Imágenes de páginas
PDF
EPUB

jú par ordre de Monseigneur le Garde des Sceaux, les Oeuvres mélées de Madame de Gomez; contenant ses Tragedies & differents Ouvrages en Vers & en Prole ; le merite de plusieurs de ces Ouvrages est déja connu , & j'ai crû que le reste soutiendroit bien la réputation de l'Auteur. Fait à Paris, ce dix-septiéme Avril mil sept cens vingt-trois.

HOUDAR DE LA MOTTE.

PRIVILEGE DU ROY.

[ocr errors]
[ocr errors]

OUIS par la grace de Dieu , Roy de France &

de Navarre, Anos anez & feaux Conseillers , les

gens tenans nos Cours de Parlement; Maîtres des Requêtes ordinaires de nos Hôtels, Grand Conseil, Prevôt de Paris Baillifs , Senéchaux ; leurs Lieutenans Civils & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra. SALUT, nôtre bien amé PIEŃ R'E ÞRAULT, Libraire à Paris,

fait montrer qu'il souhaiteroit faire imprimer & donner au Public les Oeuvres mêlées de Madame de Gomez, s'il Nous plaisoit

lui accorder nos Lettres de Privilege sur ce necessaires : A CES CAUSES , voulant favorablement traiter ledit Exposant & reconnoître son żele ; Nous lui avons permis & permettons par ces Presences, de faire imprimer ledit Livre en dels

Nous ayant

re

[ocr errors]
[ocr errors]

volumes, forme; marge, carattere , conjointentert ou separement & autant de fois que bon lui semblera & de le vendre , faire vendre & debiter par tout notre Royaume , pendant le temps de fix années cen fecer rives , à

compter du jour de la datte desdites Presentes; faisons deffenses à toutes sortes de personnes de quelque qualité & condition qu'elles soient d'en introduire d'impression étrangere dans aucun lieu de notre obéissance ; comme aulli à tous Libraires , Imprimeurs & autres, d'imprimer faire imprimer , vendre faire vendre, debiter ny contrefaire ledit Livre, en tout ny en partie, n'y d'en fa re aucuns extraits, sous quelque prétexte que ce soiti, d'augmentation, - correction, changement de Titre ou autrement, sans la permission expresse & par écrit dudit Exposant ou de ceux qui auront droit de lui à peine de confifa cation des Exemplaires contrefaits , de quinze cens livres d'amende contre chacun des contrevenans, dont'un tiers à Nous, un tiers à l'Hôtel Dieu de Paris , l'autre tiers audit Exposant , & de tous dépens dommages & interêts, à la charge que ces Presentes seront enregistrées tout au long sur le Registre de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris, & ce dans trois mois de la datte d'icelles;

que

l'iin pression de ce Livre sera faite dans notre Royaume & non ailleurs, en bon papier & en beaux caracteres, conformément aux Reglemens de la Librairie ; & qu'avant que de l'exposer en vente, le Manuscrit ou Imprimé qui aura servi de Copie à l'impression dudit Livre , sera remis dans le mêine état où l'aprobao tion y aura été donnée, és mains de notre tres cher & feál Chevalier Garde des Sceaux de France, le Sieur Fleuriau Darmenonville, & qu'il en sera enluite Temis deux Exemplaires dans notre Bibliotheque publique , un dans celle de notre Château du Louvre, & un dans celle de notre tres cher & feal Chevalier Garde des Sceaux de France le sieur Fleuriau Dar. menonyille ; le tout à peine de aullité des Presences:

[ocr errors]

du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir l'Exposant où ses ayans causes, pleinement & pa:fiblement, sans souffrir qu'il leur soit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la Copie desdites Presentes qui sera imprimée tout au long au commencement ou à la fin dudit Livre, soit tenue pour duement fignifiée, & qu'aux Copies collationnées par l'un de nos amez & feaux Conseillers & Secretaires, foy soit ajoûtée comme à l'Original : Commandons au premier notre Huissier ou Sergent, de faire pour Pexécution d'icelles tous Actes requis & neceffaires, sans demander autre permission , & nonobftant clameur de haro , charte normande & lettres à ce contraires : CAR tel est notre plaisir. Donné à Paris le quatriéme jour du mois de Juin, l'an de grace mil sept cens vingt-trois , & de notre Regne le huitiéme. Par le Roy en son Conseil. DE SAINT HILAIRE

[ocr errors]

Registré sur le Registre V. de la Communauté des Libraires ego Imprimeurs de Paris, page 271. No. 545 conformément aux Reglemens: de notamment à l’Arrêt du Conseil du 13. Aouft 1703, A Paris le 14. Juin 1723.

BALLARD, Syndic,

A

1

CUVRES MELLES

DE MADAME

DE GOMEZ

L faut que vous soyez I

bien assurée, Madame, du pouvoir que vous avez sur

moi , puisque vous dites que vous ne doutez point qu'ausli-tôt vôtre lettre reçûë, je ne subisse la loi que vous m'imposez de faire imprimer tout ce que j'ay composé soit en Vers soit en Prose;mon amitié me faic regarder cette priere comme un ordre ablolu , j'y souscris avec plaisir , puisque cela peut vous en faire independamment de l'amour propre qui n'en

А

gage que trop un Auteur à montrer ces Ouvrages. En voici de toutes sortes , &: pour vous plaire, je vais mettre au jour des secrets que je n'avois osé confier qu'à mon cabinet ; mais pour me venger en quelque façon de l'obéissance que vous exigez de moi, la lettre que j'ai l'honneur de vous écrire , fera le corps du Livre & je n'interromperai tout ce que j'ai à vous dire que par mes Tragedies , mes pieces de Vers & quelques histoires qui en formeront les membres , esperant par là, moins ennuyer le Public, & vous aussi , Madame , qui m'y contraignez avec tant d'autorité.

Pour commencer sur ce plan , voici les premices de ma Muse. Mon cour sensible aux grandes actions dès l'âge le plus tendre , se sentit fi fort émû du recit de celles de Monsieur le Maréchal de Carinat, que sçachant à peine encore tenir la plume, je fis pour lui cette Epitre.

« AnteriorContinuar »