Élémens théoriques et pratiques du jeu des échecs, avec des réflexions ...

Portada

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página xx - N'a rien d'humain que l'apparence ; Et d'ailleurs il n'est pas si facile qu'on pense , D'être fort honnête homme et de jouer gros jeu. Le désir de gagner , qui nuit et jour occupe , Est un dangereux aiguillon. Souvent , quoique l'esprit, quoique le cœur soit bon , On commence par être dupe, On finit par être fripon.
Página 36 - CONNAISSEZ mieux l'oisiveté : Elle est ou folie ou sagesse ; Elle est vertu dans la richesse , Et vice dans la pauvreté On peut jouir en paix , dans l'hiver de sa vie , De ces fruits qu'au printemps sema notre industrie : Courtisans de la gloire , écrivains ou guerriers , Le sommeil est permis , mais c'est sur des lauriers.
Página 213 - Si le Roi est en échec depuis plusieurs coups, sans qu'on s'en soit aperçu, et qu'il ne soit pas possible de vérifier si on lui a donné échec, ou s'il s'est mis en échec lui-même, celui dont le Roi est en échec peut, au moment qu'il s'en aperçoit ou qu'il en est averti, remettre la dernière Pièce qu'il a jouée à sa place et défendre l'échec.
Página 178 - L'amour du jeu rêveur qu'inventa Palamède, Sur des carrés égaux, différents de couleur, Combattant sans danger, mais non pas sans chaleur, Par cent détours savants conduit à la victoire Ses bataillons d'ébène et ses soldats d'ivoire : Longtemps des camps rivaux le succès est égal; Enfin l'heureux vainqueur donne l'échec fatal, Se lève, et du vaincu proclame...
Página xxii - J'y consens : acceptez pour époux un joueur, Qui, pour porter au jeu son tribut volontaire, Vous laissera manquer même du nécessaire ; Toujours triste ou fougueux, pestant contre le jeu, Ou d'avoir perdu trop, ou bien gagné trop peu. Quel charme qu'un époux, qui, flattant sa manie, * Fait vingt mauvais marchés tous les jours de sa vie ; Prend pour argent comptant, d'un usurier fripon, Des singes, des pavés, un chantier, du charbon ; Qu'on voit à chaque instant prêt à faire querelle Aux...
Página xxiii - II la laisse où d'abord elle fut engagée, Et prend, pour remplacer ses meubles écartés, Des diamants du Temple et des plats argentés; Tant que, dans sa fureur n'ayant plus rien à vendre...
Página 217 - Tour a joué, ou quand il est joué; et si, dans un de ces quatre cas, on touche le Roi et la Tour pour roquer, l'adversaire a le choix de faire jouer le Roi ou la Tour. Celui qui fait avantage d'une Tour peut également roquer du côté où manque cette Tour , en disant : Je roque.
Página 137 - L'éclair sort de la nue avec îles feux moins prompts.' Vers mon rival tremblant d'un pas elle s'élance , Elle revient d'un pas veiller à ma défense. Prompte à voir le péril et prompte à l'éloigner, Mettant à secourir le plaisir de régner , Sa présence embellit mon camp et le protège, Et sa seule valeur compose son cortège. Tout le camp ennemi frémit à son aspect, Et même en l'attaquant lui marque son respect. Elle cherche des yeux sa superbe rivale : Ainsi que leur ardeur leur puissance...
Página 122 - pour prendre votre fou , ce qui aurait mis en liberté celui de son Roi. Il est avantageux de conserver un fou de même couleur que celui de l'adversaire; la direction des fous est à craindre presque dans tous les cas, et l'on ne peut s'en garantir bien sûrement qu'en leur opposant d'autres fous.
Página 214 - Si l'on est convenu de faire avantage d'un pion, ou d'une pièce, et qu'on ait oublié de le faire en commençant , il sera au choix de celui au préjudice duquel cet oubli aura été fait, de continuer la partie, ou de la recommencer.

Información bibliográfica