Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

serez témoin de mon agilité.

Mais, ajouta-t-il , finissons cet entretien. Hâtons-nous de sortir dle ce galetas. Le Magicien y vą bien-tôt monter pour travailler à l'immortalité d'une belle Sylphide qui le vient trouver ici toutes les nuits. S'il nous surprenoit, il ne manqueroit pas de me remettre en bouteille, & il pourroit bien vous y mettre aussi. Jetrons auparavant par la fenêtre les morceaux de la phiole brisée , afin que l’Enchanteur ne s'apperçoive pas

de mion élargissement.

Quand il s'en appercevroit après notre départ, dit Zambullo, qu'en arriveroit-il ? Ce qu'il en arriveroit, répondit le Boireux. Il paroît bien que vous n'avez pas lû le Livre de la Contrainte. Quand j'irois me cacher aux extrêmités de la Terre ou de la Région qu'abitent les Salamandres enfâmés : quand je descendrois chez les

Gnomes ou dans les plus profonds abîmes des Mers,je n'y serois point à couvert de fon ressentiment. Il feroit des conjurations si fortes, que tout l'Enfer en trembleroit. J'aurois beau vouloir lui désobéir, je serois obligé de paroître, malgré moi, devant lui, pour fubir la peine qu'il voudroit m’imposer.

Cela étant, reprit l'Ecolier, crains fort que notre liaison ne foie pas de longue durée. Ce redoutable Négromancien découvrira bien-tôt votre fuite. C'est ce que je ne sçai point , repliqua l’Esprit, parce que nous ne sçavons pas ce qui doit arriver. Comment, s'écria Léandro Perez, les Démons ignorent l'avenir ? Assurement , repartit le Diable , les Personnes qui le fient à nous là-dessus sont de grandes duppes. C'est ce qui fait que les Devins & les Devineresses disent tant de sottises & en font tant faire aux femmes de

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

qualité qui vont les consulter sur les événemens futurs. Nous ne sçavons que le paffé & le présent. J'ignore donc si le Magicien s'appercevra bien-tôt de mon abfence; mais j'espere que non. Il y a ici plusieurs phioles semblables à celle où j'étois enfermé: il ne soupçonnera pas qu'elle y manque. Je vous dirai de plus que je suis dans son Laboratoire comme un Livre de droit dans la Bibliotheque d'un Financier: il ne pense point à moi ; & quand il y penseroit, il ne me fait jamais l'honneur de m'entretenir, c'est le plus fier Enchanteur que je connoifle. Depuis le temps qu'il me tient prisonnier, il n'a pas daigné me parler une seus le fois.

Quel homme! Dit Don Cléofas: Qu'avez-vous donc fait pour vous attirer fa haine ? J'ai traversé un de ses desseins, repartit Afmodée. Il y avoit une place vacans

te dans certaine Academie: il prétendoit qu'un de ses amis l'eût ; je voulois la faire donner à un autre. Le Magicien fit un Talisman composé des plus puissans caractéres de la Cábale; moi, je mis mon homme au service d'un grand Ministre, dont le nom l'emporta sur le Talisman.

Après avoir parlé de cette forte, le Dénon ramadia toutes les piéces de la phiole cassée & les jetta par la fenêtre : Seigneur Zambullo, dit-il ensuite à l'Ecolier , fauvons-nous au plus vite : prenez le bout de mon manteau , & ne craignez rien. Quelque périlleux que parût ce parti à Don Cléofas, il aima mieux l'accepter, que de demeurer exposé au ressentiment du Magicien , & il s'accrocha le mieux qu'il put au Diable , qui l'emporta dans le moment.

[ocr errors]

CHAPITRE III.

Dans quel'endroit te Diable Boiteux: transportal Ecolier,& des premier

res choses qu'il lui fit voir.
Smodée n'avoit

pas sans raison, son agilité. Il fendit l'air comme une fléche déco chée avec violence, & s’alla pereher sur la Tour de San Salvador. Dès qu'il y eut pris pied, il dit à fon. Compagnon : Hé hien , , Seio gneur Léandro, quand on dit d'une rude voiture , que c'eft une voiture de Diable , n'est-il pas vrai que

cette façon de parler eft fausse ? Je viens d'en verifier la fausseté, répondit poliment Zambullo. Je puis assurer que c'est une voiture plus douce qu'une litiére, & avec cela fi diligente qu'on n'a pas le temps de s'ennuier sur la

route,

« AnteriorContinuar »