Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

AVERTISSEMENT.

A priere fait une partie des plus con-
Gderables du culte souverain que nous

devons à Dieu, & c'est un des principaux exercices du Chrétien. Cependant il est très-rare qu'on s'acquite comme il faut de ce devoir ; ce qui ne provient ordinairement que de l'ignorance, aulli bien que du peu d'attention qu'on y apporte; & c'est ce qui fait perdre les avantages fpirituels qu'on devroit retirer d'une si fainte occupation.

On donne dans ce livre des modeles de ce grand devoir du Chrétien : on y joint aux prieres, les instructions les plus necessaires, tant sur les verités de la Foi, que sur les regles de la conduite , afin qu'on y puisse trouver en même tems des instructions qui aprendront ce que nous devons fçavoir & ce que nous devons faire pour être sauvés,& desprieres pour demander à Dieu les graces dont nous avons besoin pour operer notre salut..

Ceux qui voudront faire un bon usage des prieres qui font contenues dans ce Livre,

doi. vent sçavoir qu'il ne suffit pas que les paroles que nous disons en priant Dieu, soient faina

tes pour obtenir de lui les

graces

dont nous avons besoin, mais qu'il faut les dire d'une maniere sainte , c'est-à-dire, avec foi, persuadés que nous sommes en la presence de Dieu; avec attention & modestie & un saint respect, puisque nous avons l'honneur de parler à un Dieu d'une majesté infinie ; avec humilité confusion & componction comme étant souillés & chargés d'une infinité de pechés qui meritent l'indignation de Dieu; enfin avec confiance en la feule misericorde de Dieu par les merites de Jefus-Christ fon Fils & notre més diateur. Car si nous n'avons pas ces disposi. tions, au moins en quelque degré, & fi nous n'en avons que de contraires, nos prieres n'épas telles que

Dieu les demande, bien loin d'attirer sur nous ses graces , elles ne fervent qu'à l'offenser ; car c'est offenfer Dieu que de lui parler sans respect, sans sentimens, sans penser à ce que nous lui disons, & d'une maniere tout-à-fait indigne de sa divine majesté. Dieu est esprit, & il veut être adoré en efprit e en verité ; il veut qu'on le prie, mais avec un caur pur, ou au moins avec un caur contrit & humilié de ses pechez.

Il faut aussi prendre garde de ne pas oublier tout ce que nous avons dit à Dieu dans nos prieres , presque aussitôt que nous les avons achevé, en sorte que nous n'y pensions plus le reste de la journée, ou que nous n'y pensions que negligemment; car si nous en

tant

[ocr errors]

usons de la forte nous n'en retirerons prefque aucun avantage pour notre salut , & nous n'en deviendrons pas meilleurs ; parce que ce n'est qu'en y faisant souvent reflexion, qu'en y conformant nos affections, nos desirs & nos actions, que nos prieres nous peuvent être utiles.

N'imitons donc pas ceux qui récitent tous les jours l'Oraison Dominicale, sans faire reflexion sur ce qu'ils demandent dans cette fainte priere, & par consequent sans en tirer aucun fruit, mais ne la recitons jamais qu'en la confiderant comme une leçon divine que Jesus-Christ nous fait , & par laquelle il nous apprend quels font les biens ausquels nous devons toujours penfer , & que nous devons continuellement desirer & demander. Si nous en usons de même à l'égard des autres prie

elles nous feront toutes utiles & Talutaires. Pour ne pas rendre trop tong cet avertis

: fement, on ne marque pas ici en particulier les differentes prieres & instructions que l'on a mises dans ce Livre : on peut voir ce détail dans la Table. On a ramaffé dans ce feul volume ce qui est répandu dans une infinité d'autres Livres differens, que tout le monde n'a pas la commodité d'avoir, ni le tems de lire.

On a partagé ce Livre en deux parties, afin qu'on put les faire relier separément. On a mis aulli à cette fin, la Table de chaque par,

cour

tie separément. Plaise au Seigneur, de repandre fa benediction sur cet ouvrage, & de faire par la puissance de la grace, que les verités qui y sont contenues,

fassent impression sur le de tous ceux qui les liront : en forte qu'ils y apprennent efficacement à regler toute leur conduite sur la Loi de Dieu , & sur les maximes de l'Evangile, à bien faire toutes leurs prieres

particulierement à assister à la sainte Mesle & aux autres offices & ceremonies de l'Eglise, à s'approcher des Sacremens avec des sentimens & les dispositions que la Religion demande, à s'acquitter comme il faut de tous les autres devoirs du Chriltianisme, & à eviter tous les défauts qui y sont contraires ; enfin qu'ils soient instruits de la maniere de servir Dieu , non pas en Juifs qui étoient charnels dans leurs prieres & dans toutes les autres Pratiques de Religion, mais en Chrétiens & en vrais adorateurs, c'est-àdire , en esprit & en verité.

[ocr errors][merged small][merged small]

Explication de la Table des Fêtes mobiles

mise çy-aprés.

[ocr errors]

De la Leitre Dominicale.

quelle on marque le Dimanche. Les années qui en ont deux font bissextiles, & pour lors la premiere ne sert que jusqu'au 23 Février inclusivement,& la seconde sert depuis le 24. Février inclusivement jusqu'à la fin de l'année.

De L'Epacte.

tous les ans le premier jour de Mars , ajoutant onze à la precedente, & lorsque le nombre surpasle trente , on ôte les trente , & le surplus eft le nombre de l'Epacte.

Pour savoir donc par l'Epacte en quel jour on est de la Lune, il faut prendre le nombre du mois où l'on est, en commençant à compter un par Mars , y ajouter le nombre des jours du mois qui font écoulés depuis le premier jour dudit mois , dont on veut savoir le jour de la Lune, puis celui de l'Epacte ; comme on la trouve dans la Table mise ci-aprés , & li ces jours affemblez sont moins que trente, ils donneront le jour de la Lune, & s'ils font plus a ce qui fera par-. dessus trente, sera le jour de la Lune.

Dans le Calendrier la nouvelle Lunc est le jour qui répond à l'Epacte de l'année courante , laquelle alors commenço. avec le mois de Janvier.

Des jours mobiles.

С.

Omme la Fête de Pâques se doit celebrer le Dimanche.

dans la pleine Lune qui suit l'équinoxe, elle change de jour tous les ans , & toutes les Fêtes qui doivent preceder ou suivre Pâques d'un certain nombre de jours, doivent aussi changer. Telles sont la Septuagefime , le jour des Cendres , Pafcension, la Pentecôte, &c.

On verra dans la Table suivante en quel jour de chaque. année se celebrent toutes ces Fêtes..

« AnteriorContinuar »