Imágenes de páginas
PDF
[ocr errors][merged small][ocr errors]

l'Egvpte & sur une partie de la Barbarie. La ville de Barca situ e entre l'Egypte & Tripoli venoit de se revolter contre lui , les rebelles avoient à leur tête un Emir apellé Mohamed (a). Ahmed envoya une armée (&) sous § conduite d'un de ses Généraux appellé Loulou. La ville fut prise & les principaux rebelles punis. Par cette victoire tout le pays de § rentra sous la domination des Thoulounides , pendant que le reste de la côte de Barba- .

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors]

Caïrouan.
Dans la suite (c) Ahmed devint si absolu dans l'Egyp-
te que le Khalif n'y conserva plus que le droit d'avoir
son nom sur les monnoyes , & d'être nommé dans la prie-
re publique. Motamed en fut convaincu lorsqu'il voulut
exiger qu'Ahmed lui remît les tributs ; celui-ci le refusa
& quoique le Khalif eut envoyé dans ce pays un Offi-
cier avec ordre de les recueillir, Ahmed donna cette
charge à un autre (d) qui lui étoit entiérement dévoué :
le Khalif par cette démarche fit voir à tous les peuples
qu'il n'avoit aucune autorité dans ce pays. L'autorité de
Ahmed ne fut plus bornée à l'Egypte, il profita de la mort
du Gouverneur de Damas pour envahir la Syrie. Il s'em-
para de Damas, d'Hemesse, de Hama, d'Alep ; après quoi
il marcha vers Antioche où commandoit un Emir appellé
Sima, il le fit sommer de se rendre. Sima ne voulut point
obéir, on en vint aux mains, Sima fut vaincu & obligé
de se soumettre ; alors Antioche (e) passa sous le pouvoir
d'Ahmed.
Ahmed devint par-là voisin dé l'Empire Grec, l'Em-
pereur de Constantinople rechercha son amitié & lui
renvoya dans ce dessein Abdallah fils de Raschid, un de

[ocr errors]

les Grecs, l'Empereur y joignit un grand nombre d'autres prisonniers Musulmans auxquels il rendit la liberté.

(a Mohammed fils de Pharab de Ferghana.

(b) I'an 261. de l'Hegire.

(c) L'an 264 de l'Hegire.

(d) Abou-ayoub-ahmed fils de Mohammed.

(e) Dans le mois Mouharam de l'an 2 .. ;.
, •

Pendant qu'Ahmed avoit été occupé de la guerre contre Sima, son fils Abbas qui le craignoit beaucoup songeoit à se revolter ; il ramassa de grands thrésors & des armes & se retira à Barca ; mais Ahmed envoya contre lui une armée, Abbas vaincu fut ramené à son pere qui le fit renfermer dans une prison , & mourir les principaux Officiers qui l'avoient accompagné. . Quelque tems après les habitans (a)d'Hemesse se revolterent & tuerent leur Gouverneur Issa qu'Ahmed avoit laissé dans leur ville ; mais bien - tôt ils furent obligés de rentrer dans le devoir. Ahmed envoya son Lieutenant Sima à la tête de trois cens hommes pour faire une incursion du côté de Tharse (b) : ses troupes furent battues ; mais l'année suivante elles eurent " leur revanche. Ensuite Ahmed marcha contre Ahmed fils de Modabber qui étoit son recevéur des tributs dans Damas & la Palestine ; il le fit prisonnier, s'empara de tous ses biens & ne lui rendit la liberté que pour une somme de six cens mille piéces d'or. Son Lieutenant Khalaf originaire de Ferghana fit (c) des courses sur les terres des Grecs. Ces avantages qu'Amed remportoit de tous côtés ne furent point capables de retenir dans le devoir Loulou qui commandoit pour lui dans Hemesse , Kennaserin, Alep & les autres places. Cet Officier abandonna ( d) son parti pour s'attacher à Mouaffec-billah , frere du Khalif Motamed. Il se rendit auprès de Mouaffec qui avoit une si grande autorité dans l'Empire , que le Khalif lui - même en étoit allarmé : Mouaffec étoit le maître absolu , son nom étoit gravé sur les monnoyes & prononcé dans la priére publiue. Motamed pour s'opposer au trop grand crédit de † frere, resolut de se retirer en Egypte auprès d'Ahmed mais Mouaffec ayant été instruit du dessein du Khalif, fit arrêter Motamed & l'obligea de retourner à Sarmanrai; en même-tems il déposa Thouloun du gouvernement d'E

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][merged small]

gypte qu'il donna à un nommé Ishak avec deux épées ; mais cette investiture n'étoit qu'une formalité qui ne pouvoit avoir aucune suite. Mouaffec n'étant point Khalife n'avoit aucun droit à cet égard, & Ahmed qui avoit de uissantes armées n'étoit pas homme à se laisser ainsi dépouiller. Il étoit à Damas lorsqu'il apprit cette nouvelle. Il écrivit aussi-tôt en Egypte pour ordonner une assemblée générale des gens de Loy & des Emirs. Tous s'étant rendus à Damas, il leur fit part de la revolte de Mouaffec

contre Motamed. Ils convinrent unanimement que Mouaf

fec qui avoit été associé à l'Empire, devoit être déposé. Ab-
kar Cadhy d'Egypte demanda à voir l'ordre du Khalif, com-
me on avoit montré autrefois l'ordre d'association. Cette
proposition de sa part fut cause qu'on le mit en prison,
& que tout son bien fut confisqué. Mouaffec pour yanger
un homme qui avoit pris si hautement son parti fit mau-
dire Ahmed dans les priéres publiques dans tous les pays
où il avoit quelque autorité, surtout à Bagdad& dans l'E-
§ : quelques Officiers d'Ahmed exécuterent ces ordres
à Damas, leur chef étoit appellé Bazman. Ahmed fit faire
la même chose pour Mouaffec dans l'Egypte & la Syrie.
Il envoya une armée à la Mecque, mais elle fut défaite
par les troupes de Mouaffec (a). En même-tems les Grecs
étoient entrés à la tête de cent mille hommes dans la Sy-
rie , & étoient venus assiéger la ville de Calamia située
à six milles de Tharse , Bazman marcha contre eux, les
battit, & fit un grand nombre de prisonniers parmi lesquels
étoient plusieurs Evêques.Dans le butin il se trouva 7 croix,
les unes d'or & les autres d'argent; il y en avoit une qui avoit
une couronne de diamans. L'Egypte n'étoit pas § tf2In-
quille, un nommé Ahmed (5) descendu d'Aly venoit de
se revolter dans la Thebaïde, mais il fut également vain-
Cll les troupes d'Egypte & tué par les ordres d'Ah-
med le Thoulounide. -
Ce Prince survêcut peu à cette victoire, il revenoit de

[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors]

rande quantité de lait caillé qu'il en eut une indigestion # se rendit par mer en Egypte , & il y mourut dans le mois Dzoulhedgeh de l'an 27o. Près de rendre les derniers soupirs il prononça ces paroles Seigneur qyez pitie de celui qui a ignore quelles étoient les bornes de sa Puissance, faites-lui connoitre votre bonté. Avant que de mourir il avoit ordonné aux Chrétiens , aux Juifs & aux Mahometans de faire pour lui des prieres publiques. Il fut enterré sur la montagne appellée Mocattham près du Caire. Il étoit âgé de 5o ans & en avoit # 17 (a). Il laissa 33 enfants avec des thrésors immenses ; sçavoir un million de piéces d'or, sept mille esclaves, un grand nombre de chevaux, de mulets , de chameaux & autres animaux semblables. De son tems les revenus de l'Egypte montoient à 3oo millions de piéces d'or. Ahmed aimoit les sciences, étoit généreux envers les Sçavans & faisoit de † aumônes aux pauvres. Il envoyoit à Bagdad, à la Mecque & dans plusieurs autres

[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

tie de ce qui forma depuis le Caire étoit appellée, vint

trouver Ahmed & lui dit que Michel Patriarche d'Alexandrie avoit entre ses mains des sommes considérables & suffisantes pour la guerre de Syrie qu'il alloit entre

rendre. Ahmed fit venir aussi - tôt le Patriarche en sa présence & lui ordonna de remettre tout l'argent & les

(a) Le Tarikh-el-ishaki le fit mourir le 21 de Dzoulcaada, & ne lui donne que 2o ans de regne, Aboulfedha met sa mort à l'an 271.

[ocr errors]
[merged small][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

meCl 2

(a) Le r1 de Dzoulcaada , Khoumarouïah étoit né à Sarmanrai l'an 2 55 de l'Hegire & de J. C. 869. (b) Dan le mois de Sepher. de l'an 271.

« AnteriorContinuar »