Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Apr. J. C.

il

cependant vraisemblable que les Francs n'auroient point L'an 1126.

osé attaquer cette petite forteresse s'ils eussent été battus. Thoghte Cette expédition n'eut pas plutôt été achevée que Ponce ghin.

Comte de Tripoli engagea le Roi de Jérusalem à venir Guillaume avec lui faire le siége de la ville de Rafania ou Rafanée, Aboulfedha située dans la contrée d'Apamée. Cette place fut prise

après un siége de dix-huit jours. Aussi-tôt que les Francs en furent maîtres , l’Emir Bourski entra dans la Céléfyrie & la ravagea toute entiere ; mais dans le tems qu'il faisoit le fiége d'Athareb; le Roi de Jérusalem étant accouru ,

décampa & s'en retourna dans son ancien pays , où il fut tué L'an 1127. (a) peu de tems après par des Bathéniens, dans le tems

qu'il étoit à la Mosquée. Son fils Masoud quittá aussitôt Alep, & vint prendre possession de Moussoul; mais il ne garda pas long-tems cette ville. Il tomba malade devant Rohba dont il faisoit le fiége, & mourut le jour même que la ville fut prise. Dgiaouli Esclave de Bourski , mit sur le trône de Moussoul un frere de Masoud qui étoit encore enfant , & envoya demander l'investiture au Sulthan Mahmoud, celui-ci la refusa & donna cette ville à Emadeddin Zenghi.

Thoghteghin, cet ennemisi redoutable aux Francs (b), mouAboulfedha rut dans le même tems à Damas. Tadge el moulouk bou

ri (c) son fils aîné lui succéda. L'année d'auparavant (d) le hasen. Benschort- Roi de Khelath nommé Dhahireddin Ibrahim étoit mort,

& fon frere Ahmed lui avoit succédé; mais ce Prince étant mort au bout de dix mois, la femme d'Ibrahim appellée Anianedge Khatoun fut Régente du Royaume pour son fils Sokman, qui étoit âgé de six ans.

Les Francs qui persistoient toujours dans le dessein de Guillaume prendre Damas, avoient envoyé dans l'Occident Hugues Aboulfedha

de Paganis grand maître du Temple pour y rassembler des secours & revenir ensuite faire le liége de cette place. Hu

L'an 1128.

Abouima

nah.

L'an 1129.

de Tyr.

l'an 521.

(a) Un vendredi 18 de Dzoulçaada de luch , & l'appelle ensuite Bezeuge ; Sa

nut , Benzeuge ; ce qui me fait croi(6) Dans le mois Sepher de l'an 522 re qu'il faudroit lire Bouzi, au lieu de de l'Hegire.

Bouri.
(c) Guillaume de Tyr écrit la pre (d) L'an 521 de l'Hegire.
miere partie de son nom, Tegelme-

gues ayant amené avec lui plusieurs Seigneurs Chrétiens; le Roi Baudouin, Foulques Comte d'Anjou, Ponce Comte de Apr. J. C. Tripoli, Boëmond le jeune, Prince d'Antioche, Joscelin Bouri. le vieux, Comte d'Edesse, tinrent conseil ensemble, & se mirent ensuite en marche vers le Royaume de Damas; ils vinrent camper dans la plaine appellée les prés de Saphar (a). Ils avoient menagé auparavant quelques intelligences avec un certain Bathénien nommé Abouloufa qui avoit une grande autorité dans la ville. Depuis long-tems ces Bathéniens étoient tolérés dans Damas. Ils avoient alors pour chef Bahram, neveu d'Ibrahim el Asabadi qui avoit été tué à Bagdad, Bahram étoit venu à Damas, où il prêchoit sa nouvelle doctrine, & faisoit un grand nombre de prosélytes. Le Grand Vizir Thaher el mazdgani qui le protégeoit lui avoit donné le château de Paneas ou Césarée de Philippe. Depuis ce tems-là les Bathéniens ou Affallins étoient devenus très-puissans dans la Syrie; ils s'étoient emparés de plusieurs châteaux dans le voisinage de Paneas. Bahram fut vaincu & tué par les habitans de la vallée de Tim. Il eut pour successeur dans Paneas un nommé Ismail, & le grand Vizir Thaher el mazdgani donna le quartier qu'il possédoit. dans Damas à un autre Bathénien appellé Abouloufa, ce fut celui-ci qui engagea les Francs à venir faire le siége de cette place , promettant de la leur livrer , à condition qu'ils lui abandonneroient la ville de Tyr. Les Francs devoient se rendre devant Damas un Vendredi pendant que les Musulmans seroient à la Mosquée. Mais la conspiration ayant été éventée, Bouri fit tuer son grand Vizir & massacrer tous les Bathéniens qui étoient dans Damas. Environ fix mille furent égorgés. Les Francs, qui sur la promesse d'Abouloufa s'étoient déja approchés de Damas au tems marqué, furent étonnés de trouver les Assassins détruits. La rigueur du froid , l'imprudence de leurs Vivandiers qui s'étoient répandus de tous côtés, acheverent de ruiner leur armée. Bouri sortit de Damas & les poursuivit. Le Francs regarderent comme un grand bonheur pour eux de pouvoir échap

[ocr errors]

(e) L'an 523 de l’Hegire,

Bouri.

l'an 11321

Apr. J. C. per. Les Bathéniens (a) de Paneas livrerent leur château

aux Francs, & fe sauverent avec eux. Les Francs s'empaL'an 1130• rerent aussi de la forteresse de Cadmous. Aboulfedha

Il y avoit alors dans la Syrie une tribu d’Arabes assez puissante qui étoit gouvernée par un Emir appellé Dobaïs. Cet Emir ayant été invité à venir prendre possession de la ville de Sarkhad par une concubine veuve de l’Emir de cette ville , se laissa surprendre par quelques Arabes d'une autre tribu en passant dans les environs de Damas; on le conduisit à (6) Bouri qui le fit renfermer. Mais Emad eddin. zenghi fit aussi-tôt proposer à Bouri, de lui remettre son fils Sounedge & les Emirs de Hama qu'il retenoit prisonniers, en échange pour Dobaïs, ce qui fut exécuté. Peu de tems après Bouri qui avoit reçu (c) deux coups de couteau par des Bathéniens (d), mourut de sa blessure. Il avoit régné quatre ans , cinq mois & quelques jours. Son fils Ismail surnommé Schamselmoulouk lui succéda dans Damas ; Bouri lailla à fon autre fils Mohammed (e), la ville de Baalbek & son territoire. Ce dernier s'empara des forteresses de Ras & de Leboua, ce qui excita une guerre entre les deux freres; Ismaïl les reprit , & vint assiéger Baalbek, mais touché ensuite du repentir de Mohammed, il lui rendit cette ville avec ses dépendances & revint à Damas.

Le nouveau Roi de Damas (f) alla faire le siége de PaL'an 1133. neas (g) pendant que Foulques étoit occupé devant Jaffa, ou Abouilma- Joppé. Cette ville fut prise avec un très grand nombre de

Francs; mais presque aussi-tôt le Roi de Damas proposa Guillaume de faire une trêve, & rendit tous les prisonniers. La paix

qu'il faisoit de ce côté ne l'empêchoit pas de porter la. guerre dans les autres pays des Francs. Il entra dans le territoire de Ponce Comte de Tripoli, lui livra bataille sous la citadelle appellée le Mont des Pelerins, le fit prisonnier, & le tua. Ensuite, pendant que le Roi Foulques étoit renfermé dans le château de Mont-ferrand , qui étoit assiégé

(a) Guillaume de Tyr appelle leur (e) Surnommé Schanseddoulet.
Chef Emir aly; Aboulfedha , Ismaïl. (f) Guillaume de Tyr l'appelle en-

(6) Dans le mois Schaban de l'an 525. core Bezeugé, mais il se trompe : ce
(c) L'an 525 de l'Hegire.
(d) Le zi de Redgeb de l'an 526. (g) L'an 527 de l’Hegire.

[ocr errors]

Ilmail.

halen.
bouledha

di Tyr.

Prince étoit mort.

[ocr errors]

des

que l'on

par Enad eddin zenghi , & que toutes les troupes

Apr. J. C. Francs couroient à la défense de leur Roi, Ismail alla piller L'an 1133: la ville de Napoulous. Il (a) tourna ensuite ses armes vers Ismail. Hama qu’Emad eddin zenghi lui avoit enlevée quelque Aboulfedha tems auparavant par surprise. Il emporta d'assaut cette place & le château (6); de-là il alla piller Schizour qui appartenoit à la famille des Moncadites , & après cette expédition il rentra dans Damas (c). Dans le même tems les Bathéniens

l'on appelle encore Ismaeliens acheterent de Ben amroun la forteresse de Cadmous , qui devint un de leurs plus solides établissemens dans la Syrie.

Ismail étoit tellement haï de ses domestiques, que plu- Aboulfedha sieurs attenterent à la vie, & lui donnerent quelques coups hafen. de sabre; mais il ne fut point blessé, & les assassins

ayant

été arrêtés & interrogés , ils répondirent qu'ils vouloient délivrer les Musulmans de fa tyrannie & de ses injustices. Ils furent punis féverement. Sounedge frere d'Ismail fut enveloppé dans leur disgrace & perdit la vie. Cette action ne servit qu'à rendre Ismail encore plus odieux à ses sujets. Ce Prince conduisit ensuite ses troupes (d) vers la forteresse de Schokaïf qui appartenoit à Dhohak, un des Chefs de la vallée de Tim ; il prit cette place : mais cette victoire ne fit point de plaisir aux Francs qui rassemblerent leurs forces & vinrent vers Houran. Ismail de son côté fit une irruption dans le pays de Tibériade. Mais les deux partis se séparerent après avoir fait une trêve. Ismail revint à Damas où il fut alraffiné (e) par ses propres domestiques & du consentement de L'an 1135. fa mere. Tous les sujets firent des réjouissances à sa mort, & son frere Schehabeddin mahmoud lui succéda. Moin ed. Mahmoud. , din anz ou Anar (f) fut Régent du Royaume.

Ausli-tôt qu’Emad eddin zenghi fondateur de la Dynastie Guillaume des Atabeks de Syrie eût appris ce changement, il entra de Tyr. dans le pays de Damas à dessein d'enyahir tout ce Royaume.

(a) Sur la fin de Ramadhan de l'an (e) Le 14 de Rabi' elakher de l'an 27.

529. Il étoit né le 7 de Dgioumadi el(6) Dans le mois Schoual.

akher de l'an 506. (c) Dans le mois Dzouicaada.

(f; Guillaume de Tyr le nomme Aid) Dans le mois Mouharram de l'an nard, & lui donne le súrnom de Mehe.

nedin,

528.

Anar fit sçavoir cette nouvelle à Foulques Roi de JéruApr. J. C. falem , lui demanda des secours, offrant de lui payer tous Mahmoud. les mois vingt mille piéces d'or , & après qu'Emad eddin

zenghi seroit chassé, de livrer aux Francs la ville de Paneas qui leur avoit été enlevée quelque tems auparavant, Tous les Grands du Royaume de Jérusalem ayant accepté ces conditions, rassemblerent leurs armées dans le territoire de Tibériade. Emad eddin zenghi étoit alors campé à Ras elain (a), où il doutoit encore de la marche des Francs, persuadé que leur arrivée feroit échouer tous ses projets. Les Francs & les troupes de Damas se joignirent dans un endroit appellé Nuara ; alors Zenghi qui ne vouloit point hazarder une bataille vis-à-vis tant de forces, se retira dans la vallée de Baccar. Ensuite les deux armées allerent alliéger Paneas qui s'étoit soumise à Emad eddin zenghi. Les Francs se camperent du côté de l'Occident, & les troupes de Damas à l'Orient. Pendant le siége ils furent joints par le Prince d'Antioche & le Comte de Tripoli. Après des travaux infinis & un siége très-meurtrier, Paneas fut prise & abandonnée aux Francs. Telles furent les suites de la haine que les Turcs de Damas avoient conçue contre

Emad eddin zenghi. Aboulfedha Après que le Roi de Damas eut achevé cette expédi

tion, il alla prendre possession de la ville d'Hemelle & de son château (h). Cette place appartenoit depuis longtems à la famille de Khirkhan, L’Emir qui y régnoit alors fatigué par toutes les tentatives d'Emad eddin zenghi livra Hemesse à Mahmoud, & demanda en échange la ville de Tadmor ou Palmyre. Les troupes de Zenghi qui étoient dans Hama & dans Alep étant informées de la reddition d'Hemefse , recommencerent les hostilités; mais Mahmoud ayant fait proposer la paix à Zenghi, elle fut signée entre les deux

Princes, & Hemesse fut donnée à Anar. Peu de tems après (d) L'an 1138. Mahmoud fut trouvé assassiné sur son lit. Quelques domes

tiques auteurs de cet assassinat furent pris & pendus, d'au

(a) Nos Historiens la nomment Ra- Rabi elaoual, Caline.

(c) L'an 531 de l'Hegire. () L'an 530 de l’Hegire dans le mois (d) L'an 533 de l'Hégire.

« AnteriorContinuar »