Imágenes de páginas
PDF

[ocr errors]
[ocr errors][merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

(a) Aujourd'hui Kai - tcheou qui dé-
end de Ta mim-fou dans le Petcheli. '
(b) Auiourd'hui Ta-mim fou dans le
Petcheli. -
(c) Chun-te-fou.
(d) Aujourd'hui Hia-tsin-hien, dépen-
dante de Tong-tchang fou
(e)Aujourd'hui Kao-tam-tcheou dépen-
dante de Tong-tchang-fou.
(f) aujourd'hui Vou-tching , dépen-
dante de Tong-tchang-fou.
(g) Elle porte aujourd'hui le même
nom, & dépend de Tong-tchang-fou.
(h ) Aujourd'hui Sun-hien, qui dé-

pend de Ta-mim-fou dans le Petcheli.
(i) Ancienne ville détruite qui étoit
située à 6o li à l'occident de Kai-tcheou
proche Ta-mim-fou.
( k ) On ignore la situation de cet en-
droit.
( l) Aujourd'hui Goei - kiun-fou dans
le Honan.
( m ) Elie porte le même nom, & dé-
pend de Goei-kiun-fou
| (n ) Elle porte le même nom, & dé-
pend de Goei-kiun fou.
(o ) On ignore la situation de cet en°
droit.

[ocr errors][ocr errors][merged small]
[ocr errors][merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

Ce (a) Elle porte le même nom , & dé- pendante de Chun-tien-fou. pend de Pao-tim-fou. ( d ) Aujourd'hui Ho-kien-fou , dans (b) Elle porte le même nom , & dé- le Petcheli. end de Tchin-ting-fou. (e ) Elle porte le même nom , & dé4

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

choit un corps de cinq mille hommes des ennemis : ce brouillard n'eut pas plutot été dissipé qu'il se trouva investi de toutes parts : il y eut là un combat très-vif; mais les Généraux de son armée ayant envoyé des troupes à son secours , on le dégagea de ce péril. La Capitale de son Royaume ne courut pas un moindre danger dans le même tems. Toutes les troupes étoient campées à Goeitcheou & Tcin-yam étoit entiérement dégarnie de soldats. Le Général Lieou-sin saisit cette occasion pour entreprendre de s'en rendre le maître ; il avoit caché un corps de troupes dans un détour du Hoam. 1 es habitans de T cinyam surpris de voir là des Troupes Impériales, n'osant sortir de leur ville , envoyerent quelques Cavaliers à la découverte & firent faire avec du foin des figures d'hommes qu'ils placerent sur les murailles ; mais des pluies considérables, qui rompirent tous les chemins & les rendirent impraticables, sauverent la ville.Un des Généraux des T cin nommé Li-ssu-gneng eut le tems de se rendre à Tcin-yam avec ses troupes & de la mettre en état de deffense. § Troupes Impériales, désesperant de la prendre, étoient sur le point de se disperser, leur Général les retint & les engagea à franchir les montagnes qui les séparoient de la ville. Pendant ce tems-làTcheou-te-goeiavoit quittéYeou-tcheou ou Peking, & venoit au secours de Tcin-yam avec mille Cavaliers. Il se rendit en diligence au détroit de Tou-muen situé à l'occident d'Hou lo-hien dans le territoire de Tchin - tingfou où il apprit que les troupes † avoient passé les montagnes & étoient campées à Tçong-tching : la diligence qu'il fit, obligea l'armée Impériale d'abandonner le projet qu'elle avoit formé sur Tcin-yam ; il y eut plusieurs † combats entre les deux armées , les Leam reprirent an-cheou , les Tcin allerent assiéger Poei tcheou (a). Le Général des troupes Impériales, dont la conduite avoit été désapprouvée par l'Empereur qui vouloit que l'on attaquât les Tcin , conduisit § lui ses troupes vers les forteresses de Tchin-tcheou & de Tim-tcheou ; mais il fut re

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »