Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

ECCLÉSIASTIQUE,

Pour servir de continuation à celle de Monsieur

l'Abbé Fleury.
TOME QUATORZIEME,

Depuis l'An 1401 jusqu'en 1432.

NOUVELLE ÉDITION, corrigée, comprenant en vingt-quatre

volumes les trente-six de l'édition de Paris ; à laquelle on a
ajoûté la Table générale de tout l'Ouvrage , en forme de
Dictionnaire, faisant le vingt-cinquiéme volume.

[ocr errors]
[blocks in formation]

Sur l'Édition de PARIS.
A AVIGNON,

A
AUX DÉPENS DES LIBRAIRES ASSOCIÉS.

[merged small][ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small]

a

Matth.

Es différends entre les ecclésiastiques & les laïques touchant la TA

jurisdiction, ont été fi fréquens depuis le douziéme siécle , que Jurisdiction el

j'ai cru les devoir examiner dans un discours particulier. Pour sentielle à l'église. en juger sainement , il faut commencer par bien connoître la jurisdic

, tion

propre & essentielle à l'église , & la distinguer soigneusement des accessoires qu'elle a reçus de tems en tems , soit par les concessions des princes, soit par des coutumes introduites insensiblement. Il faut aufli convenir de bonne foi, que dans les derniers siécles la puissance eccléfiastique & la féculiére ont souvent entrepris l'une sur l'autre.

La jurisdi&ion essentielle à l'église est celle que Jesus-Christ a donnée à ses apôtres , en leur disant après la résurrection : Toute puissance m'a XXVIII, 18. été donnée au ciel & en la terre. Allez donc, instruisez toutes les na. tions & les baptisez; leur enseignant d'observer tout ce que je vous ai ordonné. Vous voyez à quoi il réduit l'exercice de cette toute puissance qu'il a reçue de son Pere , à l'instruction , & l'administration des fa. cremens : la do&trine comprend les mystéres & les règles des moeurs, les sacremens sont tous désignés par le baptême. Dans ce même intervalle entre la résurrection & Pascension , il dit à ses apôtres : Comme mon

Jo. XX. 21, Pere m'a envoyé , je vous envoie aussi ; puis il souffla sur eux & leur dit : Recevez le faint-Esprit: ceux dont vous remettrez les péchés, ils leur font remis , & ceux dont vous les retiendrez, ils leur sont retenus ; XVUI, 18. leur donnant ainsi le pouvoir de lier & de délier , qu'il leur avoit déja promis pendant la vie mortelle. Je ne parle ici que des pouvoirs ordinaires & perpétuels , nécessaires pour conserver l'église jusqu'à la fin des siécles : c'est pourquoi je ne dis rien des dons surnaturels, langues, prophéties , guérisons & autres miracles , fi fréquens pendant les trois premiers siécles.

Or ces pouvoirs que J. C. a conférés à son église, ne regardent que les biens spirituels , 'la grace, la sanctification des ames, la vie éternelle. Lui-même étant sur la terre n'en a pas exercé d'autres. Il n'a voulu prendre aucune part au gouvernement des choses temporelles:

Tome XIV,

[ocr errors]

Matth.

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »