fe décou. vrir à vos yeux. A ces mots , il ne fit fime plement qu'étendre le bras droit, & ausfi-tôt tous les toits disparurent. Alors l'Ecolier vit, comme en plein midi, l'intérieur des maisons; de même , dit * Luis Velez de Guévara , qu'on voit le dedans d'un pâté dont on vient d'ôter la croûte.

Le spectacle étoit trop nouveau pour ne pas attirer son attention toute entiere. "Il promena sa vûe de toutes parts , & la diversité des choses qui l'environnoient , eut de quoi occuper long-temps fa curiosité. Seigneur Don Cléofas, lui dit le Diable, cette confusion d'objets que vous regardez avec tant de plaisir , est, à la vérité, très agréable à contem, pfer. Mais ce n'est qu'un amusement fri. vole. Il faut que je vous le rende utile; & pour vous donner une parfaite connoifsance de la vie humaine, je veux vous expliquer ce que font toutes ces personnes que vous voyez. Je vais vous découvrir les motifs de leurs actions , & vous révéler jusqu'à leurs plus fecrettes pensées.

Par

[ocr errors]

L'Auteur du Diable Boiteux, Espagnole

« AnteriorContinuar »