Histoire de l'Académie royale des sciences avec les mémoires de mathématique et physique

Portada
Charles-Estienne Hochereau, 1727

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 190 - Nous nous rassemblions avec un extrême plaisir , jeunes, pleins de la première ardeur de savoir, fort unis , et ce que nous ne comptions peut-être pas alors pour un assez grand bien , peu connus. Nous parlions à nous quatre une bonne partie des différentes langues de l'empire des lettres, et tous les sujets de cette petite société se sont dispersés de là dans toutes les académies.
Página 189 - Varignon , le logea avec lui .; & enfin , toujours plus touché de fon mérite , il réfolut de lui faire une fortune , qui le mît en état de fuivre pleinement fes talens & fon génie. Cependant cet abbé , cadet de Normandie , n'avoit que 1 800 livres de rente ; il en détacha 300 qu'il donna par contrat à M.
Página 201 - ... à traiter avec les hommes , dont effectivement le commerce eft toujours redoutable. Je n'ai jamais vu perfonne qui eût plus de confcience , je veux dire , qui fût plus appliqué à fatiffaire exactement au fentiment intérieur de fes devoirs , & qui fc contentât moins d'avoir fatisfait aux apparences.
Página 189 - L'un fe trouva riche , & l'autre encore plus d'avoir enrichi fon ami. L'Abbé perfuadé qu'il n'y avoit point de meilleur féjour que Paris pour des Philofophes rnifonnables , vint en 1686 s'y établir avec M.
Página 84 - La portion de la médaille qui se trouve en or, ayant été jettée en sable, parait un peu grenue, et plus grossière que la portion de la médaille, qui est en argent, et qui a été frappée, mais on donne ce défaut comme un effet, ou comme une preuve, de la transmutation, parce qu'une certaine quantité d'argent, occupant un plus grand volume qu'une pareille quantité d'or, le volume de l'argent se retire un peu en se changeant en or, et laisse des pores ou des espaces, qui forment le grenu....
Página 197 - Il ma conté que quelquefois dans des accès de fièvre , il fe croyoit au milieu d'une forêt , où il voyoit toutes les feuilles des arbres couvertes de Calculs algébriques. Condamné par fes Médecins , par fes amis , & par lui-même à fe priver de tout travail , il ne...
Página 201 - La nouvelle méchanique cft en alTez bon état, 8c va paroltre au jour ; j'efpere que les lettres la fuivront. Du refte , je promets de ne rien détourner , à mon ufage particulier , des tréfors que j'ai entre les mains...
Página 9 - ... sable dans les terres. Il est aisé de concevoir comment le sable porté et accumulé par le vent en un endroit, est repris ensuite par le même vent et porté plus loin , et qu'ainsi le sable peut avancer en submergeant le pays, tant que la minière qui le fournit en fournira de nouveau; car sans cela le sable en avançant diminuerait toujours de hauteur et cesserait de faire du ravage. Or, il n'est que trop possible...
Página 194 - Un paysage dont on aura vu toutes les parties l'une après l'autre , n'a pourtant point été vu ; il faut qu'il le soit d'un lieu assez élevé, où tous les objets auparavant dispersés se rassemblent sous un seul coup d'œil.
Página 84 - ... caractères, eussent été altérés considérablement. « Je dis que cette médaille n'a jamais été toute d'argent, du moins cette partie qui est or, que ce sont deux portions de médailles, l'une...

Información bibliográfica