Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]
[merged small][ocr errors][merged small]

L n'est rien de plus ordinaire que de voir à la teste des nou

velles Editions qu'elles ont eité revuës,corrigées & augmentées par l'Auteur : le plus sou

: vent rien n'est moins vrai , l'Auteur n'y a pas mesme pensé. Pourquoi avancer fi publiquement ce qui n'est pas ? c'est pour exciter la curiosité des Lecteurs, on croit qu'un livre s'en vendra mieux.

On peut assurer le Public qu'il n'en est pas ainsi de cette troisiéme Edition de l'Histoire du Ministere du Cardinal Ximenés, elle a esté veritablement revuë & corrigée par l'Auteur , avec toute l'exactitude possible, & il y a fait mesme des additions si belles & fi considerables, que cette Hi

a

stoire est augmentée de plus

d'un quart. Cela n'estoit pas difficile à faire; on sçait que les premiers Historiens du Cardinal Ximenez, & particulierement Alvare Gomez avoient fait sa vie beaucoup plus ample que les derniers Auteurs qui sont écrite ; on avoit donc laissé beaucoup

de choses dont il a esté aisé de

profiter : à la verité elles n'estoient pas essentielles à l'Histoire de ce grand homme, mais elles ne laissent pas d'estre d'un fort grand agrément. La Vie de Ximenez en est beaucoup plus belle & plus exacte, la curiosité du Lecteur en est plus satisfaite, elle n'a plus rien à souhaiter.

On peut juger de-là qu'on n'a rien ajousté d'étranger au sujet ; car si l'on fut tombé dans ce défaut , on auroit fait à la verité cette Histoire plus ample, mais on l'auroit défigurée , & l'on ne

pouroit pas dire que les additions l'ont renduë plus belle & plus exace , tout tient donc au sujet , tout l'éclaircit, tout l'embellit , & tout ce qu'on a ajouté lui donne un air de nouveauté qui n'estoit pas à négliger dans une troisiéme Edition.

L'on a fait encore quelque chose de plus, on a retouché plusieurs recits : il y en a mesme qu'on a entierement refais; on ne fait pas difficulté d'avouer à cette occasion que cette Histoire estant le coup d'essai de l’Auteur, il n'estoit presque pas possible qu'il ne lui eust échapé beaucoup de choses , soit pour la pureté & l'exactitude du style, loit pour les graces de la narration. On a remedié à tous ces défauts , & l'on n'a rien épargné pour le faire avec succès.

Deux raisons ont porté l'Auteur à ce nouveau travail : le

bon accueil que le Public a bien

a voulu faire à cette Histoire dés qu'elle a paru , & la beauté du sujet. Il a cru qu'il ne pouvoir trop s'appliquer à mériter l'approbation qu'on lui a donnée, & qu'une aufli belle Vie que celle du Cardinal Ximenez ne pouvoit estre écrite avec trop de soin.

Car enfin ( s'il m'est permis de repeter icy ce que j'ai déja dit dans le premier Avertissement) on sçait que la fin de l'Histoire est d'instruire , mais d'instruire agréablement. Pour instruire outre la verité qui est comme l'ame de l'Histoire, il faut avoir de grandes choses à dire , il faut qu'elles soient dignes d'estre transmises à la PoIterité. Pour inftruire agréablement il faut de la diversité dans les évenemens, de la varieté dans les faits que l'on rapporte.

« AnteriorContinuar »